Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Bien choisir et appliquer un mortier de réparation

Mortier de réparation sur mur extérieur

Le béton est un matériau solide et résistant. Cependant, des facteurs tels qu’un défaut de coulage, des contraintes mécaniques ou encore des impacts, conduisent à sa dégradation. Pour corriger ces défauts, l’application d’un mortier de réparation est une solution simple et efficace, à condition de choisir un produit adapté.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Qu'est-ce qu'un mortier de réparation ?

Truelle contenant du mortier de réparation

Un mortier de réparation est un mortier technique fabriqué à base d'un mélange de ciment, de sable et d'additifs. Il est utilisé pour réparer divers types d’ouvrages en béton endommagés. Les mortiers de réparation répondent à la norme NF EN 1504 - 1 à 10.  Ils doivent être conformes à un référentiel spécifiant les propriétés et performances qu'ils doivent présenter pour appartenir à cette catégorie de mortiers.

Il existe différents types de mortiers de réparation, à choisir en fonction de l'ampleur des dommages et du type de réparation nécessaire. Certains produits sont réalisés à base de résine, d'autres incluent des fibres dans leur composition. D’autres encore ont pour liant de la chaux hydraulique et sont destinés aux réparations sur des murs en pierre.

Les mortiers de réparation sont caractérisés par leur haut niveau de résistance et leurs excellentes propriétés d’adhérence au support. Certains d’entre eux sont utilisés pour des réparations simples sur des irrégularités superficielles, telles que :

  • des fissures passives présentes sur un mur ;
  • des cassures provoquées par un impact ;
  • des nids d’abeille, résultant d’un défaut d’application du béton.

Il en existe également pour un usage sur des défauts plus importants. Ils sont destinés à réparer poutres, colonnes, acrotères, piliers et autres éléments structurels d’une construction. Les mortiers de réparation sont classés selon leur niveau de résistance en R1 à R4.

Les différentes classes de mortier de réparation

Les mortiers de réparation sont classés en R1, R2, R3 et R4. Ces différentes classes de résistance sont définies par la norme NF EN 1504.

  • R1 : mortier de réparation à faible résistance, destiné à des réparations peu contraignantes sur des structures en béton peu sollicitées.
  • R2 : mortier de réparation à résistance moyenne, adapté à des réparations plus importantes sur des structures en béton peu ou moyennement sollicitées.
  • R3 : mortier de réparation à haute résistance, recommandé pour des réparations importantes sur des structures en béton sollicitées.
  • R4 : mortier de réparation à très haute résistance, conçu pour des réparations structurelles très importantes sur des structures en béton fortement sollicitées.

Le choix de la classe du mortier de réparation dépend de l'importance des dommages à réparer et du niveau de sollicitation de la structure.

Quel usage pour un mortier de réparation ?

Fissure sur un mur avec fil acier apparent

Les usages des mortiers de réparation sont nombreux. Selon le produit, le mortier peut s’appliquer pour réaliser plusieurs travaux :

  • Réparation d’épaufrures, nids d’abeille, cassures des surfaces de béton.
  • Traitement des fissures passives, c’est-à-dire stables, ne présentant pas de danger pour l’ouvrage.
  • Renforcement des structures fragilisées : formes de pentes, chapes, acrotères, corniches.
  • Traitement des défauts présents sur les parois des cuves, dans le cadre des travaux d’imperméabilisation.
  • Travaux de restructuration de radiers, piliers, dalles, poteaux, déversoirs de barrage et autres ouvrages dégradés.

Dans tous les cas, vérifiez que le produit soit conforme à l’utilisation envisagée en consultant sa fiche technique. Ces informations sont également présentes sur l’emballage du produit.

A noter que l’application d’un mortier de réparation en renforcement structurel est à réaliser suivant les préconisations d’une étude préalable de la structure en béton armé.

Qu'est-ce qu'un mortier de réparation fibré ?

Un mortier de réparation fibré contient des fibres dans sa composition, d’où son nom. Ces fibres peuvent être d’origine synthétique (polypropylène, polyéthylène) ou naturelle (lin, coco, bois). Elles permettent de renforcer le mortier de réparation et d'améliorer ses propriétés mécaniques, notamment sa résistance à la traction, à la compression et au cisaillement.

Les mortiers de réparation fibrés sont généralement utilisés pour réparer des structures en béton fortement sollicitées ou pour des réparations structurelles importantes.

Comment appliquer le mortier de réparation ?

L'application d'un mortier de réparation doit être réalisée en veillant au préalable à :

  • Eliminer les mousses et tout autre organisme végétal ou animal incrusté sur le support.
  • Retirer tout résidu d’huile, graisse, laitance, colle, etc., présents sur la surface à réparer.
  • Oter le béton endommagé à l’aide d’un outillage adapté jusqu’à obtenir un support propre et rugueux.
  • Déblayer autour des fers d’armature pour pouvoir bien enrober les aciers. Le pourtour de la zone à réparer doit comporter des arêtes franches.
  • Gratter, brosser ou encore sabler les aciers corrodés pour éliminer la rouille non adhérente.
  • Dépoussiérer soigneusement l’ensemble des surfaces à réparer, puis saturer d’eau le support par un arrosage abondant, en évitant le ruissellement.

Qu'est-ce qu'une réparation structurelle ?

Une réparation structurelle est une réparation qui vise à garantir la stabilité et la sécurité d'une structure en béton endommagée. Elle implique la réalisation d'une analyse structurelle approfondie pour évaluer l'ampleur des dommages et déterminer la solution de réparation la plus appropriée.

Les réparations structurelles peuvent comporter l'utilisation de mortiers de réparation spéciaux. Leur application intervient en suivant des techniques avancées d'injection de mortier ou des méthodes plus complexes, telles que le renforcement structurel.

Il existe des sacs de mortier de réparation pré dosés qui sont utilisés pour les réparations structurelles. Ils sont généralement fabriqués en fibre de verre ou en fibre de carbone et sont conçus pour offrir une résistance élevée et une excellente adhérence au support.

Qu'est-ce qu'une réparation à retrait compensé ?

Une réparation compensée est une technique de réparation structurelle. Elle consiste à injecter un mortier de réparation dédié dans la structure abîmée. De cette manière, le mortier à retrait compensé comble les vides et les fissures. Il compense ainsi le retrait du béton. Cette technique est avantageuse car elle offre une excellente tenue dans le temps. Le mortier à retrait compensé suit le mouvement du béton empêchant la réapparition du défaut corrigé.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Envie d'en savoir plus sur les mortiers et les travaux de maçonnerie ? Consultez nos guides dédiés, ils vous apporteront des informations utiles et des conseils avisés pour réaliser vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

Centre de relation client
Centre de relation client

Une question, un devis ?
Contactez-nous