Vous êtes ici

Comment choisir un mastic ou une colle ?

Publié le 26/02/2021 - Mis à jour le 26/02/2021

Bien choisir un mastic ou une colle se conjugue avec connaissance de leurs caractéristiques et usages. Mastic acrylique ou silicone, colle néoprène ou vinylique, autant de déclinaisons différentes pour recouvrir, étanchéifier ou coller. Pour y voir plus clair, nos conseils de choix dans ce guide.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Mastic et colle : l’essentiel à savoir avant de choisir

De par leur polyvalence et leurs caractéristiques similaires, mastic et colle peuvent se prêter à confusion. Pourtant, il s’agit de produits différents. Nous verrons à continuation leurs propriétés et applications.

Le mastic : un produit pour adhérer, étanchéifier et recouvrir

A l’exception du mastic-colle, qui fixe deux matériaux différents, le mastic s’adhère à une surface pour colmater, reboucher ou étancher. Voyons, à continuation, les principaux types de mastic et leurs usages.

Le mastic acrylique

Cette déclinaison de mastic est courante dans le bâtiment. Le mastic acrylique est utilisé pour colmater fissures et interstices comme ceux entre une fenêtre et son encadrement par exemple. Il est également utilisé pour réaliser des joints de dilatation.

Contrairement au mastic silicone, le mastic acrylique peut être peint, pouvant ainsi passer inaperçu. Son inconvénient est sa non résistance aux UV. En utilisation extérieure, il doit être recouvert par une peinture ou par un profil de finition.

Le mastic silicone

C’est le produit par excellence pour réaliser les joints d’étanchéité. Le mastic silicone est largement utilisé pour réaliser des cordons étanches entre un receveur de douche et du carrelage par exemple. On l’utilise aussi pour calfeutrer les portes et fenêtres.

Les mastics silicone se déclinent en 3 principaux types :

Le mastic silicone acétique ou sanitaire

Le mastic silicone acétique porte généralement la mention « Sanitaire » et parfois « Cuisine et salle de bains ». Utilisé pour les pièces humides, il est parfaitement étanche et dégage une odeur de vinaigre caractéristique lorsqu’il sèche.

Comme pour toutes les silicones, on ne peut pas le peindre. En outre, il est à proscrire pour les surfaces en matières plastiques et métalliques.

Le mastic silicone alcoxy ou neutre

Le mastic silicone alcoxy est à usage courant dans le bâtiment. Il est préconisé pour les joints de dilatation du fait de son élasticité. Il sert aussi à étanchéifier les jonctions entre deux éléments du bâti.

Résistant aux UV, le mastic alcoxy est préconisé pour une utilisation en extérieur. Il est facilement reconnaissable à la mention « Neutre ». Comme tous les mastics silicones, il ne peut pas être peint.

Le mastic silicone neutre oxime

Le mastic silicone neutre oxime a les mêmes caractéristiques que le mastic neutre, l’utilisation en milieu alimentaire en plus. Vous pouvez l’utiliser aussi en extérieur pour colmater interstices ou fissures.

Il est parfait pour réaliser des joints d’étanchéité ou de dilatation. Il est résistant aux rayons ultraviolets. Mais, contrairement au mastic acrylique, il n’est pas possible de le peindre. Il n’est pas compatible avec la pierre car il peut la tacher de manière irréversible.

Le mastic colle

Le mastic colle est à mi-chemin entre une colle et un mastic. Il a des propriétés adhésives tout en gardant une certaine élasticité. Il est multisupport et peut être utilisé pour fixer deux matériaux différents.

Le mastic colle polyuréthane

Le mastic colle polyuréthane n’a que peu de solvants. Il est polymérisé au contact avec l’air. Ces caractéristiques lui confèrent une grande polyvalence. Il est préconisé pour fixer de nombreux matériaux et peut aussi faire office de joint d’étanchéité ou de dilatation.

Il résiste aux UV et peut être utilisé dans de très nombreux collages, tels que la céramique, la pierre, le verre, le bois, le PVC, le métal, la terre cuite, ou encore le béton. Sa polyvalence lui permet aussi bien de coller des tuiles que de colmater une fissure.

Le mastic colle polymère

Le mastic colle polymère se caractérise par l’utilisation de polymères dans sa composition, d’où son nom. Ce mastic colle est destiné aux collages en intérieur et extérieur. Il ne comporte pas de solvants et sert aussi à la réalisation de joints de dilatation.

Il convient à de très nombreux supports et matériaux. Comme le polyuréthane, il est polyvalent tout en étant souple. On le reconnaît par l’appellation « Mastic colle MS » ou « Mastic polymère hybride ». Comme tous les mastics, il est disponible majoritairement sous forme de cartouche.

Les spécificités des mastics à prendre en compte avant l’achat

Outre les caractéristiques générales des mastics, certains mastics présentent des spécificités, obtenues par l’ajout de pigments et autres substances dans leur composition. Ces particularités sont mentionnées par le fabricant :

  • La couleur, cette caractéristique est importante notamment pour les mastics silicone, qui ne peuvent pas être peints. Ainsi, pour un lavabo gris par exemple, un joint silicone de même couleur est requis. Il y a aussi des silicones transparents, blancs, noirs, etc.
  • Le matériau de destination, certains mastics colle sont destinés à un matériau en particulier, tel que le métal par exemple. Cet usage est clairement indiqué sur l’emballage. Ainsi, il existe de très nombreux produits à usage pour un matériau spécifique.

Les différents types de colle

Colle néoprène : une colle à forte adhérence

La colle néoprène est une colle puissante utilisée pour coller de nombreux supports. Elle est formée par des résines synthétiques et comporte de nombreux solvants organiques. Elle s’adapte quasiment à tous les matériaux et a un fort pouvoir d’adhérence.

La fixation réalisée avec cette colle a vocation à être définitive. En effet, elle durcit et il est quasiment impossible de l’enlever sans endommager le support. Pour cette raison, elle est déconseillée pour des assemblages comportant un éventuel démontage postérieur.

La colle vinylique : pour le bois et les matériaux poreux

La colle vinylique adhère après l’évaporation de l’eau qu’elle contient. Connue aussi sous le nom de colle à bois ou colle blanche, elle est utilisée pour coller des matériaux poreux : bois, papier, stratifié, etc. Son séchage est relativement long, ce qui exige d’exercer une pression de serrage pendant ce temps.

Les colles à bois ont plusieurs degrés de résistance à l’humidité. Le niveau de résistance est indiqué par une échelle qui va de D1 à D4. Le niveau D1 correspondant à une très faible résistance (utilisation en intérieur sec) et D4 au degré supérieur (utilisation en extérieur exposé aux intempéries).

La colle acrylique : une colle polyvalente

Comme la colle vinylique, il s'agit d’une colle en phase aqueuse. Elle s’applique à quasiment tous les matériaux. Le puissant collage obtenu avec ce type de colle autorise l’assemblage de surfaces irrégulières. Seul bémol, son séchage est relativement lent.

D’autre part, sa consistance épaisse permet de coller des objets relativement lourds. La colle vinylique a un fort pouvoir adhérent pour un faible dégagement de composés organiques volatils (COV). Elle est donc à privilégier pour une utilisation en intérieur.

La colles polyuréthane ou PU : une colle puissante

Ce type de colle assure la fixation de la grande majorité des matériaux y compris poreux. La colle polyuréthane offre une forte adhérence et résiste bien à l’humidité et à la chaleur. Son séchage est assez rapide, néanmoins elle demande une bonne pression de serrage.

Autre avantage de cette colle est le fait qu’elle comble bien les surfaces irrégulières. Grâce à cette propriété la colle polyuréthane ou PU pérennise le collage entre deux surfaces, si réalisé dans de bonnes conditions de serrage. Elle est à utiliser aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur.    

La colle époxy : une colle à forte adhérence

La colle époxy est une colle bi composant. Il s’agit d’une résine et d’un durcisseur à mélanger avant application. Ce mélange produit la polymérisation du produit et permet des performances remarquables en termes d’adhérence. Son utilisation est aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur.

La colle bi composant est parfaite pour les réparations sur du métal et autres matériaux. Selon la composition de la colle, elle sera spécifique ou multisupport. Les caractéristiques ou les éventuels usages spécifiques sont indiqués sur l’emballage et la notice du produit.

La colle cyanoacrylate : une colle instantanée

Connue sous l’appellation courante de glue, la colle cyanoacrylate a la particularité d’être à séchage très rapide. Elle sèche en contact avec l’air ambiant et offre un fort pouvoir adhérent. Elle est à adaptée à toute sorte de matériaux et résiste à l’humidité.

Certaines formulations d’usine en font des colles à matériaux spécifiques. Ainsi, il y en a pour le verre, la céramique, le plastique ou encore le métal. Il en existe aussi en formule bi composant permettant une adhérence optimale pour une résistance mécanique renforcée.

La colle PVC : la colle des plombiers

La colle PVC est, comme son nom l’indique, une colle spécifique pour PVC. Elle est largement utilisée en plomberie et sert à réaliser les assemblages de canalisations d’évacuation d’eau. Son séchage est relativement lent (environ 30 secondes).

Pour défaire un montage de tubes en PVC collés avec cette colle spécifique, il suffit de chauffer légèrement avec un décapeur thermique. La colle PVC perd son pouvoir adhérent et il convient d’introduire un objet entre les tubes pour désolidariser la colle et les tubes.

 

Demadez votre devis de matériaux ici

 

Envisagez-vous de réaliser des travaux de rénovation ? Consultez nos guides dédiés, vous y trouverez des informations utiles pour concrétiser vos projets.

Comment poser des plaques de plâtre

Comment faire un doublage en plaques de plâtre polystyrène

Comment choisir ses plaques de plâtre

Comment isoler un mur par l'intérieur

Comment réaliser un faux-plafond acoustique

Comment faire une isolation par l'extérieur