Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Quelle isolation phonique choisir pour un plancher en bois ?

Quelle isolation phonique choisir pour un plancher en bois ?

L’isolation phonique des planchers en bois se font par le haut ou par le bas. Si les deux sont efficaces, il faut faire son choix en fonction de la structure à isoler. Dans ce guide, découvrez comment réaliser ces deux types d’isolation, leurs caractéristiques et comment les choisir.

Demandez votre devis de matériaux ici

Les planchers intermédiaires en bois : caractéristiques et isolation phonique

Les planchers intermédiaires sont à la fois le sol de l’étage et le plafond du rez-de-chaussée d’une maison. En termes générales, cet étage comprend des chambres. Mal isolé, le plancher véhicule deux types de bruits : les bruits aériens (musique, voix, etc.) et les bruits d’impact (chaussures, objets qui tombent, etc.).

Les bruits aériens se propagent par des ondes sonores qui traversent les matériaux non isolants. Les bruits d’impacts, eux, se déplacent par réverbération (vibrations). Cela signifie que pour atténuer ces deux sources de nuisances sonores deux isolants aux actions différentes entrent en jeu :

  • Les isolants qui atténuent les bruits en les absorbant.
  • Les isolants qui dévient et répartissent les ondes sonores.

Dans la première catégorie, on peut évoquer les laines minérales et naturelles ainsi que les mousses. Ce type d’isolant comprend, dans sa composition, de l’air emprisonné. L’air renforce les capacités d’absorption acoustiques de l’isolant.

La deuxième catégorie comprend les isolants rigides ou semi rigides. Ces derniers absorbent l’onde de choc du bruit mais en répercutant le bruit sur toute leur superficie. Comme l’eau qui émet des ondes en surface lorsque celle-ci est percutée par un objet.

L’association de ces deux types d’isolant vous permet d’obtenir une atténuation optimale du bruit. L’isolation d’un plancher intermédiaire en bois se fait de deux manières.

L’isolation par le haut : une structure lourde pour une pose simple

Cette isolation implique la réalisation d’une structure sur le plancher bois. Il est indispensable vérifier que la structure du plancher intermédiaire peut supporter ce poids supplémentaire.

L’isolation d’un plancher intermédiaire en bois implique la pose d’une ossature métallique ou en bois appuyée sur un matériau souple (dalles en caoutchouc ou liège). Notez qu’il convient de ne pas visser la structure sur le plancher afin d’éviter la transmission des bruits d’impact.

Il faut veiller à bien fixer cette structure contre les murs par compression. Pour cela, il convient d’utiliser des cales en matériau souple pour ne pas transmettre de vibrations.

La pose d’un membrane hygro-régulante et de la laine en rouleau, panneaux ou flocons. Par-dessus celui-ci des panneaux osb, polyuréthane ou autre isolant rigide résistant à la compression.

Pour finir, sur le revêtement en isolant rigide, un parement décoratif au choix est à mettre en place.

Isoler un plancher intermédiaire par le bas : la pose complexe d’une structure légère

L’isolation d’un plancher en bois par le bas implique la pose d'un isolant souple entre les solives et des dalles rigides sur une ossature métallique. 

La pose d’un isolant entre les solives

Cette phase est simple car les isolants en laine (laine de roche, laine de verre ou naturelle) se posent facilement entre les planches en bois. Il faut néanmoins veiller à bien couvrir la surface sans laisser d’interstices. Il faut également fixer des suspentes avant la pose de la laine isolante.

La réalisation d'une ossature métallique

Des panneaux semi rigides viennent ensuite couvrir la surface. Ils s’emboîtent dans les suspentes sans vissage pour éviter la réverbération du bruit. Des rails sont clipsés sur les suspentes. Pour finir, le parement en plaques de plâtre acoustiques est posé sur les rails. 

L’isolation du plancher intermédiaire par le bas est la solution la moins onéreuse à réaliser. Cependant, sa mise en œuvre est plus longue que l’isolation par le haut. Un autre avantage est le fait de moins solliciter la structure. En effet l’isolation par le bas est moins lourde que celle par le haut.

Dans tous les cas, il convient de choisir des isolants phoniques performants pour optimiser l’isolation.

Demandez votre devis de matériaux ici

Vous envisagez de réaliser d’autres travaux d’isolation phonique ? Consultez nos guides dédiés ils vous apporteront des informations précieuses pour concrétiser vos projets.

Consulter nos guides

80 000 produits
80 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait en agence
Retrait en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

Centre de relation client
Centre de relation client

Une question, un devis ?
Contactez-nous