Vous êtes ici

Comment choisir ses radiateurs électriques ?

Publié le 30/10/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

Les radiateurs électriques se choisissent d’abord par leur technologie. A convection, par rayonnement, à inertie ou à accumulation, il convient de connaître leurs caractéristiques. Puissance, dimensionnement et options sont d’autres critères de choix importants. Nos conseils pour bien choisir ses radiateurs électriques.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Quels radiateurs électriques choisir pour son logement ?

Il existe de nombreux types de radiateurs électriques. Pour bien les choisir, il faut prendre en compte leurs mode de chauffage, puissance et caractéristiques.

Leur mode de chauffage, ou technologie est un critère essentiel à prendre en compte. En effet, chaque mode de chauffe a ses avantages et inconvénients. La puissance est à adapter en fonction des dimensions de la pièce à chauffer et de la qualité de l'isolation.

Leurs caractéristiques sont en lien avec leur technologie. Parmi les options , la progammation est primordiale pour assurer une température adaptée et pour procurer plus des économies.   

Les radiateurs à convection électrique

Les radiateurs à convection, convecteurs mobiles ou muraux, utilisent la technologie la plus ancienne. Appelés aussi « grille-pains », ils disposent de résistances qui chauffent l’air ambiant.

Un convecteur présente quelques avantages :

  • moindre coût à l’achat ;
  • montée rapide en température ;
  • chauffage d’une pièce en peu de temps ;
  • parfait en tant que complément de chauffage.

Certains modèles, appelés radiateurs soufflants, sont couplés à un ventilateur. Ce sont les champions toutes catégories en termes de rapidité de montée en température.

Cependant, convecteurs et radiateurs soufflants sont énergivores. Une utilisation fréquente de ces appareils alourdit la facture électrique.

D’autres inconvénients s’ajoutent :

  • l’air ambiant est chauffé mais pas les objets ;
  • assèchement de l’air et formation d’un courant ascendant ;
  • la température se concentre en hauteur alors qu’en bas elle est plus basse ;
  • dégagement d’odeurs lors de l’allumage (poussières brûlées).

Les radiateurs à rayonnement

Les radiateurs à rayonnement ou panneaux rayonnants, chauffent au moyen d’ondes infrarouges. Invisibles à l’œil nu, ces ondes chauffent les objets à proximité et ne brassent pas l’air. Pour cette raison, les panneaux rayonnants émettent une chaleur douce.

Leur inconvénient est de chauffer moins bien au fur et à mesure qu’on s’en éloigne. Leur rayonnement infrarouge fonctionne comme la chaleur émise par le soleil : plus on s’en approche plus la température est élevée.

A simple vue, les panneaux rayonnants se ressemblent aux convecteurs. Cependant, ils sont reconnaissables à leur grille, tôle perforée ou plaque en verre posée en façade. Leur pose est généralement murale, mais certains se posent au plafond, on les appelle cassettes rayonnantes.

Ces dernières sont parfaites pour chauffer une cuisine par exemple. Elles sont adaptées aux locaux commerciaux et industriels. Certains modèles sont adaptés à une utilisation en extérieur et leur pose est murale. Ils ont un indice de protection élevé (IP 44 minimum).

Les radiateurs électriques de salle de bains

Pour la salle de bains, il y existe plusieurs possibilités :

Le radiateur sèche- serviettes

Le radiateur sèche serviette est un radiateur mural. Il permet à la fois de chauffer la pièce et les serviettes. Il est pratique et procure un grand confort d’utilisation. Grâce à lui, vos serviettes se tiennent sèches et au chaud.

La particularité du sèche serviette électrique est l’utilisation de plusieurs technologies de chauffe. Vous trouverez ainsi :

Le sèche serviettes à inertie sèche. Il émet une chaleur douce et est économique. La montée en température est lente, mais une fois chaud, il la conserve et l’émet, même éteint.

Le sèche serviettes à inertie fluide. Il dispose d’un liquide caloporteur à son intérieur. Il est plus économique mais restitue moins bien la température. Il a une montée en température rapide.

La réglette murale

Il s’agit d’un radiateur à infrarouge. Les réglettes se posent à proximité du lavabo, en hauteur. Elles procurent une montée en température rapide. Peu chères à l’achat, elles sont pratiques d’utilisation.

Si votre choix porte sur cet équipement, assurez-vous qu’il soit adapté à une pièce humide. Pour cela, il doit présenter un indice de protection IP 24 minimum.

Certains modèles disposent d’une chaînette pour l’allumer et l’éteindre. Fonctionnalité très pratique, car vous elle évite d’avoir à toucher un bouton.

Le chauffage soufflant

Appelé aussi radiateur soufflant, il permet de chauffer la salle de bains à une vitesse record. Attention cependant, il est à poser loin de toute source de projections d’eau. Il faut le tenir le plus loin possible d’une cabine de douche ou baignoire. De même, il faut le poser à distance du lavabo.

Certains modèles disposent d’une programmation, ce qui facilite son utilisation par un arrêt automatique. Le radiateur soufflant a un coût modeste, mais il est énergivore. Il est à utiliser donc avec parcimonie.  

Les radiateurs électriques à inertie

Les radiateurs électriques à inertie figurent parmi les plus performants du marché. Leurs atouts sont nombreux. Ils offrent un excellent confort thermique, grâce à leur chaleur douce.

Ils emmagasinement et restituent progressivement la chaleur, par l’inertie des matériaux comme la pierre de lave, la stéatite ou encore la céramique. Ils émettent de la chaleur même lorsqu’ils sont éteints.

Ils consomment ainsi peu d’énergie. Leur coût assez élevé à l’achat est rapidement amorti dans le temps. Avec les radiateurs à inertie vous faites d’importantes économies et de ce fait, vous préservez l’environnement.

Les radiateurs électriques à accumulation

Les radiateurs électriques à accumulation fonctionnent sous le même principe que les radiateurs à inertie. Ils possèdent des matériaux à leur intérieur qui montent en température et stockent la chaleur.

Ils la restituent ensuite pendant longtemps, même éteints. Ils procurent de substantielles économies d’énergie. En effet, ils fonctionnent pendant les heures creuses et s'éteignent pendant les heures pleines.

Leur inconvénient majeur est leur dimensionnement. Il faut disposer d’assez de place pour poser ses radiateurs imposants. Toutefois, l’enjeu en vaut la chandelle, car ils réduisent fortement la facture d’électricité.

Les équipements et options des radiateurs électriques

Les radiateurs électriques disposent d’équipements divers et d’options, en voici les principales :

  • Thermostat. Cet équipement permet au radiateur de s’arrêter lorsqu’il atteint la température de la consigne. Il se rallume ensuite lorsque la température passe en dessous celle-ci.
  • Affichage LED ou LCD. L’affichage est intéressant lorsque les informations indiquées sont pertinentes. C’est le cas des réglages de la consigne et de la consommation de l’appareil.
  • Commande à distance. Certains modèles permettent d’être pilotés à distance par smartphone. Pour cela, il suffit de télécharger une application dédiée.

Faire des économies avec la programmation

Il est possible de programmer des plages horaires de fonctionnement. De même, vous pouvez relier le radiateur à un programmateur extérieur.

Il faut, pour cela, installer un fil pilote et le relier au programmateur. Celui-ci peut commander plusieurs radiateurs.

Cela a l’air compliqué, certes. Mais, si vous prenez le temps de comprendre la programmation et de la réaliser, vous serez récompensé !

Vous pouvez programmer des plages horaires et des zones à chauffer, avec de grosses économies à la clé.

Quelle puissance de chauffe choisir pour un radiateur

Sachez que vous devez compter 100 W / m². A titre d'exemple, pour une pièce de 20 m², comptez 2 000 W (2 kW) de puissance.

Cette valeur est portée à 60 W / m² pour les logements récents, sous la norme RT 2012.

De même, pour les pièces de plus de 20 m², le mieux est de disposer de deux radiateurs de puissance égale. Ils doivent être posés à des emplacements opposés.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez d'améliorer le confort électrique, ou investir dans le chauffage et la climatisation ? Découvrez nos guides dédiés, ils vous aideront à concrétiser vos projets.

Comment choisir un chauffage de chantier

Comment choisir ses ampoules

Comment choisir parafoudre, parasurtenseur et multiprise

Comment  choisir un enrouleur électrique et une rallonge

Comment choisir un projecteur de chantier