Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Quels joints choisir pour les dalles et pavés ?

Quels joints choisir pour les dalles et pavés ?

Il existe plusieurs techniques pour poser des dalles et pavés extérieurs. Leur point commun est la pose de joints entre les éléments. Il existe plusieurs types de joints qu’il convient de connaître avant de se lancer dans le jointage. Pour bien choisir les joints des dalles et pavés, voici nos conseils.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Pourquoi poser des joints entre les pavés ou les dalles ?

Après l’installation d’un pavage ou d’un dallage extérieur, la pose de joints est incontournable. En effet, le jointage protège les éléments de pose et leur assise contre la déformation.

Le DTU 52, régissant les revêtements durs sur sols extérieurs, interdit la pose sans joints. Il fixe l’épaisseur minimale d’un joint à 2 mm. Côté type de joint, vous avez plusieurs choix.

Quels sont les types de joints disponibles pour les dalles et pavés ?

Vous pouvez opter entre quatre principaux types de joints :

  • Le joint de sable
  • Le joint polymère
  • Le mortier-joint
  • Le joint époxy

Le joint de sable est un grand classique. Le mortier-joint est utilisé pour une pose scellée. Le joint polymère et le joint époxy, plus récents, s’adaptent à plusieurs configurations et sont très résistants. Regardons tout cela de plus près.

Le joint de sable

L’utilisation d’un joint de sable est assez courante. Et pour cause, sa mise en œuvre est très simple et rapide. Le rendu esthétique est également à la hauteur. Décliné en plusieurs couleurs, il convient de le choisir en harmonie avec celle des pavés ou dalles. Il doit aussi être compatible avec une utilisation en tant que joint, consultez la fiche produit pour le savoir.

Le joint polymère

Un joint polymère est le résultat de la pose de sable polymère entre les pavés. Ce type de joint peut aussi être utilisé sur un dallage. La réalisation de ce jointage est néanmoins plus complexe que celle avec un sable ordinaire. Plus cher que le sable traditionnel, le sable polymère constitue des joints à la fois résistants et souples.

Le mortier-joint

Avec le sable traditionnel, le mortier-joint est un autre matériau classique pour réaliser des joints en revêtement de sol extérieur. Il s’applique en finition des poses scellée ou collée sur dalle ou sur chape. Ils sont résistants et faciles à mettre en œuvre. Il existe de nombreux mortiers-joints. Pour choisir celui qu’il vous faut, vérifiez qu’il est compatible avec pavés et dalles extérieures.   

Le joint époxy

Relativement récent, le joint époxy est issu d’une résine de même nom. Il est composé d’une base en polymère époxy, d’un durcisseur et d’une charge minérale. Ces éléments doivent être mélangés en suivant les instructions du fabricant. Si le joint époxy est plus cher et difficile à poser, il est aussi plus résistant et souple, assurant une grande longévité à l’ouvrage.

Caractéristiques des joints pour pavés et dalles

Les joints pour pavés et dalles se choisissent en fonction du type de pose de ces éléments. Pour une pose sur lit de sable, vous pouvez opter pour un sable traditionnel adapté. Vous pouvez également opter pour du sable polymère.

Quelle différence entre le sable traditionnel et le sable polymère ?

Le sable traditionnel est utilisé pour la réalisation de joints, à condition qu’il soit adapté. Il est décliné en plusieurs couleurs pour mieux s’intégrer au décor. Cependant, il s’agit d’un matériau de faible tenue qui tend à s’éroder. Résultat : il faut le renouveler au bout de quelques mois.

Le sable polymère n’est rien d’autre que du sable traditionnel mélangé à une résine polymère, d’où son nom. Il durcit au contact avec l’eau tout en restant souple. Cette double propriété en fait un joint très avantageux pour pavés et dalles. Il a une longue durée de vie et empêche l’herbe de pousser.

Mortier joint ou joint époxy, que choisir ?

Les mortiers-joints et les joints époxy sont réservés aux poses scellées ou collées. Les mortiers-joints sont relativement faciles à poser alors que les joints époxy exigent une certaine technicité. Les joints époxy sont plus résistants et souples que les mortiers pour joints traditionnels.

Cependant, la pose d’un joint époxy est bien laborieuse et technique, contrairement à celle d’un mortier-joint classique. De plus son prix est nettement plus élevé. Ces deux paramètres font que les joints époxy soient plutôt destinés aux réalisations collectives, et leur pose réservée aux professionnels.

Tableau récapitulatif des types de joints, leur pose, atouts et limites

Type de joint Pour quelle pose Avantages Inconvénients
Sable traditionnel Sur lit de sable Economique et facile à poser Faible longévité, pousse des herbes
Sable polymère Sur lit de sable Robustesse, bonne longévité, souplesse, empêche l'herbe de pousser et les inscetes d'envahir Prix assez élevé, mise en oeuvre plus complexe qu'avec le sable traditionnel
Mortier-joint Scellée ou collée sur chape ou dalle Pose assez simple, faible coût à l'achat Longévité moyenne
Joint époxy Scellée ou collée sur chape ou dalle Très haute résistance et grande longévité Coût élevé, pose technique

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous envisagez de faire d'autres travaux de pose de matériaux ou d'aménagement extérieur ? Consultez nos guides dédiés. Ils vous apporteront des informations utiles et des conseils avisés pour réaliser vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

Centre de relation client
Centre de relation client

Une question, un devis ?
Contactez-nous