Vous êtes ici

L'isolation des murs et cloisons

Publié le 21/07/2016 - Mis à jour le 16/12/2020

isolation thermique et acoustique d'un mur intérieur

Isoler une maison permet de réduire la consommation énergétique. A ce titre, l'isolation des murs et cloisons est incontournable. Outre l’isolation des parois en contact avec l’extérieur, les cloisons et murs intérieurs doivent, eux aussi, être isolés thermiquement et acoustiquement. Nos conseils dans ce guide.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi isoler les murs de votre maison ?

L’efficacité énergétique, l’habitat durable, le confort thermique et acoustique sont les résultats directs d’une bonne isolation. De plus, l'État est de votre côté et vous propose des aides financières pour vos travaux d'isolation, tels que Ma Prim’ Rénov ou encore le dispositif Faire.

Le progrès des performances en termes d'énergie et d'isolation sont au cœur des défis et objectifs d’avenir dans le domaine des bâtiments. L’isolation du toit, du sol et des murs extérieurs permet en effet de réduire les déperditions thermiques de façon significative.

Les parois en contact avec l'extérieur, elles, sont responsables de 20 % des pertes de chaleur d’une maison mal isolée. Elles sont à isoler en priorité. D'autre part, des transferts d’énergie et de chaleur opèrent à l’intérieur du logement, tout comme les brutis aériens et d'impact.

Pour répondre à ces problématiques, il existe une solution. C'est l’isolation thermique et phonique des murs et cloisons à l'intérieur de votre logement. Les isolants les plus utilisés sont : la laine de roche rigide ou semi-rigide, la laine de chanvre, mais aussi le PSE, le XPS ou la fibre de bois.

 

 

Isolation thermique des murs

Une cloison permet de séparer deux pièces ou deux logements. Elle se compose généralement de plaques de plâtre dans lesquelles on place un isolant. À la place du plâtre, on peut parfois retrouver des plaques en fibres de bois compressées-collées, comme les panneaux OSB.

Quel isolant thermique choisir pour vos murs et cloisons ?

Il existe une large gamme d’isolants pour murs sur le marché. Pour bien choisir l’isolant, il faut prendre en compte le type de paroi à isoler :

Cloison ou mur de séparation

Cette paroi est destinée à séparer définitivement deux logements. De fait, elle doit être conforme aux normes en matière d’isolation phonique. Pour cela, l’isolant doit être performant et d’épaisseur suffisante.

Il existe deux possibilités d’isoler cette paroi séparative. Soit un mur unique est monté, auquel on place une contre cloison ou une ossature de part et d’autre, soit on place deux murs et une couche d’isolant au milieu.

Les différents isolants compatibles sont : les laines minérales, telles que la laine de roche ou la laine de verre rigide ou semi-rigide ; le polystyrène expansé Ultra ThA ou dB, ou encore la laine de chanvre.

Cloison distributive

La cloison distributive est destinée à séparer deux pièces d’un même logement. Il n’y a pas de loi ou d’exigence particulière concernant l’isolation acoustique.

Toutefois, certaines pièces particulièrement bruyantes nécessitent une isolation phonique des murs. Le système de double parement est alors un choix intéressant. Cette technique consiste en la création de deux parois au milieu desquelles on place l’isolation.

Le double parement est particulièrement efficace car il permet la pose d’une couche épaisse d’isolant. En effet, l’épaisseur de l’isolant est un élément clé de la performance des matériaux isolants.

En matière d'isolation, les panneaux isolants sont une bonne option. De même optez pour des panneaux de parement dotés d'un bon indice d'affaiblissement acoustique et de propriétés d'isolation thermiques. Ils renforceront l'enveloppe isolante intérieure.

Comment isoler les cloisons isolantes ?

On distingue 3 principales techniques pour réaliser des cloisons isolantes. Le principe d’isolation est similaire dans tous les cas.

Pose de panneaux isolants prêts à l’emploi

Comme leur nom l'indique, ces complexes de doublage isolants sont prêts à poser. Ils ont un coefficient de résistance thermique élevé, tout en étant faciles à poser.

La pose se fait généralement par encollage. En revanche, selon l’isolant choisi, l’indice d’affaiblissement acoustique varie de manière significative.

Pose de panneaux isolants sur ossature

La pose sur ossature consiste à fixer une structure d’appuis sur le mur, des lisses au sol et au plafond et de fourrures fixées sur les appuis et les lisses. L’isolant est posé entre l’ossature et le mur ou la cloison, et les plaques de parement se fixent sur l’ossature.

Pose d’une contre-cloison

Cette méthode ressemble à celle indiquée plus haut à la différence que l’ossature est autonome par rapport au mur ou la cloison. Autrement dit, la structure est séparée du mur et tient d’elle-même par un système de rails, montants et fourrures, sans les appuis intermédiaires.

L’isolant est à placer entre le mur et l’ossature. La contre-cloison offre de meilleures performances en isolation acoustique puisqu’elle supprime les ponts phoniques. En effet, la contre-cloison n’a aucun contact avec le mur ou la cloison placé derrière elle.

Le choix de l’isolant : privilégier les bonnes performances thermo-acoustiques

Qu’il soit en matériaux biosourcés, minéraux ou synthétiques, l’isolant se choisit avant tout en fonction de ses performances thermiques et acoustiques.

Dans tous les cas, consultez les fiches produits et vérifiez trois points essentiels, à savoir :

  • La résistance thermique : plus cet indicateur est élevé, plus l’isolation thermique est efficace.
  • La conductivité thermique : plus cet indice est bas, plus le matériau est isolant.
  • L’affaiblissement acoustique : exprimé en décibels, plus il est élevé, plus l’isolation phonique est performante.

Bon à savoir, l’épaisseur de l’isolant est aussi à prendre en compte. Par exemple, si vous posez deux couches d'isolant d'une résistance R = 2, vous obtiendrez le double, soit une R = 4. En effet, les performances sont proportionnelles à l’épaisseur du matériau d’isolation thermique et acoustique.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Vous voulez compléter l'isolation de votre maion en vous occupant d'autres postes comme le toit ou le sol ? Vous trouverez toutes les informations que vous cherchez dans nos guides isolation :