Vous êtes ici

Ouate de cellulose : tout savoir

Publié le 24/08/2021 - Mis à jour le 24/08/2021

Ouate de cellulose en vrac

Parmi les différents matériaux isolants, la ouate de cellulose se distingue par ses nombreux avantages. D’origine naturelle, cet isolant a des vertus écologiques, mais ce n’est pas tout. Elle assure une isolation thermique performante. Dans ce guide, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la ouate de cellulose.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

La ouate de cellulose : l’essentiel à savoir

La ouate de cellulose appartient à la famille des isolants biosourcés. Bien que de manière indirecte, elle fait partie des isolants d'origine végétale. En effet, la cellulose est extraite des arbres, et sert à fabriquer du papier, entre autres usages.

Le papier collecté dans les centres de tri, notamment celui qui sert à imprimer les journaux est recyclé. La ouate de cellulose fait partie des produits fabriqués avec cette matière issue du recyclage. Elle est utilisée dans l’isolation des bâtiments et récupérée et recyclée à son tour en fin de cycle.

Reconnue par ses qualités thermiques, la ouate de cellulose est particulièrement appréciée en sa version en vrac. Sous cette présentation, la ouate de cellulose est utilisée pour isoler les combles perdus principalement, mais aussi pour les combles aménageables ou aménagés, les doublages et les cloisons.

Un autre avantage : la ouate de cellulose affiche de très bonnes performances en déphasage thermique. Cette propriété naturelle se traduit par un bon niveau de confort thermique en été.

Performances thermiques et présentation de la ouate de cellulose

Les performances thermiques de la ouate de cellulose sont comparables à celles de laines minérales. Pour avoir une idée plus claire, voici les principales performances de cet isolant naturel :

  • Indice de conductivité thermique lambda : 0,039 à 0,042 W/mK, selon sa présentation.
  • Résistance thermique : pour une épaisseur de 30 cm, R (m².K/W) = 8
  • Déphasage thermique : pour une épaisseur de 35 cm, le déphasage est de 10 heures.

Pour comprendre ces chiffres, voici quelques éclaircissements :

  • L’indice de conductivité thermique exprime la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur. Plus cet indice est bas, moins conducteur est l’isolant, donc plus performant.
  • La résistance thermique est pour le contraire, le coefficient de non conductivité thermique de l’isolant. Plus l’indice est élevé, plus l’isolant est efficace.
  • Le déphasage thermique est exprimé en heures. Il exprime le temps nécessaire à la chaleur pour traverser l’isolant. Cet indicateur est pertinent pour mesurer le confort thermique en été.  

Ces performances sont reconnues par la certification ACERMI dont la ouate de cellulose bénéficie, ainsi que d’un avis technique CSTB.

Présentation et usages de la ouate de cellulose

La ouate de cellulose est généralement présentée en deux versions :

  • Panneaux semi-rigides : sous ce format la ouate de cellulose est utilisée pour isoler les doublages de murs, les planchers intermédiaires ou encore les rampants de sous toiture. Elle se découpe comme les panneaux en laine minérale et se pose facilement sur le support.
  • En vrac (ou flocons) : sous cette présentation, la ouate de cellulose s’applique par projection sur les combles mais aussi dans les cloisons. Cependant la mise en œuvre est très technique et requiert des compétences spécifiques.

Comment appliquer la ouate de cellulose en vrac ?

Il existe trois techniques pour appliquer la ouate de cellulose en vrac :

  • Soufflage : l’isolant est projeté à l’aide d’une souffleuse-cardeuse.
  • Insufflation : cette technique est similaire au soufflage, mais utilise une majeure puissance pour obtenir une couche isolante de plus grande densité.
  • Projection humide : aussi appelée flocage, cette méthode consiste à ajouter une faible quantité d’eau aux flocons d’isolant et les projeter contre les murs, formant ainsi une couche d’isolation sur le support.

Ces méthodes sont réservées aux professionnels, surtout les deux dernières, car elles nécessitent un véritable savoir-faire en la matière.

Quel est le prix de la ouate de cellulose ?

Le coût de la ouate de cellulose se situe légèrement au-dessus de celui des laines minérales. Bien que cela puisse décourager plus d’un, cette différence de prix est largement compensée par son excellent comportement thermique en été.

D’autre part, la ouate de cellulose favorise une économie circulaire, écoresponsable et de proximité. Elle dégage en outre un faible taux de COV (composés organiques volatils).

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire des travaux d'isolation ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations et des conseils d'experts pour réussir vos projets.

Laine de roche : tout savoir

Comment choisir de la laine de verre ?

Quels isolants choisir pour la maison

Comment isoler le plafond d'un sous-sol

Comment isoler un mur par l'intérieur

Comment isoler des combles perdus

Comment isoler des combles aménagés

Comment poser un pare-vapeur