Vous êtes ici

Quel dosage pour faire du mortier ou du béton ?

Publié le 22/10/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

Faire du béton ou du mortier fait partie des travaux de pose de matériaux ou de rénovation. Encore faut-il savoir doser ces différents mélanges. Ciment, sable, granulats, chaque préparation comporte ses propres ingrédients et dosages. De même, des mortiers et bétons prêts à l’emploi existent et sont une bonne option.

 

Demandez votre devis de travaux ici

 

Définition et usages du mortier et du béton

Le mortier et le béton sont des préparations à base de ciment. Appliqués à l’état semi-liquide, ils durcissent lors du séchage. Ils ont comme ingrédients communs le ciment et l’eau dans leur composition mais divergent pour les autres.

Le mortier sert à réaliser des travaux d’égalisation, finition ou assemblage. Sa texture est plus légère que celle du béton. Il est aussi plus homogène et permet d’obtenir des surfaces plus régulières (chapes). Pour cette même raison, il est parfaitement adapté à la plupart des scellements et collages.

Le béton sert à réaliser des travaux de gros œuvre ou à créer des structures plus résistantes à la compression. C’est le cas des dalles béton, coffrages et fondations. Sa texture est plus irrégulière du fait de la présence de granulats. Contrairement au mortier, le béton n’est pas adapté aux travaux de finition.

En fonction des conditions de mise en œuvre ou des contraintes d’utilisation, des additifs peuvent être ajoutés. C’est le cas des retardateurs de prise. Inversement, il existe des accélérateurs de prise pour un séchage plus rapide. Et encore bien d’autres : adjuvants imperméabilisants, antigel, etc.

Quel dosage pour un mortier

Les utilisations des mortiers sont diverses. Le dosage doit s’adapter en fonction. Cependant, le dosage de base qu’il convient de connaître, est le suivant :

  • 1 volume de ciment + 3 volumes de sable + 0,5 volume d’eau

Pour faire plus simple, transposons cette formule à un sac de ciment de 25 Kg et des seaux de 10 litres. A partir de là, nous verrons les dosages pour les travaux les plus courants.

  • Montage de parpaings : 1 sac de ciment + 7,5 seaux de sable + 1,5 seau d’eau
  • Chape finie : 1 sac de ciment + 8 seaux de sable + 1,5 seau d’eau

En réalisant ces mélanges on obtient 100 litres dans le premier cas et environ 110 litres dans le deuxième. Dans tous les cas, respectez les dosages indiqués par le fabricant. 

Quel dosage pour un béton

Le dosage du béton varie selon l’usage. Le dosage standard à connaître est le suivant :

  • 1 volume de ciment + 2 volumes de sable + 3 volumes de gravier + 0,5 volume d’eau

Prenons un sac de ciment de 25 kg et des seaux de 10 litres et voyons les dosages pour les utilisations plus fréquentes.

  • Fondations : 1 sac de ciment + 6 seaux de sable + 8,5 seaux de gravier + 1,25 seau d’eau
  • Dalle : 1 sac de ciment + 6 seaux de sable + 7 seaux de gravier + 1,25 seau d’eau
  • Poteaux : 1 sac de ciment + 5 seaux de sable + 7,5 seaux de gravier + 1,25 seau d’eau

Le résultat obtenu est plus ou moins 100 litres de béton prêt à la mise en œuvre. Sachez néanmoins que la quantité d’eau est à adapter en fonction des spécificités du chantier. Dans tous les cas, suivez les indications du fabricant. 

Les mortiers et bétons prêts à l’emploi

Pour ceux qui souhaitent aller plus vite, il existe des mélanges mortier et béton prêts à l’emploi. Ils coûtent certes plus cher mais procurent un gain de temps conséquent.

En effet, il suffit d’ajouter de l’eau selon le dosage indiqué par le fabricant. Vous pouvez bien sûr l’adapter raisonnablement en fonction de la consistance souhaitée.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de réaliser des travaux de pose de matériaux ? Découvrez nos guides dédiés. Ils vous apporteront des informations utiles pour mener à bien vos chantiers.

Installer une natte de drainage pour l'étanchéité de votre sol

Surélever vos dalles en les mettant sur plots

Carreler votre terrasse ou espace extérieur

Poser des bandes de gazon synthétique

Assembler des lames en bois pour former une terrasse

Réaliser un pavage en posant des pavés

Poser des lambourdes sur des plots pour une terrasse surélevée

Installer un muret pour cloisonner les espaces

Dresser une clôture afin de délimiter le territoire de votre propriété

Saupoudrer votre sol de sable polymère pour des joints solides