Vous êtes ici

Comment remplacer une tuile cassée ?

Publié le 24/07/2020 - Mis à jour le 24/07/2020

Nous vous indiquons dans ce guide comment remplacer une tuile cassée. Cette opération est simple mais vous devez respecter les règles de sécurité liées au travail en hauteur. Nous vous éclairons aussi sur l’équivalence des tuiles de remplacement. Voici comment remplacer les tuiles abîmées de votre toiture.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

A quel moment faut-il changer une tuile ?

 

A la suite d’un épisode de vents violents, d’un hiver particulièrement enneigé ou par le simple effet du temps, les tuiles peuvent être déplacées ou abîmées. Les tuiles sont à changer évidemment lorsqu’elles sont cassées, mais pas seulement.

 

Il est préférable de remplacer aussi les tuiles fissurées, même s’il est possible, en théorie, de les réparer. En effet, la simple réparation prend du temps et le résultat est souvent décevant. Il en va de même pour certaines d’entre elles couvertes de mousse. Elles peuvent en effet réserver quelques surprises, comme par exemple des fêlures.

 

Le remplacement des tuiles est une opération à ne pas négliger. En effet, une tuile défectueuse est souvent la cause de nombreux problèmes d'isolation et d'étanchéité qui peuvent vous coûter cher :

 

  • présence d’humidité au niveau du toit et des murs ;

  • des ponts thermiques conduisant à une surconsommation d’énergie ;

  • des infiltrations d’eau entraînant la dégradation des matériaux d’isolation thermique ;

  • des moisissures avec des risques pour la santé.

 

Il est possible de localiser une tuile endommagée par la simple observation des défauts d’étanchéité. Si les tuiles détériorées ne sont pas remplacées, ces problèmes d’étanchéité et leurs conséquences s’aggraveront inéluctablement avec le temps.

 

Inspection visuelle de la toiture et élimination de mousses

 

Pour les raisons évoquées précédemment, il est nécessaire de réaliser régulièrement un contrôle visuel des éléments de couverture. En règle générale, cette observation de la toiture, le nettoyage et/ou le remplacement des tuiles se font au printemps.

 

Si les dommages font suite à des phénomènes météo violents il faut agir immédiatement après. Dans ce cas, il peut s’avérer plus judicieux de faire appel à un couvreur professionnel. Si malgré tout vous décidez de le faire vous-même, choisissez une journée ensoleillée. Aussi, faites-vous aider par une autre personne et soyez attentif aux règles de sécurité.

 

Si vous constatez la présence de mousses, sachez qu’il est indispensable de les éliminer. C’est après leur élimination que vous pouvez vérifier l’état de la toiture en général et des tuiles en particulier. Vous pouvez remplacer d’abord la ou les tuiles cassées visibles avant de nettoyer la toiture. 

 

Remplacement d’une tuile : quelle équivalence entre les tuiles ?

 

Changer une tuile c’est bien, la remplacer par une tuile de mêmes caractéristiques c’est encore mieux. Pour ce faire, pas besoin que la tuile de remplacement soit de même marque que celle à changer. Il faut cependant vérifier que le type, le matériau et la fonction de la tuile soient équivalents.

 

Les principales tuiles utilisées en toiture

 

Il existe un grand nombre de tuiles sur le marché. Nous retiendrons trois principales catégories sachant qu’elles se divisent en plusieurs types de tuiles.

 

  • Les tuiles plates, elles sont petites et adaptées aux pentes de plus de 35°.

  • Les tuiles canal, très utilisées dans les régions méditerranéennes, elles sont courbées.

  • Les tuiles mécaniques, déclinées en petit moule et grand moule, elles peuvent être plates ou galbées. 

 

Outre les tuiles majoritairement utilisées pour couvrir une toiture, certaines ont des spécificités liées à leur fonction particulière :

 

  • les tuiles de rive, elles couvrent les rives, c’est-à-dire les contours des toitures ;

  • les tuiles faîtières, elles couvrent le faîtage, ligne de crête située entre deux pans de toiture ;

  • les tuiles chatières, elles assurent la ventilation de la toiture ;

  • les tuiles singulières : fronton, poinçon, douille, etc. elles servent respectivement à assurer la jonction des faîtières et de rive, la liaison entre deux faîtages et la couverture d’une cheminée ou d’une gaine de VMC.

 

Si vous avez des tuiles de rechange c’est parfait ! En revanche si vous n’en disposez pas, il faudra trouver une tuile équivalente. Pour avoir le cœur net, retirez la tuile cassée et apportez-la à votre magasin de matériaux, pour vous en procurer une similaire.

 

Le nom du modèle et du fabricant sont souvent indiqués au dos de la tuile. Si vous ne trouvez pas la même marque, rassurez-vous, vous pouvez trouver un modèle équivalent chez un autre fabricant. Pour cela, observez les caractéristiques de la tuile à remplacer : le type et les dimensions doivent correspondre.

 

Remplacer une tuile en 3 étapes

 

Le remplacement d’une tuile est une opération simple à réaliser. Elle est à la portée de tout bricoleur. Cependant, il faut suivre des règles de sécurité pour éviter tout risque d’accident. Le remplacement d’une tuile se fait en trois étapes.

 

  1. Soulever les tuiles de dessus

  2. Retirer la tuile à remplacer

  3. Poser la tuile de remplacement

 

Outils et fournitures nécessaires à la réalisation

 

 

Equipements de protection individuelle et de sécurité à prévoir

 

 

Cette liste vous est proposée à titre indicatif, adaptez vos EPI aux spécificités de votre chantier.

 

Étape 1 : soulever les tuiles de dessus et du côté gauche

 

  • Pour pouvoir retirer la tuile abîmée, il est nécessaire de dégager un espace suffisant autour de celle-ci.

  • Pour cela, soulevez les deux tuiles placées au-dessus et en appui sur la tuile à changer.

  • Placez si besoin deux cales sous les tuiles de dessus pour les tenir surélevées. Soulevez la tuile à gauche.

 

Étape 2 : retirer la tuile abîmée

 

  • Pour enlever la tuile cassée, dégagez-la des autres tuiles. Selon le type de tuile, la soulever suffit à la désolidariser des autres.

  • Certaines tuiles sont clouées ou vissées. Dans ce cas, à l’aide de la scie à métaux découpez la vis ou le clou puis retirez-la, ôtez le clou ou la visse.

  • S’il s’agit d’une tuile faîtière, l’opération est plus complexe car il faudra probablement l’enlever à l’aide du burin et de la massette. Une fois la tuile dégagée, place à l’élimination de la colle.

  • Dégagez minutieusement les restes de colle puis humidifiez le support.

  • Dans tous les cas, faites attention pour éviter d'endommager les tuiles voisines

 

Étape 3 : poser la tuile de remplacement

 

  • Positionnez la tuile de remplacement. Posez-la entre les deux tuiles. Assurez-vous qu’elle dépasse le liteau (pièce de couverture qui sert d’appui aux tuiles).

  • Procédez à l’emboîtement avec les tuiles voisines. Si la tuile est bien emboîtée et ne bouge plus, enlevez les cales des tuiles du dessus. Les tuiles en amont retourneront alors à leur emplacement initial.

  • S’il s’agit d’une tuile faîtière scellée, gâchez le mortier-colle puis étalez-le à la truelle. Positionnez la tuile de remplacement en vous appuyant dessus pour favoriser une bonne prise. A noter que certaines faîtières sont simplement clouées. Dans ce cas clouez la tuile de remplacement.

 

Conseils de mise en œuvre

 

Le changement de tuiles endommagées par des tuiles saines comprend aussi l’inspection de la toiture. Comme indiqué plus haut, en cas de présence de lichens (mousses) sur le revêtement de la toiture, il convient de les éliminer. Cette opération vous permettra de visualiser plus facilement les tuiles à remplacer.

 

Les règles de sécurité à respecter

 

  • Travaillez toujours par temps sec et ensoleillé.

  • Vérifiez la solidité et la fiabilité de votre matériel.

  • Prévoyez un échafaudage pour réaliser l'intervention.

  • Une deuxième personne doit être présente pour vous aider en cas de besoin.

  • Si la hauteur est trop importante, ne prenez pas de risques. Faites appel à un professionnel.

  • Si vous montez sur le toit, faites-le avec un dispositif antichute. Celui-ci doit être ancré à une ligne de vie.

  • Marchez sur la jonction entre deux tuiles, cela vous évitera d’en casser d’autres.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous avez d'autres projets en tête ? Vous souhaitez poser des matériaux ou réaliser des aménagements dans vos extérieurs ? Découvrez nos guides dédiés. Vous trouverez des informations utiles pour concrétiser vos projets de travaux.