Vous êtes ici

Comment poser des dalles (sur plots et méthode classique)

Publié le 14/11/2016 - Mis à jour le 03/09/2020

Pose de dalles terrasse extérieure

Vous vous demandez comment réaliser la pose de dalles par vous-même ? Comme dans nos autres guides spécialisés, nous vous montrons les étapes précises pour réussir la pose de vos matériaux. Zoom ici sur le dallage. Il existe deux méthodes : la pose classique de ce revêtement de terrasse sur lit de sable et sur plots.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Pourquoi poser des dalles et quelles sont les méthodes de pose ?

Les dalles offrent un charme certain à une terrasse, il s’agit pour l’essentiel de pierre, de béton ou encore de pierre reconstituée. Il existe deux principales méthodes que nous allons détailler dans ce guide. La première c’est la pose sur lit de sable et la deuxième sur plots. Voici le matériel à prévoir pour les deux méthodes.

Outils et fournitures nécessaires à la pose sur lit de sable

Outils et fournitures nécessaires à la pose sur plots

  • Dalles de terrasse et accessoires de finition (bandeaux)

  • Mètre ruban

  • Niveau à bulle

  • Meuleuse et disque diamant

  • Plots et accessoires

  • Accessoires pour plots

  • Craie de marquage

  • Tournevis

  • Niveau à bulle

Équipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste vous est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier. 

Méthode n°1 : pose de dalles classique sur lit de sable

En soi, poser des dalles en extérieur est à la portée de beaucoup de personnes dont ce n'est pas le métier. Mais cela requiert de l'organisation et une bonne préparation du sol. C'est justement ce qu'on va voir dans les étapes qui suivent.

Étape 1 : préparer le terrain pour poser le dallage extérieur

La préparation est toujours une étape cruciale. Faites un calepinage afin de déterminer le nombre de dalles nécessaires à l’ouvrage. Si possible, tracez une largeur et une longueur correspondant à la pose de dalles pleines, de manière à éviter les découpes. Si cela n’est pas possible, prévoyez des découpes égales de part et d’autre de la largeur

Pour ce qui est de la longueur, commencez toujours par une rangée pleine en hauteur et faites les découpes en bordure basse, ceci est important d’un point de vue esthétique.

  • Délimitez le terrain qui va accueillir les dalles. Pour vous aider à vous repérer, vous pouvez placer des piquets en bois aux 4 coins et tendre des cordes entre ceux-ci.

  • Ensuite, à l’aide de la pioche, de la bêche et de la pelle de cantonnier, décaissez le terrain sur au moins 10 cm de profondeur. Compactez le sol à l’aide d’un pilon compacteur de maçon.

  • Posez des tasseaux ou bien des bordures de délimitation en périphérie. Celles-ci doivent dépasser le sol à une hauteur équivalente à celle des dalles. De même, ces bordures doivent présenter une pente vers l’extérieur d’au moins 1,5 cm par mètre.

Pour vérifier cette pente, posez le niveau à bulle sur la règle de maçon et tenez-la horizontalement, un bord appuyé sur la partie haute. Mesurez la hauteur par rapport au sol sur son extrémité en aval. Si la règle fait un mètre et que la hauteur est de 1,5 cm, vous avez juste : cela représente une pente de 1,5 %.

Vous pouvez prévoir deux rangées parallèles de bordures, séparées de 10 cm de manière à former une tranchée. Cet espace creux est à combler avec du gravier pour séparer l’herbe des dalles. Effet décoratif garanti !

Étape 2 : préparer le lit de sable pour poser les dalles

  • Préparez le lit sur lequel vous allez poser les dalles. Déroulez la toile géotextile, découpez les extrémités et chevauchez les lés sur 10 cm environ. Versez le gravier sur celui-ci jusqu’à la moitié de la surface décaissée. Tassez-le ensuite avec le pilon compacteur de maçon. 

  • Dans l'auge ou sur la bâche versez 15 mesures de sable de rivière pour une de ciment et mélangez le tout jusqu’à obtenir un mélange homogène. Etalez-la jusqu'à obtenir une couche à hauteur de la surface. Tassez le sable une nouvelle fois à l’aide du compacteur.

  • Rajoutez plus de mélange sable / ciment si besoin et tassez à nouveau jusqu’à obtenir une surface plane et compactée. Remettez une nouvelle couche de géotextile en surface. Pour une protection optimale contre la repousse de la végétation optez pour un paillage en toile tissée. 

  • Versez une couche épaisse de mélange sable / ciment en amont de l’ouvrage et étalez-le progressivement à l’aide d’une longue planche en bois. Suivez la pente de la bordure moins l’épaisseur des dalles (4 cm en général). Tassez le tout en fin d’application.

Étape 4 : placer les dalles sur le lit de sable

Le lit de pose prêt, vous pouvez commencer à placer les dalles, en prévoyant un espace de 1 cm pour le jointoiement. Suivant le schéma que vous avez réalisé, posez une première rangée le long du mur en haut de la zone à recouvrir. Comme vu plus haut, si des découpes sont nécessaires, celles-ci sont à réaliser aux extrémités et à une distance égale.

  • Calez chaque dalle, en respectant la distance de 1 cm, avec soin à l'aide du maillet en caoutchouc.

  • En fin de rangée, retournez la dernière dalle et posez-la contre la bordure et sur la précédente.

  • A l’aide du crayon, tracez au dos une ligne correspondant au bord de la précédente, moins 2 cm pour le jointoiement.   

  • Posez la dalle entre deux autres et, à l’aide de la meuleuse d’angle équipée d’un disque diamant, procédez à sa découpe.

Pour cette opération, munissez-vous de vos équipements de protection individuelle : gants, lunettes de protection et casque antibruit. 

Étape 5 : contrôler l'alignement du revêtement et jointoyer

Une fois que vous avez terminé une rangée, vérifiez son alignement et mettez-la à niveau tout en respectant la pente prévue. Pour cela, utilisez le niveau à bulle placé sur la règle de maçon.

Si besoin, vous devez soit ajouter, soit enlever du sable sous certaines dalles, assurez-vous surtout qu’elles sont d’aplomb et qu’elles restent solidement appuyées sur le sol. 

Procédez de même manière jusqu’à la dernière rangée. Pour les découpes, faites comme indiquée précédemment.

En fin de pose, procédez au jointoiement. Pour cela versez le sable de jointoiement pour dalles en surface, et, à l’aide d’un balai, étalez-le de manière à ce qu’il recouvre les interstices entre les dalles.

A l’aide du tuyau d’arrosage, humidifiez le tout et refaites un dernier jointoiement si besoin.

Voilà votre terrasse en dalles enfin prête !

Méthode n°2 : pose de dalles sur plots

Pour une pose sur plots, il est nécessaire de disposer d’une surface plane et suffisamment dure, de préférence une dalle béton

D’autre part, la pose de dalles est sur plots est relativement simple mais doit être réalisée avec une grande minutie. Voici les étapes à suivre.

Étape 1 : préparer le support et définir là surface à revêtir

Vous devez déterminer quel plot choisir pour les dalles de terrasse. Optez de préférence pour des plots autonivelants à ailettes. Comme pour une pose dite classique, il faut prévoir une pente de 1,5 à 2 cm par mètre. Si le sol possède une pente il suffit de la suivre.

Si le support est dépourvu de pente, vous avez deux options :

  • réaliser une chape par dessus la dalle en pente, c’est la solution la plus judicieuse pour les bricoleurs ;

  • réaliser la pente en réglant les plots en conséquence, bien que simple en apparence, elle est réservée aux professionnels et aux bricoleurs expérimentés (des correcteurs de pente sont à prévoir).

Réalisez ensuite un schéma (calepinage) pour déterminer la disposition des éléments à poser.

A l’aide de la règle de maçon, du mètre et de la craie de marquage, tracez un quadrillage pour matérialiser l’emplacement des plots et des dalles. 

 Étape 2 : préparer les plots et poser les dalles

  • Commencez par préparer un plot. Pour ce faire, tournez la tête du plot jusqu’à obtenir la hauteur désirée. Fixez ensuite l’élément à ailettes sur la base du plot.

  • Faites-en de même pour tous les autres et disposez-les sur le sol de façon régulière en fonction des dimensions des dalles à poser. 

  • Enlevez les ailettes des plots situés aux quatre coins de la surface à revêtir, et deux de ceux situés en bordure.

  • Commencez toujours la pose des dalles par la rangée du haut. Posez les dalles, et à l’aide du tournevis, effectuez les réglages des plots en conséquence.

  • Posez votre niveau à bulle au fur et à mesure que les rangées sont complétées, en prenant soin de suivre la pente de 1,5 à 2 %.

A noter que certains plots sont vendus en kits, ont un seul réglage à vis et disposent de plots spécifiques pour les bordures et les angles. Dans tous les cas, suivez les indications du fabricant.

Étape 3 : faire les découpes et la finition

  • Pour effectuer les découpes, à l’aide de la meuleuse équipée d’un disque diamant, faites comme indiqué précédemment.

  • En fin de rangée, avant de poser les dalles, de part et d’autre de l’ouvrage, posez des clips de bords verticaux

  • Commencez par placer les clips sous les plots réglables et positionnez les bandeaux sur leurs encoches. Puis, posez les autres clips sur le haut des plots, de manière à clipser les bordures. Pour finir, posez les dalles sur les plots.

  • Faites les découpes nécessaires si besoin jusqu’à couvrir toute la surface de pose.

A noter que vous pouvez régler les hauteurs des plots après leur pose. De même, il est possible d’ôter des dalles à l’aide d’une pince de soulèvement spécialement conçue à cet effet.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Pour aller plus loin dans vos aménagements, retrouvez nos guides de pose :