Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis
Accès client

Comment construire un mur en pierres sèches ?

Mur en pierres sèches dans un jardin

Un mur en pierres sèches apporte le charme de l’authenticité aux extérieurs d’une propriété. Pour monter le vôtre, il vous faudra de la minutie, de la patience et une bonne forme physique. Dans ce guide, nous vous détaillons les étapes pour monter un mur en pierres sèches.

Sommaire

 Demandez votre devis de matériaux ici

Pourquoi monter un muret en pierres sèches ?

Il est courant de voir des murets en pierre dans nos campagnes. Les pierres ont pendant longtemps servi à la construction de murs et maisons. Avec le temps, les pierres naturelles ont été délaissées au profit de matériaux manufacturés, leur accès s’étant démocratisé.

Actuellement, la tendance est à la mise en valeur des matériaux naturels. Ainsi, les constructions traditionnelles reviennent en force et les murs en pierres suivent le mouvement. La pierre naturelle est de retour pour bâtir des murs et des murets sous forme de parement seul ou intégralement.

En parement sur des murs en parpaings ou en d'autres matériaux de construction, elle donne l’illusion d’un mur construit entièrement en pierre. En totalité, elle constitue un mur en pierre authentique et apporte tout son charme naturel aux extérieurs.

Construire un muret en pierre sèche en trois étapes

Dans notre exemple, nous optons pour une pose avec du mortier à la chaux. Vous pouvez bien sûr monter un mur sans mortier, mais cela exige une certaine technicité. Le mur est de faible hauteur (50 cm) et il est monté sur une semelle béton.

Le matériau choisi est la pierre à bâtir du Lot. Cette pierre se présente sous forme brute ou éclatée. Cette dernière version (éclatée) concerne des pierres refendues, c’est-à-dire ayant passé par l’éclateuse. Cette machine leur confère des formes homogènes, plus faciles à bâtir.

Voici les 3 étapes pour réaliser un mur en pierres sèches

  1. Trier les pierres selon leur taille
  2. Monter les premières rangées de pierres
  3. Fixer les rangées suivantes et faire les finitions

Que prévoir pour construire un mur en pierres apparentes ?

Bâtir un mur en pierre sèches est un mode de construction écologique qui demande essentiellement de la minutie et une bonne forme physique. Comme indiqué précédemment, il faut disposer d’une semelle béton. Celle-ci, aussi appelée assise ou fondation, doit être propre, lisse et sèche.

La semelle doit avoir une profondeur de 40 cm minimum et être plus large d'environ 30 cm par rapport à la largeur du mur. En cas d'absence de semelle béton, il est fortement conseillé de la réaliser, faute de quoi le muret risque de ne pas être stable.

Outils et fournitures nécessaires à la réalisation

Equipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier.

Petit lexique des murets en pierre sèche

Avant d'aborder le chantier, voici un petit glossaire de termes qu'il convient de connaître. Ils vous aideront à comprendre la disposition des pierres sèches dans le muret.

  • Fourrure : ensemble de pierres de plus petite taille. Elles sont disposées dans le centre du mur et entre les grosses pierres pour aider au calage de celles-ci.
  • Boutisse : pierre de taille moyenne servant à consolider le muret. Les boutisses se posent en quinconce sur deux niveaux pour former une clé, un assemblage servant à stabiliser l'ouvrage.
  • Boutisse parpaigne : pierre dont la largeur correspond à celle du mur. Elle sert à rigidifier la structure et se pose intercalée sur plusieurs rangs de pierres.
  • Pierre de couronnement : rangée constituant le dessus du mur. Il faut prendre soin de choisir des pierres plates et homogènes pour remplir cette fonction dans le mur.
  • Fruit : si le mur doit retenir de la terre, il doit présenter une base évasée sur son côté visible avec une inclinaison vers le sommet de 5° à 7°.

A noter que, bien qu'incliné vers le sommet côté extérieur, le fruit reste d'aplomb côté talus. Il peut présenter des boutisses dépassant le mur. Cela permet à l'ouvrage de s'ancrer fermement dans la terre. Des drains sont requis pour en assurer le drainage et diminuer la pression exercée par la terre contre le mur.

Etape n° 1 : trier les pierres et planter les piquets

Triez les pierres en les regroupant en plusieurs tas selon leur taille. Ceci vous permettra d’accéder plus facilement aux pierres aux bonnes dimensions au moment du montage. Vous travaillerez ainsi plus efficacement et gagnerez du temps lors de la mise en œuvre.

A l’aide de la massette, plantez les piquets sur les angles de l’ouvrage à réaliser. Attachez un cordeau tendu sur le haut des piquets. Il doit correspondre à la hauteur du muret. Assurez-vous de la bonne hauteur et de l’horizontalité du cordeau, en la vérifiant au niveau à bulle.

Etape n° 2 : monter les premières rangées de pierres

Gâchez votre mortier en suivant les instructions du fabricant. Faites un lit de mortier sur la partie centrale de la semelle. Posez ensuite les pierres sur deux rangs, en plaçant la fourrure de pierres plus petites au centre, elles assurent le calage.

Passez au deuxième niveau ou rangée de pierres, en décalant les joints. Posez une boutisse tous les 50 à 60 cm. Ces pierres couvrent une grande partie de la largeur du mur et servent à rigidifier l’ensemble. Mettez toujours la face lisse côté extérieur, faites des découpes si nécessaire à la massette et au burin.

Vous pouvez utiliser une meuleuse équipée d’un disque diamant (munissez-vous de lunettes de sécurité). Lors du montage, vérifiez régulièrement l’aplomb au fil à plomb et l’horizontalité au niveau tubulaire.

Etape n° 3 : fixer les rangées suivantes et faire les finitions

A partir de la troisième rangée et suivantes, posez des boutisses parpaignes sur les extrémités et au centre du mur. Procédez comme indiqué précédemment pour poser les rangées de pierres suivantes. Pensez toujours à décaler les boutisses. Pour réaliser le dernier niveau prévoyez des pierres de couronnement lisses et homogènes.

Pour obtenir une surface parfaitement plane, vous pouvez opter pour la pose de couvertines en pierre naturelle. Cela vous facilitera la tâche. Avant la pose de la dernière rangée de pierres, vérifiez l’horizontalité. S'il le faut ajoutez de petites pierres ou ajoutez une couche plus épaisse de mortier.

Pour finir, posez les pierres de couronnement au sommet du muret. Il est préférable de jointoyer les pierres pour un résultat plus homogène. Pour un aspect plus rustique vous pouvez ne pas appliquer de joints entre les pierres, selon vos préférences. Procédez ensuite au nettoyage de vos outils. Votre mur en pierres sèche est prêt !

 Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Envie de réaliser d'autres aménagements extérieurs et de poser des matériaux ? Parcourez nos guides dédiés, il vous apporteront des conseils avisés et des informations utiles pour concrétiser vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Commandez pour chantiers et petits travaux

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne et retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer en agence ou sur chantier (à préciser au paiement)

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Un projet ? Prenez rendez-vous
en magasin

Clients professionnels, connectez-vous pour accéder à vos TARIFS PRO , et à tous vos documents : devis, commandes, BL, factures, avoirs..

Clients professionnels, connectez-vous

×