Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis
Accès client

Quels joints choisir pour de la pierre apparente ?

Quels joints choisir pour de la pierre apparente ?

Les murs anciens en pierres apparentes ont le charme de l’authentique. Cependant, la question des joints se pose au moment de rénover la façade. En effet, il est primordial d’utiliser un mortier adapté. Découvrez, dans ce guide, quels joints choisir pour de la pierre apparente.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Les spécificités des joints des pierres apparentes

Mur en pierres apparentes

Comme les pierres qu’ils doivent rejointoyer, les joints apparents sont exposés aux aléas climatiques et aux intempéries, mais pas seulement. En effet, compte tenu de la porosité des pierres, ils doivent être perspirants, c’est-à-dire, laisser migrer la vapeur d’eau vers l’extérieur.

Pour cette raison, deux points essentiels sont à prendre en considération concernant les matériaux pour jointer les murs :

  • Les mortiers-joints étanches ou imperméabilisants sont à proscrire.
  • Le jointoiement à base de chaux hydraulique est à envisager car perméable à la vapeur.

La chaux hydraulique est un matériau utilisé en maçonnerie traditionnelle. C’est l’ingrédient de base des mortiers préparés pour l’enduisage, le jointement et le hourdage (montage) des murs.

Une autre particularité de la chaux est le fait qu’il s’agissait autrefois d’un matériau cher. Pour cette raison, il n’est pas rare que l’on trouve à la place d’un mortier à la chaux, des joints en terre cuite, car moins chers à l’époque.

La chaux était souvent réservée aux enduits de façade, pour une question de coût. Il est donc important de prendre en compte cet aspect qui explique souvent les particularités des maçonneries anciennes, surtout à la campagne.

Rejointoiement des pierres : pourquoi faire un diagnostic ?

La rénovation de façades, dont celles en pierre naturelle, est régie par le DTU 26.1. Compte tenu des spécificités des maçonneries anciennes indiquées plus haut, un diagnostic de celles-ci s'impose avant d'engager des travaux. Il faut savoir qu’en cas d’erreur, de la condensation peut se former. Ce phénomène est à l’origine des moisissures et de la dégradation des isolants thermiques.

Ce diagnostic permet de :

  • Savoir s’il est possible de laisser les pierres à nu, dans le cas où elles étaient recouvertes d’un enduit. En effet, les amoureux de la pierre parfois négligent cet aspect. En voulant mettre en valeur une façade, l’erreur consiste à enlever un revêtement protecteur indispensable. Si tel est le cas, il faut alors enduire la façade avec un mortier à chaux, après préparation du mur.
  • Déterminer l’état de la maçonnerie et réaliser les travaux qui s’imposent. Il arrive souvent que certaines pierres sont à remplacer. Il est indispensable de réparer tout ce qui doit l’être, avant de procéder à l’enduisage ou au jointoiement.
  • Préparer correctement le chantier, en évaluant le temps qui doit être consacré à la préparation du support, condition indispensable à la réussite des travaux. En effet, les joints fissurés ou en mauvais état doivent être éliminés. Cette opération exige parfois plus de temps que le jointement ou l’enduisage.
  • Définir le mortier de jointement à utiliser. Il s’agit de mortier à base de chaux hydraulique. Cependant, dans certains cas, il est possible d’utiliser un mortier bâtard faiblement dosé en ciment. Il est aussi préconisé d’ajouter des charges minérales pour obtenir une couleur proche à celle de la pierre. Un mortier contenant de la poudre de pierre adapté peut faire l’affaire.

Quel mortier pour rejointoyer les pierres apparentes ?

Façade en pierres apparentes

Comme indiqué précédemment, ce sont les mortiers à base de chaux les plus adaptés à la réalisation de joint apparents entre les pierres. En effet, la chaux est un matériau dit respirant, souple et élastique.

Comme tous les mortiers, les mortiers pour rejointoyer les pierres apparentes sont constitués de liants et de granulats, dans des dosages différents, auxquels on ajoute de l’eau.

Les liants : type de chaux admise pour un mortier joint sur façade de pierres apparentes

  • Chaux NHL 2 : Pour pierre tendre et/ou hourdage terre crue
  • Chaux NHL 3.5 : Pour pierre dure ou brique ancienne
  • Chaux NHL 5 : Pour pierre dure et peu poreuse

Dans les deux cas, il s’agit de chaux hydrauliques. Il faut savoir que plus le chiffre est élevé, plus la chaux est hydraulique et résistante à la compression. Les mortiers qui en résultent sont perméables à la vapeur tout en étant résistants à l’eau. Il faut savoir aussi que plus le chiffre qui suit NHL (2, 3.5, 5) est élevé, moins la chaux est perspirante et souple, et plus elle devient cassante.

A noter que lorsque la lettre Z apparaît, par exemple NHL 2 - Z, du ciment est aussi présent dans la composition du mortier. En effet, Z signifie dans ce cas "ciment". De par sa présence, il n'est plus question de mortier à la chaux, on parle alors de mortier bâtard.

Cas particulier du ciment à ajouter pour préparer un mortier bâtard

Chaux hydraulique pour mortier pierres apparentes

Le mortier bâtard est pour l'essentiel un mélange entre de la chaux et un ciment, notamment du ciment prompt naturel (conforme à la norme NF 15 - 314). Il s’agit d’un ciment à prise rapide, adapté au mélange avec de la chaux.

Quels granulats utiliser pour un mortier-joint sur façade de pierres apparentes ?

  • Sable, de préférence alluvionnaire, calibre 0/3 à 0/4 (4 mm de diamètre maximum)
  • Poudre de pierre 0/3 à 0/4 (à ajouter pour obtenir une teinte proche de celle des pierres)
  • Pigmentation pour mortier (à adapter à la couleur des pierres)

Dosage indicatif pour le mortier-joint

  • Mortier à la chaux : 1 volume de chaux pour 2 à 3 volumes de sable
  • Mortier bâtard : ¼ à ½ volume de ciment, ¾ à ½ volume de chaux, pour 2 à 3 volumes de sable

Quand à l'apport d'eau pour gâcher le mortier, il est dosé en fonction du support. En général, il s'agit d'obtenir un mortier onctueux qui s'applique à l'aide d'une truelle langue de chat et d'une truelle à joints pour les finitions.

A noter que le ciment ne s’utilise que dans certains cas spécifiques : enduisage nécessaire, jointement en profondeur, etc. Le mortier bâtard est plutôt réservé au scellement des pierres, en cas de doute, consultez un professionnel.

Mortier prêt à l'emploi : le choix de la simplicité

Vous trouverez de nombreux mortiers pour pierres apparentes prêts à gâcher. Ils ont l’avantage de vous dispenser de réaliser les mélanges vous-même. De plus, ils sont déclinés en plusieurs teintes pour un meilleur rendu esthétique.

Dans tous les cas, consultez la fiche produit pour vous assurer que le produit est compatible avec la configuration de votre façade en pierres apparentes.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Des travaux de construction ou de rénovation en tête ? Consultez nos guides dédiés, vous y trouverez des informations utiles et nos conseils d'experts pour concrétiser vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Commandez pour chantiers et petits travaux

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne et retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer en agence ou sur chantier (à préciser au paiement)

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Un projet ? Prenez rendez-vous
en magasin

Clients professionnels, connectez-vous pour accéder à vos TARIFS PRO , et à tous vos documents : devis, commandes, BL, factures, avoirs..

Clients professionnels, connectez-vous

×