Vous êtes ici

Comment poser un pare-vapeur ?

En construction neuve comme en rénovation, la pose d’une membrane pare-vapeur est souvent indispensable. Cette opération est accessible à tout bricoleur à condition de respecter certaines règles. Dans ce guide nous vous expliquons la fonction, l'emplacement et comment poser un pare-vapeur. 

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Qu’est-ce qu’un pare-vapeur et quel est son rôle ?

Un pare-vapeur est une membrane qui protège les isolants contre la diffusion de la vapeur. La membrane pare-vapeur est présentée sous forme de rouleau à découper. Elle est fabriquée à base de matières plastiques (polyéthylène ou polyester) ou en papier kraft.

Son le rôle consiste à limiter la migration de la vapeur vers les murs et plafonds. Cette migration affecte l’enveloppe isolante entre le mur et le parement intérieur d’une maison. Le pare-vapeur fait souvent aussi office de membrane d’étanchéité à l’air.

Pourquoi poser un pare-vapeur ?

Comme évoqué précédemment, le pare-vapeur limite la pénétration de la vapeur dans la couche d’isolation. Prenons l'exemple d'une habitation en hiver. Durant cette période, les écarts d’hygrométrie (taux d’humidité) et de température sont plus marqués entre l’intérieur et l’extérieur d’un logement.

L’hygrométrie élevée provoque alors une plus forte pression de la vapeur dans l’habitation. Par un effet d’échange gazeux, la vapeur migre vers l’extérieur, où la pression est plus faible.

Elle traverse alors l’intérieur de l’isolant et, comme celui-ci est plus froid, l’eau passe de l’état gazeux à l’état liquide. C’est ce que l’on appelle la condensation.

Cette transformation de la vapeur en eau (condensation) au cœur l’isolant a des conséquences fâcheuses :

  • Perte des performances thermiques, due à la défaillance de l’isolant sur les zones mouillées.

  • Surconsommation en chauffage, pour compenser ces déperditions d’énergie. 

  • Apparition de ponts thermiques, provoquée par ces ruptures dans l’isolation. 

  • Baisse des performances de la VMC, car l’air s’échappe par les failles de l’enveloppe isolante. 

  • Surgissement de moisissures, celles-ci se développent dans les poches d’humidité.

  • Risques pour la santé humaine, les moisissures et autres micro-organismes représentent un risque sanitaire pour les occupants du logement.

La pose d’un pare-vapeur empêche la vapeur de pénétrer dans l'enveloppe isolante. Ainsi, la condensation et ses conséquences sont éliminées à la source.

Lorsque le pare-vapeur est aussi membrane d’étanchéité, il limite les pertes d’air et peut être utilisé dans le cadre de la réglementation thermique (RT 2012).

Dans quels cas faut-il poser un pare-vapeur ?

 

L’obligation de poser un pare-vapeur

Cas de figure où la pose d’un pare-vapeur est obligatoire :

  • Maison ossature bois, le DTU 31.2 impose un pare-vapeur sur les parois et toiture.

  • Logement en zone froide où les écarts thermiques extérieur / intérieur sont très marqués.

  • L’isolation des combles. L'avis technique du CSTB impose de limiter la diffusion de la vapeur vers la toiture.

Dans quels cas est-il recommandé de poser un pare-vapeur ?

  • L’isolation des parois en neuf ou rénovation.

  • Travaux d’étanchéité à l’air lorsqu’il assure aussi cette fonction.

Même si votre logement n’est pas soumis à l'obligation de poser un pare-vapeur, il est conseillé de le faire. Vous ne pouvez qu'être ganant par l'amélioration de la performance thermique et les économies d’énergie.

 

Où poser un pare-vapeur ?

 

Un pare-vapeur se pose toujours du côté chauffé, c’est-à-dire du côté intérieur d’un mur ou d’une toiture. Il est posé entre l’isolant et le revêtement du mur ou du toit (combles). 

Attention cependant à ne pas confondre un pare-vapeur avec un pare-pluie qui est à poser côté froid (extérieur). La fonction d’un pare-pluie diffère de celle d’un pare-vapeur.

Le pare-pluie protège une façade contre l’humidité, les intempéries et les insectes. Il est posé entre le bardage (ou tout autre revêtement) et le mur.

Il ne faut pas le confondre non plus avec l’écran de sous toiture qui sert de barrière de protection contre les éventuelles infiltrations d’eau (tuiles cassées, défauts d’étanchéité divers).

Le pare-pluie et l’écran de sous toiture sont souvent posés en complément d’un pare-vapeur pour assurer une isolation optimale du bâtiment.

Installer un pare vapeur en 3 étapes

La mise en œuvre d’un pare-vapeur est une opération simple, pour peu que quelques règles soient bien respectées. Elle est à réaliser à deux personnes de préférence en même temps que la pose de l’isolation intérieure.

Nous prenons l'exemple sur un mur à isoler, mais pour les combles le procédé est le même à l'exception des spécificités des lieux.  A noter aussi que nous avons opté pour l'utilisation d'une bande de membrane adhésive.

A défaut de celle-ci, et dans tous les cas, soyez attentif à assurer la parfaite continuité de la membrane pare-vapeur (pas d'interstices).

Il faut savoir qu’un pare-vapeur doit être posé de manière irréprochable. La moindre rupture d’isolation de la membrane est synonyme de forte condensation à l’emplacement du défaut.

Voici les étapes de la pose d’un film pare-vapeur.

  1. Poser la bande de membrane adhésive avant de fixer les lisses

  2. Placer les lés de pare-vapeur sur l’isolation

  3. Réaliser l’étanchéité des raccords et des points singuliers

Outils et fournitures nécessaires à la pose

 

Equipements de protection individuelle à prévoir

Gants de protection

Chaussures de sécurité

Lunettes de protection

Cette liste vous est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier.

 

Etape 1 : poser la bande de membrane adhésive avant de fixer les lisses

Tracez au cordeau une ligne droite au sol à 12 cm du mur. Faites un cordon de mastic d'étanchéité légèrement en retrait vers le mur en suivant cette ligne.

Si vous devez couvrir plusieurs murs, procédez de la même manière pour l'ensemble.

Positionnez la première bande de membrane d'étanchéité, la partie imprimée vers vous et la surface à scotcher vers le haut. Appuyez la membrane sur le mastic sans l'écraser.

Répétez l'opération sur la partie haute du mur. Cette fois-ci la bande adhésive doit être orientée vers le bas, la face imprimée toujours vers vous.

 

Etape 2 : poser la membrane pare-vapeur

La pose de la membrane pare-vapeur intervient après l'installation des lisses, de la fourrure et de l'isolant. Déroulez le film pare-vapeur.

Coupez des lés à une longueur correspondant à la hauteur du mur. Vous pouvez vous servir des carreaux imprimés sur la surface pour faciliter la découpe. Ils sont espacés en général de 10 cm.

Présentez la membrane en la passant sous la bande de membrane adhésive placée en haut.

Retirez la bande de protection de l'adhésif et collez la bande de membrane sur celle placée en dessous. Laissez quelques 15 cm pour procéder à la pose de la deuxième membrane.

Procédez de la même manière avec la seconde membrane, en la chevauchant de 10 cm sur la précédente. Faites-en de même avec les autres lés jusqu'à compléter la surface à couvrir.

Lorsque le haut des lés de pare-vapeur sont collés, répétez ce procédé sur leur partie basse. Pour cela, passez la bande de membrane adhésive par dessus les lés, retirez la protection de l'adhésif puis  collez.

Attention, il faut que les membranes soient tendues et bien collées. Si l'ossature est en bois, comme pour des tasseaux, vous pouvez les agrafer. Dans ce cas, collez la bande adhésive d'étanchéité sur les agrafes pour assurer une étanchéité sans faille.

Etape 3 : réaliser l’étanchéité des raccords et des points singuliers

La parfaite étanchéité des raccords est une condition indispensable à la réussite de la pose. Le moindre interstice de l'enveloppe pare-vapeur est la porte ouverte à la condensation et réduit vos efforts à néant.

Prenez donc le temps de bien étanchéifier le pare-vapeur. Couvrez la moindre déchirure avec la bande adhésive d'étanchéité.

Posez cette même bande adhésive sur les raccords des lés. Si vous devez faire passer une gaine, faites une ouveture au cutter en forme de croix puis découpez un cercle aux ciseaux. Placez un oeillet d'étanchéité au bon diamètre.

Pour une fenêtre, découpez au cutter la membrane autour de l'encadrement. Ecartez ensuite la membrane de la fenêtre. Placez l'adhésif double face sur le pourtour de l'encadrement. Remettez la membrane en prenant soin qu'elle soit correctement positionnée et appuyez fermement.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous souhaitez réaliser d'autres travaux d'isolation ? Découvrez nos guides SAMSE dédiés. Ils sont là pour vous aider à concrétiser vos projets d'isolation des différentes parties de votre maison.