Vous êtes ici

Bardage extérieur : quels matériaux choisir ?

Publié le 22/01/2021 - Mis à jour le 22/01/2021

Le bardage extérieur est un revêtement qui présente un intérêt esthétique mais pas seulement. En effet, intégré à un projet d’isolation thermique, il peut en faire partie. Encore faut-il choisir un matériau adapté. Bois, composite, PVC ou encore résine, voici nos conseils pour choisir vos matériaux de bardage.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Les matériaux pour bardage

L’isolation par l’extérieur (ITE) est un procédé de plus en plus utilisé. Il est très efficace, il procure une protection renforcée et évite les ponts thermiques. Le bardage peut en faire partie pour une pose sur l’enveloppe isolante en finition.

Il est également possible de poser le bardage sur une façade déjà isolée par l’intérieur. Parmi les matériaux pour bardage voici les plus couramment utilisés :

  • Le bois ;
  • Le composite ;
  • Le PVC ;
  • La résine ;
  • Le métal.

Le critère de choix numéro un est bien sûr l’esthétique. Il faut évidemment choisir un bardage conforme à ses goûts. L’entretien est un autre critère à prendre en compte. Il faut savoir que certains matériaux nécessitent plus de soins que d’autres.

En effet, les matériaux sont nombreux et leurs contraintes aussi. Tous sont à nettoyer mais pas de la même manière. Certains sont à traiter, d’autres pas. Idem pour la durabilité et l’impact environnemental, ils diffèrent selon le matériau pour bardage.

Le bois : un grand classique des bardages

Le bois est sans doute le matériau numéro un pour bardage. Et pour cause, ses atouts esthétiques sont indéniables. Il confère un aspect chaleureux à la maison et s’adapte à tous les styles. En effet, le bois peut être peint et repeint et s’adapter sans cesse.

Il peut aussi être laissé à l’état brut. Il suffit pour cela de le lasurer. Le bois est un matériau facile à travailler. Le bois pour bardage reçoit un traitement en usine, il est ainsi résistant aux agressions extérieures. Cela ne vous dispense pas pour autant de l’entretenir régulièrement.

Pour cela, vous devez appliquer une lasure au moins une fois par an. Si vous optez pour appliquer une peinture, elle est à refaire tous les 3 à 5 ans. La meilleure période pour cette opération est la sortie de l’hiver. Dans tous les cas, suivez les consignes du fournisseur du bois.

Côte écologique, le bois est un matériau biosourcé et recyclable. Notez cependant que les bois de bardage sont traités. La présence de fongicides et autres traitements limitent la valorisation des déchets. De même, l’utilisation de peintures et lasures alourdit le bilan carbone.

Principales essences de bois

Les essences de bois déclinées en lames de bardage sont principalement les suivantes :

Le pin, l’épicéa et le mélèze comptent parmi les bois les plus économiques, mais ils sont moins résistants. Le Douglas, le red cedar et le châtaignier, bien que plus chers, sont plus durables et robustes.

Le composite : un bardage récent à faible entretien

Ce matériau relativement récent est issu d’un mélange de fibres bois et de résines plastiques. Les lames de bardage composite affichent un prix attrayant. Ils offrent une résistance optimale face aux aléas météorologiques et climatiques.

D’autre part, si vous avez peu de temps ou souhaitez faire autre chose que d’entretenir les boiseries, ce matériau est fait pour vous ! En effet, l’entretien se limite à un simple lavage au jet d’eau et à la brosse de temps en temps.

Côté esthétique, les bardages en composite offrent un éventail de modèles. Il y en a pour tous les goûts ! Ce matériau imite très bien le bois. L’inconvénient du composite est sa durée de vie. En effet, il perd sa couleur d’origine avec le temps et il faut le remplacer.

La fabrication du bardage composite est assez énergivore. Et ce car des matières plastiques entrent dans sa composition. Pour cette raison, ce matériau est difficilement recyclable.

Le PVC : un bardage à petit prix

Le PVC est un matériau plastique, commercialisé à petit prix. C’est le moins cher de tous les bardages disponibles sur le marché. Il offre une résistance moyenne aux intempéries. Sa durée de vie est relativement faible, malgré les différents traitements reçus en usine.

Côté esthétique, il lui est reproché son aspect « plastique ». Il reste néanmoins prisé par son côté économique et sa facilité de pose. Il est aussi apprécié car il nécessite peu d’entretien. En revanche, il est sensible aux phénomènes de type grêle et il devient cassant avec le temps.

L’entretien du PVC est des plus simples. Il suffit de le nettoyer au jet d’eau et éventuellement à l’éponge. Bien souvent, un simple lavage suffit, et ce en fonction des cas. En effet, le PVC résiste bien aux salissures et se lave très facilement.

Si vous optez pour ce revêtement, vous ferez certes des économies. Néanmoins, il vous faudra envisager de remplacer ce revêtement tous les 5 à 10 ans. Côté écologique, bien qu’énergivore et au bilan carbone médiocre, le PVC reste un matériau recyclable.

La résine : un bardage innovant

La résine pour bardage est un matériau assez récent. Il s’agit d’un matériau léger, facile à poser et très résistant. La résine a une excellente durée de vie pour un entretien sommaire. Elle est de plus en plus utilisée pour la réalisation de bardages extérieurs. 

Le bardage en résine est décliné en un grand nombre d’aspects, couleurs et finitions. Certaines résines imitent le bois avec un réalisme remarquable. Il est quasiment impossible d’en faire la différence, à moins de se rapprocher tout près du revêtement.

En outre, les procédés industriels actuels permettent d’obtenir des résines teintes dans la masse. De ce fait, l’aspect des lames en résine n’est pas altéré en cas d’impacts ou rayures. D’autant plus que la résine résiste bien aux rayons ultraviolets (UV).

Comme pour toute matière plastique, sa production est énergivore. Cependant cet inconvénient est contrecarré par sa durabilité. De plus, comme le PVC, la résine est un matériau recyclable.    

Le bardage métallique : un choix fonctionnel

Le bardage en métal est prisé pour les façades de locaux commerciaux et industriels. Et pour cause, il est très résistant pour un entretien limité à un simple lavage. Il résiste non seulement aux intempéries mais aussi aux insectes et autres nuisibles.

Ce type de bardage se choisit avant tout pour son aspect purement fonctionnel. En effet, esthétiquement, ils laissent à désirer. Evidemment, pour un local commercial ou industriel, cela ne pose pas de problème particulier.

Côté inconvénients, on note la mise en œuvre technique du bardage. En effet, c’est un matériau dont le maniement est laborieux car encombrant et lourd. Certains panneaux pour bardage présentent en sus un isolant, ce qui les rend encore plus lourds.

Parmi les métaux utilisés on retrouve les aluminiums et les aciers, ces derniers étant aussi connus sous le nom de bac acier. Les bardages métalliques sont recyclables et ont une excellente tenue dans le temps. C’est le choix fonctionnel par excellence.

Vous venez de faire le tour des principaux matériaux pour bardage. Maintenant, vous pouvez faire un choix plus adapté à votre projet.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation ou d’isolation ? N’hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Ils vous faciliteront la tâche en vous apportant des conseils utiles.

Comment poser des plaques de plâtre

Comment faire un doublage en plaques de plâtre polystyrène

Comment choisir ses plaques de plâtre

Comment isoler un mur par l'intérieur

Comment réaliser un faux-plafond acoustique

Tout savoir sur l'isolation thermique

Tout savoir sur l'isolation phonique

Réaliser l'isolation par l'extérieur