Vous êtes ici

L'isolation thermique par l'extérieur (ITE)

Parfaite en cas de rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est un excellent compromis. En effet, cette méthode vous permet de concilier optimisation des performances énergétiques, esthétique de la façade et conservation de la surface intérieureOn qualifie souvent l'ITE de « mur manteau ».

Sur cette page, vous allez en savoir plus sur les avantages de l'ITE mais aussi sur les types de poseVous pouvez aussi découvrir notre guide complet sur l'isolation extérieure pour isoler votre maison des sols à la toiture.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Voici un aperçu de ce à quoi ressemble un chantier d'isolation thermique par l’extérieur :

 

Avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

Gain de surface par rapport à l'isolation par l'intérieur (ITI)

Le premier avantage auquel on pense lorsqu'on parle d'ITE est le gain de m² habitables. En effet, contrairement à l'isolation par l'intérieur, l'ITE n'empiète pas sur la surface de vie. Cela se traduit par la préservation de la totalité de l'espace intérieur.

Respect des exigences BBC, de la RT 2012 et de la RE 2020

Autre atout, l'isolation thermique par l'extérieur satisfait les exigences de la RT2012 et les exigences des bâtiments basse consommation (BBC). De même, elle est conforme aux préconisations pour un logement à énergie positive, comme prévu par la RE 2020, qui entre en vigueur le 1er janvier 2021.

En effet, de par ses performances, opter pour ce type d'isolation vous permet d'être en conformité avec la norme actuelle et celle à venir. Notez cependant qu'il convient d'opter pour une bonne épaisseur de l'enveloppe isolante pour vous assurer d'une résistance thermique optimale.

Suppression des ponts thermiques

L'ITE permet de supprimer les ponts thermiques de liaison plancher et refends avec le mur extérieur. Elle assure aussi une excellente étanchéité à l’air.

Réduction des nuisances sonores

Même si on parle d'isolation thermique, vous gagnez aussi au niveau des décibels. En effet, une ITE de qualité vous met à l’abri des nuisances sonores grâce à de bonnes propriétés d'isolation acoustique.

Meilleur confort de vie

L'isolation par l'extérieur vous fait gagner en confort thermique été comme hiver avec une température qui fluctue peu. Il n'y a pas d'inertie thermique, ce qui maintient les murs extérieurs à température constante. Bien évidemment, vous allez réaliser de belles économies d'énergie.

Autre bonne nouvelle : l’installation de l’isolant ne gêne pas les occupants de la maison. Cela veut dire que votre logement reste habitable pendant la durée des travaux.

L'occasion de rénover

L'ITE, c'est aussi l'occasion de rénover la façade et d’offrir une nouvelle jeunesse à votre maison avec une certaine liberté architecturale. En effet, une multitude d’aspects extérieurs sont possibles grâce aux différents matériaux, aux couleurs et textures disponibles.

Un intérieur sain

L'isolation par l'extérieur laisse circuler la vapeur d’eau intérieure. Cela permet de renouveler l'air et donc d’éviter le dépérissement des matériaux et l’apparition de moisissures.

L'opportunité de bénéficier d'aides financières très avantageuses

Entreprendre des travaux de rénovation thermique du logement ouvre la possibilité de bénéficier du dispositif Ma Prim Rénov' et de plusieurs aides financières. Celles-ci sont octroyées aussi bien par les pouvoirs publics que par des fournisseurs d'énergie via le CEE (certificat d'économies d'énergie).

 

 

 

Comment se passe l'installation de l’ITE ?

Avant de procéder à l’installation, vous devez choisir le type et la technique de pose de l’isolant. Vous devez sélectionner celle-ci en fonction du support et du diagnostic de l’environnement. Ajoutez à cela des finitions qui vont permettre de protéger l’isolant des intempéries telles que la pluie, l’humidité et des différents chocs.

Il existe plusieurs types de pose : la pose collée, la pose calée-chevillée, la fixation mécanique et l'isolation sous bardage. Zoom sur chacune de ces techniques.

Pose collée

Simple et rapide, cette technique consiste à coller l'isolant directement sur la paroi à isoler à l’aide d’un mortier-colle. Cependant, notez qu'on ne peut utiliser que certains isolants :

Vous voulez en savoir plus sur la pose collée ? On vous en parle plus en détail dans notre guide dédié à ce type de pose.

Pose calée-chevillée

Contrairement à la pose collée, la pose calée-chevillée est compatible avec tous les types d’isolants. La tenue de l’isolant sur la paroi est assurée par l’encollage du panneau isolant et mécaniquement par fixation de traverses à l’aide de chevilles à expansion positionnées au droit de plots.

Cliquez ici pour lire l'intégralité de notre mini guide sur la méthode calée-chevillée. Ce type de pose est idéal en cas de rénovation.

Fixation mécanique

La fixation mécanique nécessite obligatoirement que l’isolant soit en polystyrène expansé blanc et que la pose se fasse sur des supports plats. En principe, l’isolant est ceinturé par des rails de maintien en PVC sur deux côtés, ou sur quatre côtés en fonction des performances recherchées.

L’isolation sous bardage rapporté

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste en la fixation d’un bardage sur une ossature en bois ou en métal. Ce type d’isolation a l’avantage de mettre en place un revêtement extérieur esthétique tout en isolant votre logement.

La première étape consiste à poser une ossature suffisamment écartée du mur pour pouvoir y placer l’isolant. Sur celui-ci, il faut poser un écran pare-pluie. Les lames de bardage viennent ensuite couvrir l’ossature, laissant une lame d’air d’au moins 20 mm entre le bardage et le pare pluie.

 

Demandez votre devis de matériaux ici 

 

Avant d'aller plus loin, vous voulez peut-être comparer les différentes possibilités pour l'isolation de votre maison ? Nous vous invitons à parcourir les pages de notre série de guides dédiés à l'isolation. Cliquez sur l'un des liens ci-dessous et trouvez réponses à vos interrogations :