Vous êtes ici

Comment choisir un plancher chauffant ?

Publié le 29/11/2020 - Mis à jour le 30/11/2020

Les planchers chauffants s'installent en construction neuve ou en rénovation. Investissement important mais procurant des économies sur le long terme, la version réversible rafraîchit aussi l’habitation en été. Électrique, hydraulique, isolation et entretien, nos conseils pour choisir un chauffage au sol.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi opter pour un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant ou chauffage au sol est, à ce jour, une des meilleures solutions de chauffage. Il procure un confort thermique optimal : de la chaleur douce, parfaitement répartie dans la pièce, et puis il est possible de marcher pieds nus !

D’autre part, il procure des économies substantielles en termes de consommation électrique, surtout le chauffage au sol hydraulique basse température. Cependant, son coût d’installation est très élevé et exige des travaux importants, ce qui peut facilement décourager plus d’un.

Plancher chauffant : l’essentiel à savoir

Le plancher chauffant est une alternative au chauffage classique utilisant des radiateurs comme émetteurs de chaleur. Comme son nom l’indique il chauffe à travers le plancher, par rayonnement, ce qui permet de se passer de radiateurs et de gagner en surface.

Il existe trois types de plancher chauffant selon leur mode de chauffe :

  • le plancher chauffant électrique, moins performant par rapport aux modèles hydrauliques mais équivalent voire supérieur au chauffage électrique par radiateur ;
  • le plancher chauffant hydraulique, il peut être à haute ou basse température, ce dernier étant le plus performant en termes d’économies d’énergie ;
  • le plancher chauffant réversible, chauffage hydraulique, il joue aussi  le rôle de climatiseur en été.

Caractéristiques des planchers chauffants

Le plancher chauffant a des caractéristiques propres qui peuvent se résumer à :

  • un investissement  conséquent, de l’ordre de 40 à 70 euros par m² pour un chauffage au sol électrique et de 70 à 130 euros par m² pour un plancher chauffant hydraulique ;
  • des travaux importants, il faut en effet refaire le sol, pour cette raison, le plancher chauffant est plus intéressant pour les habitations neuves ;
  • le besoin d’un plancher et d’une habitation bien isolés, une bonne isolation thermique de l’habitation est la condition sine qua non pour l’installer ;
  • des économies significatives sur le long terme, c’est le chauffage existant à ce jour le plus économique en termes de consommation énergétique ;
  • un confort thermique inégalé, parmi les meilleurs en matière de chauffage d’habitation.

Comment choisir le plancher chauffant le plus adapté ?

Le choix du plancher chauffant le plus adapté dépend de :

  • la surface à équiper, s’il s’agit d’une pièce à rénover, le plancher chauffant électrique est la solution la plus simple à mettre en place ;
  • rénovation ou nouvelle habitation, pour les grosses rénovations ou les constructions neuves, un plancher hydraulique est la solution la plus adaptée ;
  • les performances attendues, si on souhaite que le plancher chauffant soit le chauffage principal, le plancher hydraulique s’impose par ses performances thermiques et les économies qu’il procure ;
  • l’investissement prévu, le plancher chauffant électrique est le moins cher à l’installation mais à moindre performance, pour un investissement équivalent, des meilleures solutions de chauffage. existent.

Le plancher chauffant électrique

Parmi les différents types chauffage au sol, le plancher chauffant électrique est le moins onéreux et le moins difficile à mettre en œuvre.

Sa pose est accessible aux bricoleurs avertis, cependant elle implique de refaire le sol de la pièce ce qui peut être peu pratique lorsqu’il s’agit d’un logement occupé.

Bien que les éléments chauffants affichent des prix abordables, le coût élevé de l’installation de chauffage au sol vient du fait de la nécessaire réfection du sol.

Si les travaux de rénovation de celui-ci sont prévus de longue date, indépendamment du chauffage, alors on est gagnant sur tous les tableaux !

Le plancher chauffant électrique à accumulation

Le plancher chauffant électrique à accumulation utilise l’inertie de la chape afin de restituer, au cours de la journée, la chaleur accumulée la nuit, pendant la période d’heures creuses.

Ce type de chauffage est plus adapté aux régions plus froides ou en montagne, il doit être couplé avec des radiateurs d’appoint en complément de chauffage.

Le plancher chauffant hydraulique

Le chauffage au sol hydraulique est plus efficace que le chauffage au sol électrique, mais exige un investissement plus important.

Il procure un excellent confort thermique en vous faisant oublier les radiateurs devenus obsolètes dans les pièces de vie. Cependant, de par ses caractéristiques, il n’est pas adapté aux petites pièces, raison pour laquelle il faut les équiper de radiateurs.

Le plancher chauffant réversible

Variante innovante et dernier arrivé parmi les systèmes de chauffage au sol, le plancher chauffant  réversible non seulement chauffe  l’habitation pendant l’hiver mais aussi la refroidit pendant l’été.

En effet, il offre la possibilité d’injecter de l’eau froide dans le circuit, ce qui se traduit par la perte de 3 à 5°C dans les pièces où il est présent, intéressant !

Côté investissement, sans surprise c’est le plus important, mais la réduction des factures d’énergie obtenue permet d’amortir le coût des travaux et sur le long terme, de faire des économies substantielles.

Planchers chauffants : quels inconvénients ?

Bien que procurant un très bon confort thermique pour une consommation énergétique très faible, le plancher chauffant présente quelques inconvénients qu’il convient de connaître.

Pour résumer on peut en citer quelques-uns :

  • onéreux, l’investissement initial est conséquent ;
  • inadapté pour les petites pièces, raison pour laquelle il convient de les équiper de radiateurs ;
  • peu adapté dans le cadre d’une petite rénovation, en effet son installation implique de refaire et de rehausser le sol de quelques centimètres obligeant de raboter les portes ;
  • un entretien complexe, les planchers hydrauliques exigent une purge complète du circuit tous les trois ans ;
  • problématique en cas de panne, en effet, en cas de rupture, pour pouvoir réparer il faut casser le sol avec tous les inconvénients que cela génère.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous souahaitez améliorer votre chauffage ou vos équipements électriques ? Découvrez nos guides dédiés, vous y trouverez des informations utiles pour concrétiser vos projets.

Comment choisir un chauffage d'appoint ?

Comment choisir ses radiateurs électriques ?

Comment choisir un chauffage d'atelier ?

Quel chauffage choisir pour la salle de bains ?

Comment choisir un projecteur de chantier ?

Comment choisir sa lampe torche ?

Comment choisir ses rallonges électriques et enrouleurs ?