Vous êtes ici

Comment choisir ses plaques de plâtre ?

Publié le 28/09/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

De par leurs nombreux atouts, les plaques de plâtre sont largement utilisées pour réaliser des parements intérieurs. Cependant, l’offre ne cesse de s’élargir et les modèles sont de plus en plus nombreux. BA 13 ou plaque renforcée 18 mm, standard ou hydrofuge, nous vous aidons à y voir plus clair pour faire votre choix.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Définition et types de plaques de plâtre selon leur utilisation

La plaque de plâtre est une plaque formée par une âme à base de gypse placée entre deux feuilles cartonnées. Elle est employée en construction et en rénovation pour doubler des murs, réaliser des cloisons et des plafonds.

Le plâtre est obtenu à partir de la cuisson du gypse et l’incorporation de divers adjuvants et matières en fonction des propriétés attendues. Les plaques de plâtre sont très prisées en construction et en rénovation. En effet, elles sont légères, maniables et offrent de nombreuses possibilités de mise en œuvre.

Les plaques de plâtre sont aussi appelées « placo » ou « placoplâtre ». Bien qu’utilisés couramment, ces mots sont aussi des marques déposées. Les plaques de plâtre se choisissent en fonction de leur type et de l’utilisation qui leur est réservée.

Quel type de plaque de plâtre pour quel usage

Cet élément de parement intérieur est décliné en plusieurs types aux propriétés spécifiques. Voici les principales plaques de plâtre classées en fonction de leur usage :

  • Standards, de couleur blanche, s’adaptent à tous travaux de doublage et cloisonnement dans le bâtiment, hors usage spécifique.
  • Hydrofuges, de couleur verte, résistantes à l’humidité, elles sont destinées à une utilisation dans les pièces humides (cuisines et salles de bain).
  • Acoustiques, de couleur bleue, grâce à leurs propriétés d’affaiblissement acoustique, elles sont utilisées pour des travaux d’isolation phonique.
  • Ignifuges, de couleur rose, elles ont des propriétés incombustibles élevées. Elles sont utilisées pour limiter les risques d’incendie.
  • Renforcées, de couleur jaune, à haute densité, elles supportent les charges lourdes et résistent aux impacts. Elles sont préférées pour des locaux commerciaux, industriels ou à usage collectif.

Les dénominations du placo à connaître avant de faire son choix

Le placo se présente sous diverses appellations, comme par exemple le BA 13. Ces dénominations méritent d’être connues car elles contribuent à bien choisir ses plaques de plâtre. En effet, chaque nom représente des caractéristiques différentes.

BA 13 : qu’est-ce que cela veut dire

Cette expression est formée par deux éléments : « BA » et « 13 ». BA signifie « bords arrondis », et 13 « 13 millimètres ». Comme il s’agit des plaques les plus utilisées, la dénomination BA 13 est devenue, dans le langage courant, synonyme de plaque de plâtre standard.

Le BA 13 est une plaque de plâtre très prisée dans le bâtiment. En effet, ces bords arrondis facilitent le jointage par bande après la pose. L’épaisseur de 13 mm, pour sa part, optimise la fixation des plaques sur une ossature métallique.

BA, BD et SB : connaître les différentes finitions des plaques de plâtre

Les plaques de plâtre ont des finitions qui s’adaptent aux différentes poses dans le bâtiment. Savoir à quoi elles correspondent vous aidera à les sélectionner en fonction de vos besoins.

  • BA : Comme vu plus haut, le BA, le placo aux bords arrondis, autorise l’installation de bandes à joints. Celles-ci facilitent l’enduisage de finition.
  • BD : La finition BD (bords droits) est réservée au recouvrement intégral du parement, pour la pose de papier peint ou de carrelage par exemple.
  • SB : La finition SB (sans bande) est destinée à l’enduisage complet des jonctions. Sa mise en œuvre exige des compétences techniques spécifiques.

Quelles dimensions choisir pour ses plaques de plâtre

Les dimensions standards des plaques de plâtre sont de 120 x 250 cm pour 13 mm d'épaisseur. Ces dimensions s’adaptent à la majorité des travaux de parement intérieur. Cependant, vous pouvez choisir les plaques de plâtre en fonction des dimensions des cloisons ou doublages à réaliser.

Vérifier la hauteur sous plafond pour sélectionner la bonne longueur des plaques

Commencez par vérifier la hauteur sous plafond. La longueur des plaques doit être légèrement supérieure à la hauteur des murs. En effet, cette précaution vous évite de rajouter des plaques supplémentaires en hauteur.

Bien choisir la largeur pour limiter les chutes

La largeur standard (120 cm) couvre la plupart des besoins, le placo se découpant d’ailleurs très facilement.

Cependant, pour éviter un nombre élevé de chutes, il convient de calculer les dimensions à couvrir. En fonction de celles-ci, choisissez la bonne largeur des plaques.

Opter pour une épaisseur adaptée aux travaux à réaliser

L’épaisseur standard s’adapte à la plupart des cloisons et doublages. Certaines configurations exigent néanmoins une autre épaisseur de parement. C’est le cas de certains aménagements décoratifs pour lesquelles des plaques peu épaisses sont nécessaires.

Inversement, pour des travaux sur des locaux industriels ou à usage collectif, une épaisseur de 18 mm ou plus est souvent requise. Cela concerne des cloisons dont la résistance mécanique, thermique et/ou acoustique doit être renforcée.

Principales dimensions disponibles pour les plaques de plâtre

Les plaques de plâtre sont déclinées sous des tailles diverses à adapter selon les particularités de vos travaux. Voici les principales dimensions des plaques de plâtre disponibles sur le marché :

  • Largeur : 60, 90, 100, 120 ou 125 cm.
  • Epaisseur : 6, 9, 13, 15, 18, 23 ou 25 mm.
  • Hauteur : 125, 150, 240, 250, 260, 300 ou 360 cm.

Choisir le type de plaques de plâtre en fonction de l’emplacement à revêtir

Il y a de nombreux cas de figure pour la réalisation d’un parement en plaques de plâtre. Cela peut concerner aussi bien un faux-plafond que les cloisons d’une pièce. Dans la majorité des cas les plaques BA 13 sont à privilégier.

En effet, elles s’adaptent à quasiment tous les travaux intérieurs en construction neuve et en rénovation. Cependant, il faut prendre en compte quelques cas particuliers pour ce qui concerne les propriétés spécifiques.

Murs de grande hauteur

Pour des murs dont la hauteur va au-delà de celle des plaques, optez pour des BA aux 4 bords amincis. Les BA courants n’en ont que 2. L’intérêt d’en avoir 4 est la réalisation de bandes à joints, aussi bien à la verticale qu’horizontalement.

Cuisines et salles de bains

Pour les pièces exposées à l’humidité, optez pour des plaques de plâtre hydrofugées. Vous les reconnaîtrez facilement à leur couleur verte. Grâce à un traitement anti humidité reçu en usine, elles résistent à la vapeur d’eau et à une hygrométrie élevée.

Soyez attentif néanmoins au degré de résistance à l’humidité (le niveau H1 étant le plus performant). Elles doivent recevoir un enduit hydrofuge si posées à proximité d’une douche par exemple. Dans tous les cas, suivez les indications du fabricant.

Pièces à insonoriser

Pour insonoriser murs et plafonds, tournez-vous vers les plaques de plâtre acoustiques. Reconnaissables à leur couleur bleue, elles ont des propriétés d’insonorisation non négligeables. L’indice d’affaiblissement sonore, exprimé en dB (décibels) vous indique le degré d’efficacité acoustique du parement.

Sachez que pour améliorer l’isolation phonique, il convient de prévoir un isolant dans la cloison ou le doublage du mur. La plaque de plâtre vient renforcer cette isolation pour une performance optimale.

A noter que certaines plaques de plâtre acoustiques possèdent un isolant phonique incorporé. Elles se présentent sous forme de panneaux doublés par cet autre revêtement (polyuréthane, polystyrène, etc.) et se posent souvent collées.

Eléments exposés à la chaleur et au risque d’incendie

Le plâtre est naturellement résistant au feu. Cependant, pour optimiser cette qualité, les fabricants ont incorporé des fibres de verre et de la vermiculite à leur composition. Ils ont ainsi créé des plaques de ignifugées, facilement identifiées à leur couleur rose.

Classées M0 et S1 (ininflammables), elles sont préconisées pour toutes les pièces ou murs représentant un risque de départ de feu. Cela concerne ateliers, cuisines, murs derrière un chauffage au bois, bâtiments recevant du public, locaux industriels ou commerciaux.

Supports destinés à résister à un poids élevé

Si vous prévoyez de fixer un poids important à votre cloison, optez pour des plaques de plâtre renforcées. Elles se distinguent par leur couleur jaune. Particulièrement denses, elles résistent à la pose de charges lourdes (étalages, étagères, meubles aériens lourds, etc.).

Les accessoires indispensables pour poser les plaques de plâtre

Pour installer les plaques de plâtre, il faut prévoir un certain nombre d’accessoires. Parmi les plus utilisés, en voici quelques-uns et leur fonction.

Lisses et fourrures pour réaliser l’ossature

Ces accessoires sont indispensables à la réalisation d’ossatures métalliques. Les lisses se posent au sol et au plafond et les fourrures sont fixées entre les lisses par sertissage ou fixées sur des appuis intermédiaires. Ces derniers sont à fixer sur une fourrure centrale.

Règle, cutter et râpe pour des découpes propres et soignées

Pour la découpe des plaques de plâtre le cutter est un outil incontournable. La découpe est très facile à réaliser. A l’aide de la règle et du cutter, appuyez ce dernier et glissez-le le long de surface à couper. Pour finir, tirez la plaque vers vous et le tour est joué !

La râpe est l’accessoire qui vous permet d’ébavurer les bords des plaques après la découpe. Grâce à cet accessoire, les bords redeviennent lisses pour des finitions plus nettes.

Vis placo pour des vissages en toute sécurité

Reconnaissable à sa couleur noire, la vis pour placo perce et se loge facilement dans la plaque de plâtre et la fourrure. Choisissez les vis en fonction de l’épaisseur des plaques de plâtre. Pour un BA 13, optez pour des vis placo standards de 3,25 X 25 mm.

Pensez également à une visseuse pour un vissage facilité. Equipez cet outil d’un embout spécial vis pour plaques de plâtre. Il permet de visser à la profondeur juste sans abîmer les plaques.  

Enduit et bande à joints pour une finition parfaite

Pour les finitions, il faut prévoir enduit et bande à joints. L’enduit recouvre les jonctions entre les plaques de plâtre. La bande à joint permet de lisser les joints pour une finition impeccable. Pensez aussi à du papier à poncer grain fin pour poncer les joints après séchage.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation ou d’isolation ? Découvrez nos guides dédiés qui vous aideront à concrétiser vos projets.

Comment isoler un mur par l'intérieur

Comment isoler des combles perdus

Comment isoler des combles aménagés

Comment poser des plaques de plâtre

Poser un pare-vapeur

Poser un écran pare-pluie

Comment isoler un garage

L'isolation du plafond de sous-sol