Vous êtes ici

Comment choisir une meuleuse ?

Publié le 16/01/2021 - Mis à jour le 19/01/2021

La meuleuse est un outil destiné à meuler, ébavurer, chanfreiner, poncer, couper, tronçonner, brosser ou déjointer de nombreux matériaux. Cependant, entre puissance, dimensions, vitesse et diamètre du disque, il n’est pas simple de faire un choix ! Pour y voir plus clair, voici nos conseils pour choisir une meuleuse.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Description et principe de fonctionnement d’une meuleuse

Une meuleuse est constituée d’un corps, qui loge le bloc moteur, et d’une tête, munie d’un arbre fileté et d'une bride de fixation. Le disque se positionne sous la bride. Celle-ci est vissée sur le filetage de l’arbre situé dans la tête de l’outil et serrée avec une clé à ergots.

Pour vous protéger contre les éclats et les projections, les meuleuses disposent d’un carter de protection. Pour le montage ou changement de disque, on bloque l’arbre en enfonçant un bouton placé sur le dessus de la tête. Ce système de blocage/déblocage de l'arbre est très pratique.

On met en marche la meuleuse avec une commande située dans la poignée. La transmission fait tourner l’arbre à travers un renvoi d’angle. Le disque tourne alors à très haute vitesse. Selon le type de disque on réalise différentes opérations.

Pour bien les manipuler, les meuleuses disposent aussi d’une poignée latérale. Les meuleuses, aussi appelées disqueuses, fonctionnent sur secteur, à batterie, à air comprimé ou à essence pour les tronçonneuses à disque.

Quels sont les critères de choix d’une meuleuse ?

Les meuleuses se choisissent selon leur utilisation, puissance et diamètre. Selon l’usage qui peut être occasionnel, régulier ou intensif on optera pour des machines à faible, moyenne ou grande puissance. Il en va de même pour le diamètre et les autres caractéristiques de l’outil.

Choisir une meuleuse en fonction de l'usage

L’usage définit la meuleuse à choisir. Pour des utilisations ponctuelles, inutile de vous procurer une meuleuse surpuissante.

Inversement, pour des travaux d’envergure, un modèle puissant est nécessaire. Pour des travaux réguliers dans un atelier professionnel, un modèle pneumatique est plus adapté.

Un modèle de base pour les tâches courantes et les travaux occasionnels

Une meuleuse 115 ou 125 mm d’une puissance allant de 500 à 750 watts (W) est un bon compromis pour un usage occasionnel et pour des utilisations courantes. C’est le cas si vous faites des travaux tels que :

  • Scier des tubes, fers à béton, treillis, tôles de faible épaisseur.
  • Ebavurer des métaux après soudure ou chanfreiner des pièces métalliques.
  • Affûter des lames de tondeuse, cisailles, outils de jardinage.
  • Supprimer des joints et découper du carrelage de faible épaisseur.

Des travaux similaires se font aisément avec cette puissance (faible à moyenne). Il en va de même pour la dimension de l’outil et du diamètre du disque.

Ces meuleuses ont un petit gabarit. Leur forme compacte leur confère maniabilité, légèreté et praticité.

Vous pouvez également équiper votre meuleuse d’un plateau de polissage, de ponçage, etc. Les accessoires d’une meuleuse sont nombreux et vous avez l’embarras du choix.

Ces machines ont une prise en main facile, de bonnes performances et affichent un prix abordable.

Une meuleuse plus puissante pour une utilisation régulière et des travaux courants

Pour réaliser les travaux décrits plus haut mais réguliers, optez pour une puissance de 800 à 1200 W. Gardez le même diamètre de 125 mm pour le bon maniement de la disqueuse.

Avoir une plus grande puissance n’a pas pour seul but d’obtenir un meilleur rendement. Il s’agit surtout de compenser les pertes de charge dues à une utilisation fréquente.

Le critère qualitatif entre là aussi en jeu. En effet, la puissance affichée n’est pas la puissance restituée. Cette dernière est le résultat de la puissance du moteur moins les pertes de charge.

Une meuleuse de qualité offre une plus grande puissance restituée et vieillit bien.

Une meuleuse pour une utilisation régulière

Pour des travaux lourds et intensifs, comme en soudure par exemple, des meuleuses puissantes sont requises. Optez pour des meuleuses de 230 mm d'une puissance allant de 2200 à 2500 W. Mais pas seulement, car il en faut des plus compactes pour faire les finitions.

Pour cette raison, la présence à l’atelier d’une ou de plusieurs disqueuses de 125 mm est nécessaire. Les machines puissantes ne se valent pas à elles seules, et inversement.

La complémentarité des meuleuses vaut aussi pour les particuliers. En effet, vous pouvez, sans trop dépenser, investir dans une meuleuse puissante et une compacte.

Vous pouvez ainsi mieux adapter votre outil aux matériaux à traiter. D’autant plus que ces machines sont vendues à des prix abordables.

Pour les travaux intensifs en atelier, les meuleuses à air comprimé sont la solution idéale. Et pour cause, à puissance égale, elles sont plus légères et maniables.

Les meuleuses pneumatiques en atelier : allier puissance et praticité

Les meuleuses pneumatiques ou à air comprimé sont prisées en atelier. Elles ont l’avantage d’être moins lourdes et faciles à manipuler que leurs homologues électroportatives.

Reliées à un compresseur, elles fonctionnent à l’air, contrairement aux autres meuleuses. Certains ateliers disposent d’un réseau de conduites d’air pour mieux l’acheminer.

Comme pour tous les outils pneumatiques, elles ont des atouts indéniables. Elles sont très puissantes et légères. Un autre atout de taille est leur mise en marche et arrêt instantanés.

Quel est le prix des meuleuses ?

Comptez entre 30 et 150 euros pour une meuleuse 115 ou 125 mm. Et, pour un modèle de 230 mm prévoyez un budget qui va de 100 à 300 euros.

Réservez la meuleuse 230 mm pour les gros travaux ou matériaux très durs utilisez une disqueuse de 115 mm pour les travaux courants. Ces meuleuses étant complémentaires, il existe des packs avec les deux machines, avec des économies à la clé.

Notez que plus une meuleuse monte en puissance, plus elle est lourde et encombrante. Une meuleuse de 230 mm et 2400 W pèse entre 5 et 7 kg.

Principaux types de meuleuse et leurs caractéristiques

Une disqueuse a plusieurs caractéristiques qu’il convient de prendre en compte. Bien les connaître vous permettra de mieux faire votre choix.

Les meuleuses d’angle sont les plus répandues, cependant les meuleuses droites, et les tronçonneuses à disque sont aussi des catégories de meuleuses à connaître.

Les meuleuses d’angle

Cette catégorie de disqueuses, la plus répandue, se décline en deux versions :

  • Les meuleuses d’angle de 115 et 125 mm
  • Les meuleuses d’angle de 230 mm

Les meuleuses 115 et 125 mm

Ce sont les meuleuses les plus utilisées. Elles sont légères et maniables. Parfaites pour les opérations de bricolage courant : meuler ou affûter des lames, couper des tuyaux, vis, bac acier, etc.

Les diamètres des disques à fixer sont de 115 ou de 125 mm. La vitesse de rotation est de 11000 tours/min. La profondeur de coupe est de 30 à 38 mm. Le poids est de 1 à 3 kg.

Les meuleuses 230 mm

Elles sont très appréciées dans le gros œuvre. Lourdes et puissantes, elles sont idéales pour les travaux de tronçonnage de matériaux épais et durs : tuiles, béton, pierre, parpaing, etc.

Equipées de disques de 230 mm, leur vitesse de rotation est de 6 000 tours/min. Leur profondeur de coupe atteint les 70 mm. Leur poids va de 4 à 7 kg.

Les meuleuses droites

Les meuleuses droites sont destinées aux endroits difficiles d’accès. Elles sont adaptées aux travaux de finition et sont très polyvalentes.

Equipées de meules sur tiges elles servent à ébavurer les excès de matière, nettoyer, brosser, sculpter, etc. C’est l’accessoire pour les finitions par excellence.

Les tronçonneuses à disque

Les tronçonneuses à disque sont des machines utilisées dans les travaux publics, voirie et dans le gros œuvre. Elles découpent les gros matériaux : béton, pierre, goudron, etc.

Une tronçonneuse à disque sert à faire des saignées, découper des blocs béton, entre autres.

Le type d’alimentation des meuleuses

Selon l’énergie qui les alimente on distingue 4 catégories de meuleuses :

  • Filaires, elles sont branchées sur secteur. Elles sont plus puissantes que celles à batterie, mais le fil peut résulter encombrant.
  • A batterie, ces meuleuses sont très autonomes. Pas besoin de prise à proximité. Choisissez un ampérage élevé pour une plus grande autonomie. Il convient aussi d’avoir une batterie de secours.
  • Pneumatiques, ces machines sont idéales en atelier. Elles fonctionnent branchées à un compresseur ou à un réseau dédié.
  • Thermiques, il s’agit des tronçonneuses à disque. Ces grosses machines fonctionnent généralement avec un mélange essence et 2 % d’huile deux temps.

Dispositifs de confort et sécurité

L’utilisation d’une meuleuse n’est pas sans risque. Pour cette raison, elles disposent d’un certain nombre de systèmes de sécurité. D’autres dispositifs apportent plus de confort. Dans tous les cas, consultez la fiche produit pour vérifier leur présence.

Le capot

Comme vu plus haut, le capot ou carter sert à protéger l’opérateur. Placé sous la tête de l’outil, côté intérieur, il enveloppe le disque dans sa partie arrière. Certains capots sont orientables, avec ou sans outil.

Notez qu’il ne faut jamais enlever le capot avant utilisation. Le risque de projection de matière est bien réel. Cela peut entraîner des brûlures ou autres dommages corporels.

Le bras auxiliaire

Le bras latéral, dit auxiliaire, est présent dans la majorité des meuleuses. A l’exception des plus compactes ou des meuleuses droites.

Il facilite l’utilisation de la machine, offrant la possibilité de travailler à deux mains. Ce qui est indispensable dans la plupart des cas.

Certains modèles ont deux voire trois taraudages. Il est ainsi possible de choisir le meilleur emplacement pour le bras auxiliaire.

Le débrayage

Cette fonction est très utile en cas de blocage du disque. Elle évite un effet d’à-coup de la machine et d’éventuels dommages dans le moteur.  

La commande « homme mort »

Ce système de sécurité permet de bloquer le disque en moins de 2 secondes. Il suffit simplement de lâcher le bouton de mise en marche.

L'antidémarrage

Cette fonction permet de parer à tout risque de démarrage intempestif à la suite d’une panne de courant.

Ergonomie et matériaux constitutifs

L’ergonomie est un atout non négligeable. Une meuleuse ergonomique offre une meilleure prise en main et un meilleur confort de travail.

Les matériaux sont tout aussi importants, par exemple une poignée antiglisse, améliore le maniement de l’outil.

Système de refroidissement moteur

Certaines meuleuses incluent un système de refroidissement performant, très utile en cas d’utilisation intensive.

Variateur de vitesse et système anti vibrations

Ce mécanisme de variation de la rotation est apprécié pour les utilisations régulières sur de matériaux divers. Le système anti vibrations procure un confort de travail optimal.

Conseils d’utilisation pour travailler avec une meuleuse en toute sécurité

Vous l’aurez compris, la sécurité est un facteur essentiel lorsqu’on travaille avec une disqueuse. Voici quelques consignes à respecter lors de son utilisation.

  • Bien serrer le disque avant chaque utilisation avec la clé dédiée (clé de bride ou à ergots).
  • Vérifier l’état et la compatibilité du disque, utilisez les disques conçus pour votre machine.
  • Utiliser le disque en fonction de la matière et de l’usage. N’utilisez jamais un disque à tronçonner pour meuler (risque d’éclatement du disque).
  • Veillez à ce que le disque corresponde à la matière à traiter.
  • Attendez toujours l’arrêt complet de la machine avant de la poser.
  • Utilisez toujours les équipements de protection individuelle (EPI). Munissez-vous de protections des yeux, de casques antibruit, de gants de protection et de chaussures de sécurité.

Gardez à l’esprit qu’une mauvaise utilisation et l’absence de protections entraîne de sérieux risques d’accident. Dans tous les cas, lisez attentivement le mode d’emploi de votre meuleuse et respectez scrupuleusement les consignes de sécurité du fabricant.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Envisagez-vous de vous équiper de l'outillage nécessaire pour vos travaux ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous trouverez des conseils utiles pour concrétiser vos projets.

Comment choisir sa ponceuse ?

Comment choisir un perforateur ?

Comment choisir un niveau laser ?

S'équiper d'enrouleurs électriques et rallonges adaptées

Choisir un projecteur de chantier

Se procurer des lampes torches pour l'éclairage d'appoint