Vous êtes ici

Quel type de tuile choisir pour la toiture ?

Publié le 07/08/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

Parmi les différentes couvertures pour une maison, celle en tuiles a toujours la cote. Ce revêtement de toiture est décoratif et présente de nombreux avantages. Mais choisir ses tuiles n’est pas simple, tellement il y a de types et de matériaux divers. Tuile canal, à emboîtement, petit ou grand moule, en ardoise, béton ou terre cuite, nous vous aidons à faire votre choix.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi choisir des tuiles pour la couverture de sa maison ?

Les couvertures en tuiles sont largement plébiscitées, en neuf ou rénovation, car elles sont non seulement esthétiques mais aussi fiables et durables.

Elles existent depuis des siècles, et ce n’est pas un hasard si elles sont aussi répandues de nos jours.

Pour les constructions neuves mais aussi pour les toitures rénovées, elles sont très souvent choisies et ce, dans toutes les régions.

Elles apportent un charme certain à toute bâtisse mais pas seulement, leurs qualités vont au-delà de l’aspect décoratif. Elles offrent une excellente étanchéité et peuvent durer très longtemps.

   

Principaux critères de choix des tuiles

 

L'esthétique

Avant toute chose, ce revêtement de couverture doit être plaisant à vos yeux. En ce sens, vous avez l’embarras du choix, il existe des tuiles de différentes formes, tailles et couleurs.

Cependant, avant de trancher sur le modèle à acquérir, mieux vaut passer en revue d’autres éléments qui vont conditionner votre choix.

Il faut en effet que les tuiles soient adaptées à la toiture de votre maison, au climat de votre région, et à votre secteur géographique. Il faut également qu’elles soient conformes du point de vue de l’urbanisme.

Passons en revue chacun de ces points cruciaux avant de voir de plus près les types de tuiles existantes, leurs formes, matériaux constitutifs et couleurs.

La pente de toit

La pente de toit est un aspect technique à ne pas négliger. Lorsque vous demandez un devis, le couvreur vous proposera des tuiles adaptées à la pente de la toiture à couvrir.

Il faut savoir que, plus une pente est forte, plus les tuiles doivent être plates. Ce paramètre conditionne non seulement la forme de la tuile à poser, mais aussi la technique de pose à mettre en œuvre.

Poids et prix des tuiles au m²

Le poids au m² est un critère déterminant, car la charpente doit être capable de supporter le poids des tuiles. Ce poids dépend de deux facteurs :

  • Le poids de la tuile. Il varie en fonction du matériau avec lequel elle est fabriquée.  
  • Le nombre de tuiles au m². La quantité de tuiles varie selon la méthode de pose.

En ce qui concerne le prix au m², il varie en fonction du type de tuile et du matériau constitutif.

Voici quelques exemples de poids au mètre carré et de prix moyen d’une toiture en tuiles, en fonction de leurs matériaux constitutifs.




Matériau de la tuile

Poids au m²

Prix au m² (hors pose)

En ardoise

30 à 40 kg

  70 à 140 € 

En terre cuite

40 à 60 kg

   20 à 80 €

En béton

50 à 60 kg

20 à 30 €

En fibrociment

20 à 30 kg

5 à 15 €

En lauze

100 à 400 kg

30 à 60 €

 

 

Climat

Le climat est un autre facteur qui détermine la forme et taille de la tuile. Dans les régions méditerranéennes par exemple, soumises à des averses de pluie, les tuiles canal sont largement répandues.

En effet, au-delà de l’aspect esthétique et des couleurs caractéristiques, les tuiles canal évacuent rapidement les eaux de pluie

Région géographique

Étroitement lié au critère mentionné plus haut, chaque région a sa tuile caractéristique. Cela dépend bien sûr du climat, mais aussi de la culture et des matériaux produits localement.

Certaines régions produisent des matériaux typiques, comme l’ardoise par exemple. Les tuiles en ardoise sont largement répandues dans la Bretagne et en Normandie, par exemple.

En Auvergne Rhône Alpes, les tuiles en terre cuite sont les plus courantes. On trouve néanmoins des tuiles en ardoise dans les zones montagneuses.

Règles d’urbanisme

Les travaux de réfection de toiture sont soumis à des règles d’urbanisme. Si la rénovation d’une toiture se fait à l’identique, aucune démarche n’est en principe requise.

En revanche, si vous envisagez de changer de revêtement de toiture, au niveau du type de tuiles, de la couleur ou tout autre changement d’aspect extérieur, vous devez faire une déclaration préalable de travaux en mairie.

Sachez également que le PLU peut dans certains cas, imposer un type de couverture spécifique (en zone protégée par exemple).

Dans tous les cas, renseignez-vous auprès des services de l’urbanisme de votre mairie.

Les différents types de tuiles

Tuile canal

Elle s’adapte aux toitures à pente faible de l’ordre de 15 à 25°. C’est une tuile caractéristique du sud de la France. Son arrondi facilite l’écoulement des eaux pluviales. Sa pose se fait par imbrication de couches posés sur le dos (tuile de courant) et sur les bords (tuile de couvert).

Les anciennes tuiles canal se posaient scellées. Depuis quelque temps, elles ont évolué et présentent des tenons, des cannelures ou bien des butées. Avec des accessoires appelés crochets (en cuivre, inox ou galvanisés), ces différents dispositifs facilitent la tenue sur les liteaux et entre les tuiles.

Romane

Similaire à la tuile canal par sa forme arrondie, elle possède une surface plate qui sert d’écoulement. Cet arrondi prononcé facilite l’écoulement de l’eau pour les toitures à faible pente. Elle dispose en outre de cannelures pour permettre l’emboîtement entre les tuiles.

Plate

La tuile plate est utilisée dans les toitures à forte pente (40° à 60°). Sa forme est rectangulaire. Elle dispose d’un talon d’accrochage ou des trous pour être clouée aux liteaux. Certaines finissent en arrondi, elles sont appelées tuiles écailles.

A emboîtement ou mécanique

La tuile à emboîtement ou mécanique dispose de cannelures. Elle s’emboîte ou glisse pour se fixer sur une autre tuile.

Elle peut être à petit moule ou grand moule. Les tuiles à petit moule sont à pureau plat ou en relief. Elles sont courantes dans le Nord de la France.

Les tuiles à grand moule peuvent être d’aspect plat ou à relief. Celles à relief se déclinent en faiblement galbées (FOG) ou fortement galbées (FAG).

Les tuiles à emboîtement sont appréciées des couvreurs par leur facilité de pose.

 

Quels sont les matériaux constitutifs des tuiles ?

L'ardoise

L’ardoise est issue de la roche métamorphique appartenant à la famille des schistes. La tuile d’ardoise est résistante aux phénomènes climatiques mais a une faible résistance à la traction. De ce fait, il n’est pas possible de marcher dessus car elle se casse.

Sa couleur prédominante est le noir, mais elle présente souvent des tonalités grises et bleues. C’est une tuile plate utilisée dans les toitures à pente prononcée (40 à 60°). Sa pose se réalise à l’aide de clous ou des crochets.

La terre cuite

La tuile en terre cuite est dite traditionnelle car elle existe depuis des siècles. Elle est tout aussi répandue de nos jours. Sa longévité est l’un de ses atouts principaux. Elle peut durer 100 ans et plus si bien entretenue.

Elle est décorative, sa couleur est à prédominance orange-rouge avec des tonalités claires ou foncées. Certains fabricants proposent des tuiles en terre cuite de couleur noire pour une touche contemporaine.

Le béton

Les tuiles en béton figurent parmi les moins chères du marché. Elles sont composées d’un mélange de sable, d’argile, de calcaire et de pigments minéraux.

Elles prennent la forme de plusieurs sortes de tuiles et les imitent à merveille. Cependant, leur tenue dans le temps est moindre, elles sont la proie des mousses et ont tendance à devenir verdâtres. Pour cette raison, elles exigent plus d’entretien que les tuiles en terre cuite par exemple.

Le fibrociment

Les tuiles en fibre de ciment ou fibrociment sont fabriquées à base d’un mélange de ciment, d’eau et de sable. Ce matériau est couramment utilisé pour réaliser des plaques ondulées.

La tuile de fibrociment imite la tuile plate en ardoise. C’est un matériau peu coûteux mais de moindre longévité que l’ardoise, la terre cuite ou le béton.

La lauze

La tuile en lauze est une tuile traditionnelle du Sud-Ouest et du Centre de la France. Il s’agit d’un matériau issu de la roche métamorphique. C’est une tuile très solide qui se caractérise par sa rusticité.

La lauze a des propriétés isolantes et une couleur à prédominance grise aux tonalités argentées, brunes, bleutées ou verdâtres.

Pour pouvoir supporter le poids élevé de ce genre de tuiles, il faut disposer d’une charpente très solide

 

Les tuiles spéciales

Voici une petite présentation des principales tuiles ayant des fonctions spécifiques en couverture.

Tuile de rive

Les tuiles de rive se situent en bord de toiture. Elles sont pliées ou recourbées pour protéger les bandes de rive. Ainsi, elles assurent l’étanchéité de ces dernières.

Tuile chatière

Les tuiles chatières assurent la ventilation de la toiture. Elles favorisent la formation d’une lame d’air en sous-toiture indispensable pour l’évacuation des condensats pouvant se former en son intérieur.

Elle doit être posée tous les 20 m². Sa pose doit être associée à celle d’un écran de sous-toiture et d’un pare vapeur côté intérieur, sous le toit.

Tuile faîtière et fronton

La tuile faîtière a pour fonction d’étanchéifier le faîtage de la toiture (sommet situé entre deux versants de toiture). Sa pose se fait par scellement ou à sec.

Selon la technique utilisée, sa mise en œuvre peut nécessiter de diverses fournitures (mortier, closoir, clips, mastic polyuréthane, tuiles sous-faîtières). Le fronton vient parfaire la pose des faîtières (tuile plate en bordure du toit).

Douille et lanterne

La douille est une tuile dont la fonction est de protéger les conduits de cheminée, de ventilation ou autres. Elle entoure l’élément à protéger de manière à le couvrir.

Sa pose peut être complétée par une lanterne. C’est une tuile en forme de chapeau qui couvre le haut du conduit à étanchéifier.

Les tuiles transparentes et photovoltaïques

Les tuiles transparentes sont fabriquées en verre et leur fonction est d'apporter de la lumière à une pièce, telle qu'une terrasse fermée.

Les tuiles photovoltaïques permettent d'emmagasiner l'énergie solaire. Elles sont une alternative esthétique aux panneaux photovoltaïques.

 

Demandez votre devis de travaux ici

 

Vous envisagez de réaliser d'autres travaux de pose de matériaux ? Les Guides SAMSE sont là pour vous aider à concrétiser vos projets. Découvrez nos guides dédiés.