Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Quels matériaux choisir pour construire un mur ?

Quels matériaux choisir pour construire un mur ?

En construction neuve ou en rénovation, bien choisir les matériaux pour les murs est essentiel. Plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier est la compatibilité avec le type de mur. Viennent ensuite les critères thermiques et environnementaux.

Demandez votre devis de matériaux ici

Les différents matériaux disponibles pour monter un mur

Les matériaux pour construire un mur sont nombreux. Pour les sélectionner, il est nécessaire d’abord de prendre en compte la configuration du chantier. Mur porteur, de soutènement ou pignon, chacun accepte des matériaux différents.

Il faut ensuite considérer le type de travaux à réaliser. Dans le cadre d’une construction neuve, ils sont à choisir adaptés au style architectural. En rénovation, il faut les adapter en fonction du bâti. S’agissant d’un doublage, les critères thermiques sont prioritaires.

Dans tous les cas, une fois la compatibilité avec l’ouvrage établie, vérifiez les performances du matériau. Aussi bien du point de vue de la solidité que de la capacité d’isolation. Vous pouvez toujours compter sur les éléments de maçonnerie traditionnels.

A côté de ceux-ci, les matériaux écologiques prennent une place de plus en plus importante. Ils sont très intéressants car ils sont biosourcés et recyclables pour la plupart. Il convient de vérifier toutes les caractéristiques avant de vous décider.

Les matériaux de maçonnerie traditionnelle

Le bloc béton : un matériau de référence

Appelé aussi agglo, parpaing ou moellon, il s’agit d’un bloc en béton moulé. C'est un grand classique en construction, et pour cause, sa mise en œuvre est bien connue de tous les maçons et artisans du bâtiment.

Il s’adapte à tous types de construction. Il peut aussi bien construire la structure porteuse d'une maison, comme tous les éléments annexes. Il permet de construire un muret, un garage et toute autre pièce annexe ou encore une piscine.

Pour répondre aux différentes spécificités du bâti, les agglos prennent différentes formes :

  • Blocs creux alvéolés, pour monter des murs.
  • Blocs béton d'angle, ils présentent un creux pour le chaînage des angles.
  • Blocs linteaux, pour faire le chaînage horizontal, comme le haut d'une baie.

Ses principaux avantages sont, la robustesse, la facilité de la mise en œuvre est son coût abordable. Cependant, ils n'assurent pas l'isolation. Il faut prévoir des matériaux d'isolation thermique performants pour contrecarrer ce désavantage.

La brique en terre cuite : une polyvalence à toute épreuve

La brique en terre cuite est issue du moulage de la terre argileuse. Elle est ensuite cuite dans un four à haute température. On distingue plusieurs types de brique à choisir en fonction du mur à réaliser. En voici quelques exemples :

  • La brique pleine, elle offre une bonne résistance à la compression et aux intempéries. Elle est utilisée pour monter des murets, construire des murs porteurs ou encore réaliser un parement décoratif.
  • La brique plâtrière, conçue pour les doublages et les cloisons en briques légères, elle est peu épaisse et s'adapte aux travaux non seulement au niveau des murs mais aussi des plafonds.
  • La brique creuse, légère et facile à poser, elle a une moindre résistance à la compression mais de bonnes qualités d'isolation thermique. Et ce, grâce à la présence d'air à son intérieur.
  • La brique perforée, à mi-chemin entre les deux précédentes, elle présente des trous permettant d'alléger son poids. Cet allègement facilite la réalisation de murs porteurs d'un bâtiment. 

Les briques creuses, quel que soit le type, sont utilisées en maçonnerie traditionnelle. Appelées aussi briques de structure, il s'agit de matériaux faciles à mettre en œuvre. Les briques pleines sont lourdes et leur nombre au m² est plus élevé.

La pierre : le charme de l'authenticité

La pierre est un matériau utilisé autrefois qui revient au goût du jour. Il est parfait pour les amoureux de rusticité et d'authenticité. Plusieurs types de pierres sont disponibles pour cet usage.

  • La pierre naturelle, issue des carrières de votre région, elle est assemblée avec du mortier. Elle est chère à l'achat mais donne une véritable authenticité à votre maison.
  • La pierre de taille, généralement calcaire elle est, comme son l'indique, taillée. Ce travail, réalisée par des tailleurs de pierre, permet le montage au mortier, d'un mur aux formes plus régulières.  

La pierre naturelle ou de taille est souvent utilisée pour bâtir certains murs ou encore des murets. Ce qui permet de mettre en valeur une construction et confère du caractère à une maison, les pierres offrent en revanche de piètres performances en isolation thermique.

Pour pallier à ce désavantage, il est préconisé de faire un doublage en installant un isolant entre les deux murs. Cela permet d'assurer une bonne isolation thermique, tout en gardant l'aspect authentique côté intérieur et extérieur.

Il faut savoir également que, pour réaliser un mur en pierre, il faut disposer d'un véritable savoir-faire. Il existe des entreprises spécialisées pour ce type de travaux.

Les matériaux à haut rendement thermique

Le béton cellulaire : un matériau léger et maniable

Le béton cellulaire se présente sous forme de blocs béton. Il se ressemble aux moellons ou parpaings. Il est réalisé par moulage avec un mélange d’eau, de sable, de ciment, de poudre d’aluminium et d’air.

Il est adapté à la construction des murs, qu’ils soient porteurs ou non. Il est léger et a une bonne résistance à la compression.

Il assure également un rôle d’isolant thermique, et de ce fait, il peut alléger l’enveloppe isolante. De même, il est souvent utilisé en isolation thermique par l’extérieur.

En revanche, il est friable et sujet à des risques de fissuration s'il n'est pas posé correctement. Les fixations sur un mur en béton cellulaire sont à réaliser de préférence avec un scellement chimique.

La brique monomur : une brique aux propriétés étendues

La brique monomur est fabriquée à base de terre cuite. Elle est plus épaisse que les briques traditionnelles. Contrairement à ces dernières, elle constitue un matériau isolant à part entière.

De ce fait, la brique monomur autorise une couche isolante à l'épaisseur bien moindre que pour les matériaux de construction traditionnels. Sa faible conductivité thermique vient de sa structure alvéolée caractéristique.

Ce type de brique en terre cuite alvéolée supporte les contraintes mécaniques. Grâce à cette caractéristique, elle est utilisée pour le gros œuvre et n'a pas à rougir face à ses homologues traditionnelles ni face aux parpaings.

Quelques inconvénients doivent toutefois être connus. Son prix à l'achat est élevé. Sa mise en œuvre est très technique et son isolation phonique médiocre.

Les matériaux écologiques

La brique crue : un matériau ancestral

Aussi appelée torchis, la brique crue est un mélange de terre, de paille et d'eau. Elle dispose des propriétés isolantes : avec une faible conductivité de la chaleur elle assure un bon confort thermique.

Elle est utilisée depuis des lustres en construction de murs. Pour de meilleures performances, elle est comprimée pour produire la brique crue compressée (BTC).

Celle-ci est utilisée pour construire des maisons écologiques. Sa consommation de matières grises est très faible, aucun four n'est utilisé pour la produire. Sa fabrication est respectueuse de l'environnement.

Son point faible est une mauvaise résistance à l'eau. En effet, le torchis craint notamment les remontées capillaires et les phénomènes de condensation pouvant détériorer le matériau.

Le bois : un matériau naturel et recyclable

Le bois est un matériau 100 % naturel, biosourcé, renouvelable et dispose de bonnes propriétés mécaniques. Il est utilisé en gros œuvre pour la réalisation de murs à ossature ou des murs pleins.

L'ossature bois consiste en une structure composée de poutres et de poteaux à laquelle on appliquer un isolant et un parement. Les murs pleins en bois, eux, habillent généralement les chalets.

Le bois est un matériau écologique de par sa nature recyclable et par sa faible émission d'énergie grise. Pour rappel, celle-ci est l'équivalent CO2 produit pendant tout le cycle de vie d'un matériau.

Quelques désavantages caractérisent cependant le bois. Il doit en effet être traité régulièrement, pour sa conservation et parfois contre les insectes. Il a une faible inertie et exige une bonne isolation.

Demandez votre devis de matériaux ici

Nous vous accompagnons dans la contruction de votre maison, mais pas seulement. Découvrez notre série de guides techniques pour entreprendre vos prochains travaux dans les meilleures dispositions :

80 000 produits
80 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait en agence
Retrait en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

Centre de relation client
Centre de relation client

Une question, un devis ?
Contactez-nous