Vous êtes ici

Comment isoler le plafond d'un sous-sol ?

Vous avez décidé d’isoler le plafond de votre sous-sol et c’est une très bonne idée. Vous pouvez ainsi profiter pleinement de cet espace. Vous améliorez au passage l’isolation des pièces placées au-dessus. Dans ce guide, nous vous expliquons comment isoler le plafond d’un sous-sol de manière simple et efficace.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi faut-il isoler le plafond d’un sous-sol ?

Un sous-sol est placé sous toute ou une partie de la maison. Utilisé généralement comme garage ou local de rangement, son isolation est souvent négligée.

Pourtant en l’isolant, vous avez tout à y gagner. Vous améliorez ainsi le confort thermique à l’intérieur de cette pièce et isolez le plancher en sous-face des pièces de dessus.

Vous avez le choix entre plusieurs techniques d’isolation : pose d’isolant sur ossature, pose collée ou chevillée de panneaux rigides ou semi-rigides. Dans ce guide, nous vous expliquons la pose chevillée de panneaux en laine de verre avec film aluminium microperforé.

L’avantage de cette méthode d’isolation thermique est son efficacité et la rapidité de sa mise en œuvre. Elle est accessible à tout bricoleur pour peu que certaines règles soient respectées. Voici les étapes à suivre.

  1. Poser la première rangée de panneaux isolants
  2. Poser les rangées suivantes jusqu’à couvrir toute la surface
  3. Traiter les points singuliers et adhésiver les liaisons entre les panneaux

Outils et fournitures nécessaires à la pose

Equipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI aux spécificités de votre chantier.

 

Etape 1 : poser la première rangée de panneaux

Posez un premier panneau dans un angle du plafond. Pour cela posez le panneau face réfléchissante vers vous.

Percez en son milieu à la perceuse et fixez-y la cheville. Attention à ne pas écraser l’isolant. La tête de la vis doit rester en surface en exerçant une faible pression sur l’isolant.

Faites de même avec les quatre angles du panneau. Ensuite, posez les panneaux suivants jusqu’à arriver à l’autre bout du plafond.

Mesurez la distance entre le mur et l’avant dernier panneau de la rangée. Reportez cette mesure sur le dernier panneau à poser en ajoutant 1 cm pour qu’il soit parfaitement emboîté.

Découpez le dernier panneau de la rangée à l’aide du coupe-laine et fixez-le comme les précédents.

 

Etape 2 : poser les rangées suivantes jusqu’à couvrir toute la surface

Partez de la fin de la première rangée de panneaux isolants pour en poser la deuxième. Procédez de même manière jusqu’à arriver en bout de rangée.

Soyez attentif à poser fermement les panneaux isolants les uns contre les autres sans pour autant les écraser.

Poursuivez cette opération sur toute la surface du plafond en traitant au passage les points singuliers pour adapter la pose des panneaux en conséquence.

 

Etape 3 : Traiter les points singuliers et adhésiver les liaisons entre les panneaux

Adaptez les panneaux à hauteur des points singuliers présents sur le plafond. Il s’agit des endroits où des dispositifs d’éclairage, des canalisations, des gaines électriques y prennent place.

Pour cela prenez à chaque fois les cotes des obstacles : longueur, largeur, épaisseur, distance du bord. Reportez ces mesures sur l’isolant que vous découperez en fonction.

Pour les canalisations, placez les coques isolantes et adhésivez-les. Vous pouvez placer des chutes d’isolant entre les canalisations et le plafond pour supprimer les ponts thermiques éventuels.

Selon le type d’éclairage, vous pouvez placer les panneaux en dessous ou les découper autour.

Veillez à la bonne continuité de l’isolant autour de l’éclairage et la parfaite étanchéité des gaines électriques en contact avec l’isolant.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire d'autres travaux d'isolation. Consultez nos guides dédiés, ils vous aideront à conrétiser vos projets.