Vous êtes ici

Comment poser un pavage ?

Publié le 10/11/2016 - Mis à jour le 28/05/2020

Pose de pavés gris hydrofuges

Les pavés pour cours et allées sont des revêtements extérieurs offrant plusieurs avantages : large choix de matières et coloris, esthétique et durabilité. Leur pose est relativement simple à faire, mais exige minutie et précision. Suivez les étapes décrites dans ce guide pour obtenir un résultat impeccable.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Pourquoi choisir des pavés pour les sols extérieurs ?

Les pavés ont un intérêt certain car il s’agit d’un revêtement relativement économique et esthétique. De plus, leur mise en œuvre, bien que nécessitant une certaine minutie, est accessible à tous les bricoleurs, même débutants. Une bonne forme physique est cependant requise.

Une attention particulière doit être portée cependant à la préparation du sol, étape fondamentale pour obtenir un résultat impeccable. Il en va de même pour ce qui est de l’étude préalable du projet de chantier, réaliser un calepinage s’avère pour cela indispensable.

Le calepinage consiste à dessiner un plan et calculer la quantité de pavés et de matériaux (tout venant, sable, etc.) à prévoir. Notez qu’il faut ajouter 5% de plus au résultat de ce calcul, correspondant aux nombreuses coupes à réaliser lors de la pose et au tassement des matériaux. Cette étape préalable inclut également le choix des pavés et l’utilisation que vous comptez faire de votre pavage.

Concrètement, si vous envisagez de créer une allée piétonne, vous pouvez choisir des pavés de faible épaisseur, mais pour une allée carrossable (compatible au passage et stationnement de véhicules), leur épaisseur ne doit pas être inférieure à 6 cm, faute de quoi les pavés peuvent ne pas résister au poids des véhicules et se casser ou se fissurer.

Choisir les pavés adéquats et préparer la pose

Les matériaux des pavés sont nombreux, vous avez le choix principalement entre la pierre naturelle, la pierre reconstituée ou les pavés en béton. Vous pouvez par exemple opter par le charme de la pierre naturelle. Grès, granit ou porphyre sont des options très esthétiques pour paver un extérieur. Ces matières résistent bien à l'usure et aux changements de température.

Vous avez aussi l'alternative des pavés en béton. Moins cher et plus facile à poser, ce type de pavé est en revanche moins résistant à l'usure. À éviter donc si vous prévoyez un passage fréquent de véhicules. Enfin, vous pouvez opter pour des pavés tout aussi décoratifs et à moindre coût, fabriqués dans d'autres matériaux comme la résine ou la terre cuite.

Lors de l’achat de vos pavés, prenez le soin de vous les faire livrer tous en une seule commande. En effet, si vous les prenez en deux temps, vous risquez de retrouver des pierres dont les couleurs divergent sensiblement.

La pose du pavage se fait en 4 étapes :

  1. Décaisser le sol et délimiter le périmètre de pose
  2. Poser les fondations pour le pavage
  3. Placer les pavés et faire les découpes
  4. Jointoyer et tasser le revêtement

Outils et fournitures nécessaires à la pose

  • Pavés
  • Bandes de contrebutage
  • Tasseaux
  • Mètre ruban
  • Niveau à bulle
  • Règle de maçon
  • Plaque vibrante ou rouleau de gazon
  • Maillet en caoutchouc
  • Meuleuse avec un disque diamant
  • Râteau
  • Pelle
  • Tout venant
  • Sacs de sable stabilisé
  • Sable blanc ou polymère
  • Toile géotextile
  • Balai-brosse

Équipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier.

Les étapes de la pose des pavés

Nous vous rappelons les 4 étapes pour poser vos pavés : décaissement et contre-buttage, pose des fondations, placement des pavés, jointoiement et tassage des pavés.

 

 

Étape 1 : décaisser le sol et délimiter le périmètre de pose

Commencez par décaisser la surface correspondant à la pose du pavage sur une profondeur équivalente à 15 cm de plus que l’épaisseur des pavés à poser. Par exemple, pour des pavés de 5 cm d’épaisseur prévoyez un décaissement de 20 cm de profondeur.

Prévoyez une pente de 2%, c’est-à-dire de 2 cm par mètre. Mesurez celle-ci en vous munissant de la règle de maçon, du mètre ruban et du niveau à bulle.Celui-ci permet d'éviter le glissement des pavés. Posez les planches en bois sur les côtés de la surface à paver.

Choisissez un contrebutage en aval de l’ouvrage que vous pouvez sceller à l’aide d’un mortier à maçonner. Si besoin, vous pouvez installer un drainage et sa grille entre les pavés et le contrebutage.

Étape 2 : poser les fondations pour le pavage

Procédez à la pose de la toile géotextile en chevauchant les lés sur 10 cm. Préparez un lit de tout-venant sur 12 cm d’épaisseur. Respectez la pente de 2%. Tassez le tout fermement à l’aide du rouleau à gazon ou d'une plaque vibrante que vous pouvez louer dans le commerce.Vous pouvez ensuite installer une deuxième couche de géotextile pour limiter la pousse ultérieure d’adventices (mauvaises herbes).

Posez ensuite les tasseaux qui vous aideront dans l’étalement de la couche supérieure. Celle-ci est à réaliser avec le sable stabilisé (mélange du sable de rivière et de ciment). Prévoyez une pente d’un à deux centimètres par mètre en direction de la rue pour drainer les eaux de pluie.

Veillez à ce que, après leur pose, les pavés dépassent légèrement le niveau du sol autour afin d’éviter, en cas d’intempéries, tout glissement de terre sur le revêtement.

Étalez le sable stabilisé, tassez et rajoutez du sable si nécessaire, tassez à nouveau, enlevez les tasseaux qui ont servi de guide puis couvrez bien les interstices. Brossez soigneusement le lit de pose stabilisé pour lisser les imperfections.

Étape 3 : placer les pavés et faire les découpes

Commencez par installer les pavés qui vont former les bordures. Au moment de la pose, placez-vous sur de longues et larges planches en bois afin de conserver une surface du sable uniforme. Dès que possible, travaillez en vous plaçant sur la surface déjà pavée (en utilisant toujours des planches).

Procédez au placement des pavés les uns contre les autres sur la couche de pose tout en prévoyant un écart de 3 mm minimum pour les joints.

Enfoncez les pavés un par un à l'aide d'un maillet en caoutchouc. Faites attention à ce que les pavés soient au-dessus du niveau des parterres de quelques centimètres.

Faites les découpes nécessaires en fin de rangée ou en bordure à l’aide d’une meuleuse munie d’un disque matériaux durs ou diamanté (assurez-vous de la compatibilité de celui-ci avec les matériaux à couper). Vous pouvez également utiliser une cisaille à pavés.

Étape 4 : jointoyer et tasser le revêtement

Brossez les pavés en utilisant du sable fin blanc ou du sable polymère. Arrosez la surface afin de faire pénétrer le sable entre les pavés au maximum et appliquez une nouvelle couche si nécessaire.

A la fin, utilisez la plaque vibrante afin de tasser le pavage (vous pouvez, à défaut, utiliser un rouleau de gazon suffisamment lourd). Commencez par les abords, puis avancez progressivement vers le milieu. À la fin, nettoyez le pavement à l’eau claire.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

En optant pour les pavés, vous faites un bon choix qui donnera un cachet à votre extérieur. Jetez un coup d'œil à nos autres guides pratiques sur la pose de matériaux :