Vous êtes ici

Quels panneaux isolants choisir pour une toiture ?

Publié le 31/12/2021 - Mis à jour le 05/01/2022

Panneaux isolants pour isolation thermique de la toiture par l'extérieur

Les panneaux isolants pour toiture peuvent être posés par l'intérieur ou par l'extérieur. Semi rigides ou rigides, ils s'adaptent à chaque configuration de pose. Dans ce guide, découvrez quels panneaux isolants choisir pour la toiture.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Les 4 types de panneaux pour une isolation de la toiture par l'extérieur

L'isolation d'une toiture par l'extérieur a beaucoup d'avantages, à commencer par la préservation des combles, sans empiétement dans l'espace intérieur. Cependant, elle implique de travaux importants. S'agissant d'une rénovation, il faut en effet retirer la toiture en son intégralité.

De ce fait, l'isolation de la toiture par l'extérieur est à envisager en construction neuve ou en rénovation intégrale de la toiture. Les panneaux pour une isolation extérieure sont conçus pour s'adapter à ce type de chantier. Ils sont résistants à la compression et se choisissent en fonction du type d'isolation extérieure à faire :

  1. Panneaux pour sarking, ils se posent par emboîtement au-dessus des chevrons.
  2. Caissons chevronnés, composés d'une sous-face décorative et de chevrons isolés.
  3. Panneaux sandwichs, disposent d'un parement, un isolant thermique et une plaque.
  4. Panneaux pour toiture-terrasse, ces panneaux se posent entre le toit et l'étanchéité.

Ces panneaux résistent aux poids de la couverture et aux contraintes mécaniques liées à d'autres facteurs tels que le vent, la neige, etc. Ils peuvent être composés d'un seul matériau ou en combiner plusieurs. Dans ce dernier cas, ils sont aussi appelés complexes isolants. 

1. Les panneaux isolants pour sarking

Panneau isolant sarking

Le sarking consiste en quelque sorte à "rehausser" le toit existant. Pour cela, l'ancienne couverture est retirée, les chevrons et l'isolation sont préservés et les panneaux isolants sont posés sur un platelage ou directement sur les chevrons. La pose d'un écran HPV (sur les panneaux qui en sont dépourvus), d'un lattage, d'un contre lattage et de la couverture parachèvent l'ensemble.

Les panneaux pour sarking peuvent être fabriqués avec des matériaux minéraux, de synthèse ou biosourcés. Ils disposent souvent d'un système de rainures-languettes afin de s'emboîter parfaitement pour faciliter la pose. Ils assurent ainsi une étanchéité optimale et limitent fortement le risque d'apparition de ponts thermiques.

2. Les caissons chevronnés

Couvreurs posant des caissons chevronnés sur une toiture

A l'instar du sarking, la technique des caissons chevronnés implique de travaux importants. Il s'agit de panneaux étroits, pouvant atteindre 8 mètres de long. Sur leur face inférieure, ils disposent d'un parement en OSB, plaques de plâtre ou encore lambris. Ce parement est un véritable avantage, car il constitue le plafond du côté intérieur du logement.

Les caissons chevronnés se fixent sur les pannes, en vissant les chevrons situés de part et d'autre du panneau. En leur intérieur, ces caissons disposent d'une isolation en laine minérale, en matériaux de synthèse ou biosourcés. Les caissons chevronnés sont soumis à un avis technique du CSTB et leur pose doit suivre les prescriptions du dossier technique du fabricant.

3. Les panneaux sandwichs

Panneaux sandwichs

Comme son nom le suggère, ce type de panneau, formé par plusieurs couches de matériaux, ressemble à un sandwich. Ce panneau est composé d'une face extérieure, d'une sous-face et d'une isolation prise "en sandwich" entre les deux couches.

Tout comme les caissons chevronnés, le principe de pose des panneaux sandwich est simple. Ils se posent sur les pannes de la toiture et se fixent sur celles-ci à l'aide de vis. La réalisation d'une toiture en panneaux sandwich doit être conforme aux prescriptions du fabricant.  

4. Les panneaux isolants pour un toit plat

L'isolation thermique d'une toiture plate est réalisée dans la plupart des cas par l'extérieur. Cette technique est connue sous le nom de toiture chaude, par opposition à la toiture froide (isolation par l'intérieur). Elle consiste en la pose d'un pare vapeur sur le toit, de panneaux isolants rigides et d'une membrane d'étanchéité.

Il est possible d'aménager la toiture plate en terrasse. Dans ce cas, elle est appelée toiture-terrasse. Le choix des panneaux isolants doit prendre en compte la résistance à la compression. Celle-ci est à choisir d'autant plus élevée que les matériaux à poser sont lourds (gravier, dalles de terrasse, terre végétale, etc.).

Quels matériaux pour les panneaux isolants pour une isolation du toit par l'extérieur ?

Les panneaux peuvent être fabriqués avec un seul ou plusieurs matériaux associés. Dans ce dernier cas, il s'agit de l'isolant à proprement parler, d'une part, et du parement intérieur, extérieur ou encore le film HPV selon les cas.

Pour ce qui est de l'isolation, voici les matériaux les plus répandus, leurs avantages et inconvénients.

Matériau isolant Avantages Inconvénients
Polyuréthane (PUR) Facilité de pose, très bonne résistance à la compression, isolation thermique performante Bilan carbone élevé, trop faible isolation phonique 
Polystyrène expansé (PSE) Petit prix, bonnes performances en isolation thermique  Moyennement résistant à la compression, inflammabilité, bilan carbone haut, n'isole quasiment pas des bruits
Polystyrène extrudé (XPS) Bonne résistance à la compression, bonnes performances thermiques Bilan carbone élevé, inflammabilité, isolation acoustique médiocre
Polyisocyanurate (PIR) Facilité de pose, bonne résistance à la compression, isolation thermique performante Bilan carbone haut, faible isolation phonique
Laine de verre Facilité de découpe, bonnes performances thermiques Isolation phonique moyenne, tendance à se tasser avec le temps
Laine de roche Facilité de pose, bonnes performances thermiques et acoustiques, déphasage thermique élevé (isole bien de la chaleur) Prix plus élevé que la laine de verre
Fibre de bois Très bonnes performances thermiques et acoustiques, bilan carbone très bas, voire négatif, bon niveau de déphasage thermique Prix plus élevé que la laine de roche

Quels panneaux pour une isolation thermique de la toiture par l'intérieur ?

Isoler la toiture par l'intérieur, équivaut à faire l'isolation des combles. S'agissant de combles aménageables, il est possible d'utiliser des matériaux isolants en rouleaux souples ou en panneaux. Il convient de choisir ces derniers en version semi-rigides afin de pouvoir les insérer plus facilement entre les chevrons.

L'isolation d'une toiture par l'intérieur a pour inconvénient majeur l'empiétement sur la surface disponible à l'intérieur du logement. Cependant, elle est plus simple à réaliser et moins coûteuse qu'une isolation par l'extérieur. L'isolant thermique est posé en deux couches, la première entre les chevrons et la deuxième entre les pannes.

Vous avez le choix entre des panneaux semi rigides en plusieurs matériaux, en voici les principaux :

  • laine de verre ou de roche, matériaux classiques, avec de bonnes performances thermiques et acoustiques ;
  • ouate de cellulose, fabriquée à partir de papier journal recyclé, elle offre un bon niveau d'isolation thermique et un excellent déphasage thermique ;
  • fibre de bois, matériau biosourcé, ce matériau stocke le carbone et son bilan carbone est très faible pour une isolation thermique et phonique optimales.

Vous savez l'essentiel des panneaux isolants pour toiture, il ne vous reste plus qu'à les choisir !

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire des travaux d'isolation ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations et des conseils d'experts pour réussir vos projets.