L'isolation thermique par l'extérieur (ITE)

Parfaite en cas de rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur est le meilleur compromis entre optimisation des performances énergétiques, esthétiques de la façade et gain de surface.

ITE : définition

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE est une méthode d’isolation par mur extérieur. Elle est souvent appelée "mur manteau".

Avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

  • Gain de m² habitables ;
  • Satisfait les exigences de la RT2012 et aux exigences des bâtiments basse consommation ;
  • Permet d’anticiper les évolutions de la réglementation thermique en répondant aux exigences des bâtiments passifs ou à bilan énergétique positif ;
  • Supprime les ponts thermiques de liaison plancher et refends avec le mur extérieur ;
  • Assure une très bonne étanchéité à l’air ;
  • Elle permet d’être à l’abri des nuisances sonores en améliorant l’isolation acoustique ;
  • Elle permet de gagner un confort thermique été comme hiver en maintenant les murs extérieurs à température constante (pas d'inertie thermique) ;
  • L’isolation par extérieur permet de réaliser de grandes économies en énergie ;
  • L’installation de l’isolant ne gêne pas les habitants, le logement reste habitable lors des travaux ;
  • Permet de rénover la façade et d’offrir une nouvelle jeunesse à la maison avec une certaine liberté architecturale : une multitude d’aspects extérieurs sont possibles grâce aux différents matériaux, aux couleurs et textures disponibles ;
  • Laisse circuler la vapeur d’eau intérieure afin d’éviter le dépérissement des matériaux, l’apparition de moisissure et permettre le renouvellement de l’air.

Installation de l’ITE

Avant de procéder à l’installation, il est essentiel de sélectionner le type de pose de l’isolant, ainsi que de choisir la technique de pose en fonction du diagnostic de l’environnement et du support. Ajoutez à cela des finitions qui vont permettre de protéger l’isolant des intempéries telles que la pluie, l’humidité et des différents chocs. Il existe plusieurs types de poses :

Simple et rapide, cette technique consiste à coller directement l’isolant à l’aide d’un mortier colle sur la paroi à isoler. Seule condition : seuls sont admis les isolants en fibre de bois, en polystyrène expansé (PSE) blanc ou en polystyrène expansé graphité gris.

Contrairement à la pose collée, ce système est compatible avec tous les types d’isolants. La tenue de l’isolant sur la paroi est assurée par l’encollage du panneau isolant et mécaniquement par fixation de traverses à l’aide de chevilles à expansions positionnées au droit de plots.

Ce type de pose nécessite obligatoirement que l’isolant soit en polystyrène expansé blanc et que la pose se fasse sur des supports plats. En principe, l’isolant est ceinturé par des rails de maintien en PVC sur deux côtés, ou sur quatre côtés en fonction des performances recherchées.