Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis
Accès client

Comment choisir un sol stratifié ?

Plusieurs types de sol stratifié

Un sol stratifié est un revêtement de sol facile à poser et décoratif. Disponible dans un grand nombre de motifs et aspects, on le choisit en fonction de la pièce à revêtir, de son esthétique et de ses caractéristiques techniques. Dans ce guide, découvrez comment bien choisir un sol stratifié.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Qu’est-ce qu’un sol stratifié ?

Le sol stratifié est apparu dans les années 1980. En peu de temps, il est devenu un revêtement de sol incontournable. La raison ? Sa ressemblance avec le parquet, un coût abordable et surtout, une mise en œuvre très simple : la pose flottante.

Aujourd’hui encore, le sol stratifié continue de séduire. Les technologies d’impression évoluent sans cesse et permettent la réalisation de motifs qui surprennent par leur réalisme. Mais, c’est quoi au juste un sol stratifié ?

Un sol stratifié est constitué de fibres de bois et de papier kraft collés et pressés. Un papier décoratif en surface, appelé « overlay », donne son aspect visuel et sa texture. Il n’y a pas de bois plein dans sa composition.

Ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’un parquet. Et ce, même si, par extension de langage, il est souvent appelé « parquet flottant » ou encore « parquet stratifié ».

Parquet et sol stratifié : les deux principales différences

Sol stratifié

Deux différences permettent de distinguer facilement un parquet d’un stratifié : leur composition et leur mode de pose.

Composition

Contrairement au stratifié, le parquet doit être impérativement confectionné en bois massif. Soit intégralement, soit avec un parement en bois noble d’au moins 2,5 mm.

Le mode de pose

Le sol stratifié est posé par simple clipsage et vous dispense de toute fixation sur le support. Le parquet est, quant à lui, posé collé ou cloué, mais jamais flottant.

La classe d’usage : un critère de choix primordial

En fonction de la pièce de destination il faudra un parement de plancher plus ou moins résistant.

Il existe plusieurs classements de résistance. Parmi eux, un des plus utilisés est le classement par la norme XP B 53-669.  Celle-ci reprend la norme européenne EN 685.

Elle distingue deux classes d’usage distincts : domestique et commercial.

Classe d’usage domestique

ClasseNiveau d’utilisationPassage
21Modéré / légerFaible ou intermittent
22Général / moyenMoyen
22 +GénéralMoyen à intense
23ElevéIntense

Classe d’usage commercial

ClasseNiveau d’utilisationPassage
31ModéréFaible ou intermittent
32GénéralMoyen
33ElevéIntense
34Très élevéTrès intense

Quel sol stratifié pour une salle de bains ?

Sol stratifié pour pièces humides

Les lames stratifiées pour les pièces humides (salle d’eau ou cuisine) doivent être impérativement hydrofuges. Cela signifie que le sol stratifié doit résister à l’humidité.

La mention « hydrofuge », « spécial salle de bains » ou encore « pièces humides » doit figurer dans l’emballage ou la fiche produit.

Attention cependant à ne pas laisser des flaques d’eau stagner, car cette résistance a des limites.

Quelles finitions pour les sols stratifiés ?

Les finitions du plancher stratifié

Les sols stratifiés sont déclinés en version standard ou avec des finitions qui font souvent toute la différence. Parmi celles-ci, en voici quelques-unes :

Sol stratifié en relief

Le sol stratifié en relief ajoute un effet complémentaire à l’aspect purement visuel. Ce qui ajoute plus de réalisme et rend plus difficile de le différencier d’un vrai parquet.  

Sol stratifié structurée

Le stratifié structuré se confond facilement avec le parquet. Le veinage du bois et la rugosité au toucher est reproduite dans leurs moindres détails. 

Lames stratifiées avec chanfreins

Le chanfrein est un bord biseauté. La lame de sol stratifié peut compter avec 2 ou 4 chanfreins. Cette option confère un aspect « planche de bois » qui rappelle les parquets en bois noble.

Cet effet visuel est un atout majeur si l’on veut obtenir un effet esthétique particulièrement soigné.

Quelles dimensions pour les lames stratifiées ?

Pose de lame de stratifié dimension standard

Les lames stratifiées sont disponibles en un nombre de dimensions relativement restreint. Le format standard est rectangulaire et se situe entre 19 x 120 cm et 20 x 130 cm.

Cependant d’autres dimensions sont disponibles, notamment plus larges et longues. Les grands formats sont à réserver aux grands espaces. En effet, si posées dans une petite pièce, le résultat est un rétrécissement visuel de la pièce.

Quelles couleurs pour ses revêtements de sol ?

Sol stratifié en différentes couleurs

Les sols stratifiés imitent le parquet, mais pas seulement. En effet, les aspects béton ou encore les imitations carreaux de ciment et autres motifs originaux font leur apparition.

Quant aux couleurs, vous avez le choix entre :

  • Les couleurs claires : pastel, blanc cassé, beige, brun clair, etc. apportent luminosité et offrent un effet visuel d’espace.
  • Les couleurs nuancées : les stratifiés imitent souvent des essences de bois aux nuances claires et foncées. Ceci a pour effet d’apporter chaleur et à créer une ambiance « cocooning ».
  • Les couleurs sombres apportent sobriété et élégance à la pièce où les stratifiés sont posés. A réserver plutôt à des pièces moyennes à grandes (les tons foncés rétrécissent visuellement l’espace).

Quels avantages pour un revêtement de sol stratifié ?

Sol stratifié posé dans un salon

Nombreux sont les atouts d’un sol stratifié, parmi eux, voici les plus remarquables :

  • Facilité de pose.
  • Prix abordable.
  • Grande stabilité dimensionnelle.
  • Grande longévité.
  • Revêtement très décoratif.
  • Plusieurs classes de résistance disponibles.
  • Modèles hydrofuges disponibles.

Cet ensemble d’avantages, font du sol stratifié un revêtement de premier choix. Un plancher stratifié est apprécié aussi bien en rénovation du bâtiment qu’en construction neuve.

Une pose rapide par simple clipsage

Pose d'un sol stratifié

Comme vu plus haut, la pose d'un sol stratifié est dite flottante. Ce mode de pose est caractérisé par l'absence de colle, vis ou clous. Elle se fait par simple clipsage des lames. De plus, elle est tout aussi rapide, ce qui permet de la réaliser en un temps record.

Les lames se coupent très facilement à la scie sauteuse. Pour les découpes autour des encadrements de portes, des tuyaux de radiateurs, etc., une perceuse est un outil complémentaire nécessaire.

Les lames se clipsent entre elles en les inclinant de 30° environ. Leur assemblage est très simple même pour les bricoleurs débutants.

Attention néanmoins à respecter quelques règles de base :

  • Le sol doit être plan est assez régulier, les irrégularités n’excédant pas les 3 mm. Au-delà, il faudra faire un ragréage pour rattraper les irrégularités du sol.
  • Une sous couche doit être mise en place pour assurer l’isolation phonique. Autrement le bruit se propage vers le niveau inférieur ou dans la pièce.
  • Un film polyane doit être posé en cas de problèmes de remontées par capillarité. Celui-ci protègera le stratifié de l’humidité. Un stratifié hydrofuge est aussi à préférer dans ce cas.
  • Laisser un joint de dilatation en périphérie. Celui-ci doit être d’au moins 8 mm pour éviter tout risque de déformation du revêtement.

Un entretien facilité

Entretien d'un sol stratifié

L’entretien du stratifié est des plus simples. Pour ce faire il suffit de :

  • Passer le balai, un chiffon microfibres ou l’aspirateur régulièrement
  • Passer une serpillière très légèrement humide et très bien essorée, à moins que le stratifié soit hydrofuge.
  • Eviter les produits corrosifs, préférer un savon neutre et faiblement dosé.

​Quel support pour un plancher stratifié ?

Les sols stratifiés s'accommodent de presque tous les planchers. A condition que le support soit régulier, lisse, plan et sec. Une sous-couche spécifique sols stratifiés doit également être posée entre le sol et le revêtement. Si problèmes de remontées d'humidité, la pose d'un film anti humidité en plus de la sous-couche acoustique ou résiliente s'avère nécessaire.

Le sol stratifié et le plancher chauffant sont-ils compatibles ?

Le DTU 51.2 ne fait pas mention de ce type de revêtement pour les planchers chauffants. Des exceptions existent néanmoins, à condition que :

  • Le fabricant indique que le stratifié est compatible avec un plancher chauffant et dans quelles conditions la pose sur un chauffage au sol est possible.

En général, dans ce cas, le chauffage doit être basse température et ne pas excéder les 28°C. Il est primordial de suivre les indications du fabricant à la lettre, faute de quoi, en cas de désordre, la garantie est exclue.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous envisagez de faire d'autres réalisations en menuiserie intérieure et extérieure ? N'hésitez pas à parcourir nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations utiles à la concrétisation de vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Commandez pour chantiers et petits travaux

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne et retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer en agence ou sur chantier (à préciser au paiement)

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Un projet ? Prenez rendez-vous
en magasin

Clients professionnels, connectez-vous pour accéder à vos TARIFS PRO , et à tous vos documents : devis, commandes, BL, factures, avoirs..

Clients professionnels, connectez-vous

×