Vous êtes ici

Comment isoler un vide sanitaire ?

Publié le 26/10/2021 - Mis à jour le 26/10/2021

Comment isoler un vide sanitaire

Un vide sanitaire protège le plancher et les murs contre les remontées d'humidité, mais pas contre le froid. Il est donc nécessaire de l'isoler en choisissant une isolation adaptée. Le choix dépend de son accessibilité et de s'il s'agit d'une construction neuve ou d'une rénovation. Isolation du plancher si poutrelles-hourdis, du plafond si accessible ou en vrac si inaccessible, nous faisons le point sur les trois principales techniques d'isolation d'un vide sanitaire.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi isoler un vide sanitaire ?

Qui dit isoler un vide sanitaire dit isoler le plancher et par extension, la maison. En effet, l’isolation du vide sanitaire est majoritairement réalisée au niveau de son plafond, celui-ci étant la sous-face du plancher. Isoler un vide sanitaire et isoler un plancher en sous face sont donc deux expressions équivalentes. Elles font allusion à une même opération : celle d’isoler le plafond du vide sanitaire.

L’isolation du plancher est une opération à ne pas négliger. Compte tenu de la déperdition thermique générée par un plancher mal isolé, vous avez tout intérêt à l’isoler. En effet, un plancher non isolé génère une perte entre 7 % et 15 % de la chaleur de la maison. Autant dire que cela se ressent sur la facture énergétique !

Inversement, un vide sanitaire bien isolé protège le plancher contre le froid extérieur. Sa température reste ainsi à un niveau agréable et la chaleur de la maison est préservée. De plus, la facture chauffage est réduite, avec d’importantes économies à la clé.

Quelles méthodes et quelles contraintes pour faire l’isolation du vide sanitaire ?

Le vide sanitaire est par définition un espace inhabitable sous la maison. Son rôle principal est de la protéger contre les remontées d’humidité du sol. Grâce à la présence d’air en son intérieur, il permet aussi d’isoler partiellement la maison contre le froid. En parallèle, cet espace permet le passage de différentes canalisations et gaines techniques de la maison.

La hauteur du vide sanitaire est généralement comprise entre 20 cm et 1,80 m. Trop bas, il est inaccessible, ce qui est évidemment déconseillé. Cependant, certaines maisons anciennes ont cette particularité, qui constitue une véritable contrainte. Accessible, il permet de réaliser divers travaux de manière simplifiée, y compris l’isolation.

Les 3 principales techniques pour isoler un vide sanitaire

La manière d'isoler un vide sanitaire dépend de sa configuration, notamment s'il est accessible ou non. Voici les trois principaux moyens d'isolation de cet espace :

  1. Isolation de vide sanitaire en neuf sous poutrelles-hourdis
  2. Isolation de vide sanitaire en rénovation inaccessible
  3. Isolation de vide sanitaire en rénovation accessible

Chacun de ces cas de figure font appel à des techniques différentes que nous détaillons à continuation.

1. Isoler un vide sanitaire neuf sous un plancher poutrelles-hourdis

En construction neuve, il est judicieux de faire une isolation à l'aide d'un plancher poutrelles-hourdis adapté. Cela implique d'isoler la structure du plancher lui-même. Pour ce faire, la pose de hourdis ou entrevous en polystyrène est une bonne option.

En effet, les hourdis en polystyrène accomplissent deux fonctions en une. A savoir, former la structure du plancher et en même temps, assurer son isolation. Cependant, leur prix est plus élevé et leur résistance à la compression moindre qu'avec des entrevous en béton par exemple.

2. Isoler un vide sanitaire en rénovation accessible

En rénovation de l'ancien, lorsqu'il est accessible, la meilleure option consiste à isoler le plafond du vide sanitaire. Cette technique, aussi appelée isolation en sous face (par rapport au plancher) assure une isolation efficace du plancher, à condition de la réaliser dans les règles de l'art.

En effet, pour obtenir une isolation efficace, il faut que l'enveloppe isolante couvre complètement le plafond du vide sanitaire. Ce qui équivaut à éviter l'apparition de ponts thermiques. En outre, une isolation mal faite peut produire l'effet inverse de celui recherché, avec des désordres importants sur le revêtement du plancher par exemple.   

3. Isoler un vide sanitaire sous plancher ancien non accessible

Dans le cas d'un vide sanitaire non accessible (moins de 60 cm), deux solutions s'offrent à vous :

  • L'isolation le plancher par le haut
  • L'isolation avec un isolant adapté en vrac

A noter que, bien qu'étant une alternative simple à des travaux assez conséquents, l'isolation en vrac est moyennement performante. Isoler par le haut, c'est-à-dire, faire l'isolation du plancher assure de bonnes performances mais en réalisant un chantier plus important.  

Isolation du plancher par le haut

Isoler le plancher implique de faire de gros travaux dans la maison. En effet, le sol doit être refait pour y incorporer un pare vapeur, des panneaux isolants rigides et une chape flottante. Et bien sûr remplacer le revêtement de sol existant, surélever les portes et les plinthes.

La technique se déroule en plusieurs étapes. La première consiste à poser un pare vapeur pour éviter les problèmes de condensation liés à la migration de la vapeur. Ensuite, il s'agit de poser des panneaux rigides à emboîter pour une meilleure étanchéité. Pour finir, l'étanchéification de l'ensemble et la réalisation d'une chape flottante viennent compléter l'opération, avant la pose du revêtement.  

Isolation avec un isolant adapté en vrac

Cette technique d'isolation est une alternative à l'isolation du plancher et permet d'éviter de se lancer dans de gros travaux de rénovation. Elle consiste à souffler un isolant adapté à cet usage. C'est le cas des billes de polystyrène, isolant privilégié pour ce type d'isolation spécifique car il n'est pas sensible à l'humidité et a un bon pouvoir isolant en toute circonstance.

Pour ce faire, l'isolant s'applique à l'aide d'une machine à souffler, appelé cardeuse souffleuse. Il se répand sur tout l'espace jusqu'au moindres recoins, mais attention, une inspection préalable est à réaliser sur le vide sanitaire. Il faut s'assurer qu'il n'y a pas d'infiltrations d'eau et autres problèmes pouvant réduire vos efforts à néant.

Sachez également que, dans tous les cas, l'intervention d'un professionnel certifié RGE et/ou Qualibat est conseillée.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire des travaux d'isolation ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations et des conseils d'experts pour réussir vos projets.