Vous êtes ici

Comment choisir et poser un parement en extérieur ?

Publié le 22/03/2021 - Mis à jour le 25/05/2021

Les parements sont des revêtements de murs et façades au rendu esthétique remarquable. En pierre, béton et autres matériaux, ils transforment radicalement le support en un temps record. Parallèlement, ils apportent une réelle plus-value au bien immobilier. Nos conseils pour bien choisir et poser un parement extérieur.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi poser un parement mural extérieur ?

Les parements peuvent être aussi bien posés à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’habitation. Ils sont fabriqués à base de pierres, briques et autres matériaux. Les murs extérieurs ont ainsi le même aspect que les matériaux traditionnels, la complexité de leur pose en moins.

Cependant, le parement doit être adapté à une pose en extérieur. Certains parements sont destinés à une pose intérieure, d’autres à une pose en extérieur et d’autres encore pour les deux. Pour avoir le cœur net, il est impératif de lire la fiche produit.

Les parements se présentent sous forme de plaques ou plaquettes faciles à coller sur le support. De plus, des déclinaisons spécifiques existent pour adapter la pose aux différentes configurations : plaques d’angle, linteaux, plaquettes souples pour les arrondis, etc.

Configurations de pose possibles pour les parements des murs extérieurs

Les parements offrent une large palette de possibilités de pose et d’associations avec d’autres matériaux. Leurs possibles applications sont nombreuses :

  • Revêtement complet ou partiel de la façade.
  • Habillage des murs extérieurs.
  • Continuité du parement intérieur/extérieur.
  • Pose sur des murets de jardin.
  • Installation sur murets d’enceinte.
  • Application sur piliers de portail.

Quels aspects pour une plaque ou plaquette de parement mural ?

Le rendu esthétique des parements de murs extérieurs est varié et s’adapte à tous les goûts et styles décoratifs. Ainsi, il est possible d’installer :

  • Des parements muraux sous forme de briques, pour un style traditionnel.
  • Des assemblages en différents types de pierre, pour s’adapter à tous les styles.
  • Différents reliefs et tailles des pierres, pour un aspect plus ou moins élaboré.
  • Des motifs traditionnels : opus romain ou incertum, pour plus d’authenticité.

Choisir les couleurs des parements muraux

Le choix des couleurs relève des goûts de chacun. Cependant, il convient également d’opter pour un coloris adapté au style de la maison. Le choix est à faire entre les couleurs chaudes, neutres ou froides.

  • Jaune, beige, orange, couleurs chaudes, apportent luminosité et une touche méditerranéenne.
  • Rouge, couleur chaude caractéristique des briques, imprime un aspect traditionnel et chaleureux.
  • Bleu, vert, mauve, couleurs froides propres à certaines pierres, confèrent une ambiance moderne et raffinée.
  • Gris, blanc, noir, ces couleurs neutres créent des ambiances sobres et élégantes, parfaites pour un style contemporain.

Les matériaux pour parements extérieurs

Les matériaux des parements extérieurs sont généralement assemblés et moulés en usine. Des plaques aux dimensions régulières sont ainsi obtenues et facilitent la pose. Les plaques moulées on deux faces : un côté décoratif et l’autre à coller au mur.

Pierre naturelle ou reconstituée : des matériaux authentiques et élégants

Qu’elles soient naturelles ou reconstituées, les pierres sont généralement présentées sous forme de plaques de parement mural. Ces plaques comportent une face à encoller réalisée à base de ciment ou de résine. La face décorative présente différentes finitions et aspects.

La pierre est un matériau naturellement élégant et habille avec authenticité les différents supports. Ses couleurs sont variées et possèdent de nombreuses nuances et teintes, en fonction de la roche. On trouve notamment les pierres suivantes :

  • Ardoise, couleurs noir-gris, parfaites pour un style contemporain.
  • Granit, généralement gris, il offre plusieurs nuances, notamment, bleu et vert, pour un aspect moderne et décontracté.
  • Quartzite, plusieurs couleurs claires : beige, blanc cassé, ce matériau se marie bien avec une déco design.
  • Calcaire, aux tonalités jaunes et beiges, cette pierre apporte lumière aux extérieurs, pour une ambiance chaleureuse propre aux bords de mer.  

Béton décoratif : un matériau décoratif aux multiples aspects

Ce matériau de parement offre un large choix en matière esthétique. Teintés dans la masse, ces parements à base de ciment intègrent d’autres matériaux dans leur fabrication. De cette manière, ils imitent à merveille les pierres naturelles.

Vous retrouverez donc une grande variété de teintes et de finitions. Les parements en béton décoratif comportent différentes proportions de pierres dans leur composition. Pour cette raison, certains d’entre eux peuvent être assimilés à des parements en pierre reconstituée. 

Brique rouge : un matériau traditionnel et chalereux

La brique rouge est souvent présentée sous forme de plaquette. La pose se fait par double encollage et requiert l’utilisation d’un mortier de jointement. Et, bien que le support soit en réalité un mur en parpaings, ce parement fait penser à un mur construit en briques.

Attention cependant aux briques trop foncées, dont l’indice d’absorption de la lumière a est égal à 0,9. Le DTU 52.2 déconseille leur pose sur une façade au-dessus de 6 m de haut. En effet, l’exposition à un ensoleillement prolongé peut occasionner leur décollement.

Comment poser un parement extérieur ?

La pose d’un parement extérieur est une opération relativement simple à faire. Cependant, pour obtenir un revêtement réussi et qui tient dans le temps, il faut prendre en compte certaines précautions d’usage.

A commencer par bien choisir ses matériaux pour la pose. Le mortier-colle tout comme le parement lui-même, doivent être adaptés à une pose en extérieur. Pour le savoir, consultez les fiches techniques des produits concernés.

Par ailleurs, sachez que le mortier-colle à utiliser doit être de type C2 S1 (déformable) ou C2 S2 (hautement déformable). Il faut savoir aussi qu’il y a deux principaux types de pose de parement extérieur : avec ou sans joints.

Dans notre exemple, le parement est composé de plaques à coller et se posent sans joints. La pose se fait en trois étapes :

  1. Préparer le support
  2. Coller le parement
  3. Faire les finitions

Outils et fournitures nécessaires à la pose

Equipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier.

Etape n° 1 : préparer le support

Avant toute chose, visualisez la pose à réaliser. Si nécessaire, faites un calepinage. Cela consiste à dessiner un schéma. Vous pourrez déterminer les découpes à faire, tout comme le nombre, type et disposition des plaques de parement selon les particularités de l’ouvrage.

Assurez-vous que la météo est favorable pour les trois jours à venir ou plus, en fonction de la taille du chantier. Brossez et nettoyez avec soin le support. Il doit être sec, propre et plan. Faites de même avec le dos des plaquettes.

Vérifiez l’horizontalité du sol, en présence d’une pente, il faudra visser un tasseau parfaitement horizontal sur la ligne supérieure de la rangée du bas. Dans ce cas, la première rangée est à fixer en dernier.

Pour cela, il faut retirer le tasseau après avoir posée les rangées supérieures. Des découpes doivent être ensuite réalisées sur les plaquettes. De même, les cales sont à poser entre les plaques et le sol.

Etape n°2 : coller le parement

Préparez le mortier en versant la poudre dans l’auge et en la malaxant avec le mélangeur. Respectez le dosage indiqué par le fabricant. Prenez en compte le temps de séchage du produit en le préparant par petites quantités, évitant ainsi son durcissement lors de la pose.

Prenez connaissance des instructions de pose du fabricant. Commencez par la rangée la plus basse. Posez les cales en bois pour que le parement soit légèrement au-dessus du sol. Cela protège le revêtement contre les remontées d’humidité.

Faites une pose par joints décalés (en quinconce) pour une esthétique optimale et une meilleure solidité de l’ensemble. Procédez par double encollage : d’abord le support et ensuite le dos des plaquettes à l’aide de la spatule crantée.

Posez les plaques en exerçant une pression pour bien les fixer. Si présence d’un ou plusieurs murs juxtaposés, prévoyez les plaquettes d’angle en suivant le calepinage réalisé plus tôt. Une fois la première rangée terminée, passez aux suivantes jusqu’à couvrir toute la surface.

Etape n°3 : Faire les finitions

Faites les découpes nécessaires sur la dernière plaquette en arrivant à la fin de chaque rangée. Pour cela, utilisez la meuleuse équipée d’un disque en diamant. Si besoin, utilisez des linteaux ou des plaquettes d’encadrement de fenêtres selon le parement choisi.

Retirez les excès de colle, s’il y en a, à l’aide d’une éponge humide. N’attendez pas que le mortier soit sec pour le faire. Faites-le au fur et à mesure de la pose lorsqu’il est nécessaire. Attendez 24 heures avant de retirer les cales au pied du revêtement.

Une fois votre parement terminé il sera peut-être nécessaire, en fonction du matériau et après séchage complet, d’appliquer un produit hydrofuge. En effet, certains matériaux doivent être traités, contrairement à d’autres traités en usine. Dans tous les cas, consultez la fiche produit.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez d’embellir le jardin et les extérieurs de votre habitation ? Consultez nos guides dédiés, ils vous aideront à réaliser vos projets.

Comment choisir son carrelage extérieur ?

Comment choisir ses dalles céramiques ?

Comment choisir son revêtement de terrasse ?

Comment choisir ses lames de terrasse ?

Comment choisir et installer une fontaine de jardin ?

Comment choisir une pergola ?