Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Comment assurer l'étanchéité d'un toit terrasse ?

Membrane étanchéité bituminée

En construction ou en rénovation, l'étanchéité d'un toit terrasse est primordiale car elle protège l’isolation et le bâtiment lui-même. Dans ce guide, découvrez comment assurer l’étanchéité d’un toit terrasse.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Les enjeux de l’étanchéité d’un toit terrasse

La plupart du temps, l'isolation d'un toit plat ou toit terrasse est réalisée par l’extérieur, c’est-à-dire par le dessus. Cette technique est déclinée en toiture chaude, (étanchéité sur l’isolant) et en toiture inversée (étanchéité sous l’isolation).

Par opposition, l’isolation par l’intérieur -rarement utilisée- est nommée toiture froide. Pour finir, il existe la toiture combinée (2/3 toiture chaude, 1/3 toiture froide), technique réservée aux spécialistes.

Dans tous les cas et quelle que soit la technique d’isolation choisie, l’étanchéité de la toiture terrasse reste un élément clé assurant la protection de l'isolant. En effet, une étanchéité défaillante est synonyme de désordres :

  • Apparition de ponts thermiques.
  • Dégradation de l’enveloppe isolante.
  • Matériau isolants inopérants.
  • Déperditions thermiques.
  • Apparition des problèmes liés à l’humidité.
  • Condensation par endroits sur murs et plafonds.
  • Développement de moisissures.

Ces problèmes se traduisent par une plus grande sollicitation des appareils de chauffage en hiver et de climatisation en été. La santé des occupants n’est pas non plus épargnée, avec potentiellement des affections respiratoires, allergies, etc.

Ainsi, au même titre que l’isolation, l’étanchéité et la protection du toit terrasse ne sont pas à négliger. Pour étanchéifier efficacement le toit plat et protéger votre maison, il faut trouver les bons matériaux pour chaque configuration.

Quels matériaux pour assurer l'étanchéité d'un toit terrasse ?

Le choix des matériaux pour étanchéifier une toiture terrasse porte essentiellement sur trois catégories de produits :

  • Membranes EPDM, PVC et TPO
  • Chape bitumineuse
  • Système d'étanchéité liquide (SEL)

Ces trois types d'étanchéité se présentent sous forme de bâches, rouleaux, résines et nécessitent de nombreux produits pour leur mise en œuvre.

Membrane EPDM, PVC et TPO : une pose facile

Que ce soit en EPDM, en PVC ou en TPO, ces produits se présentent sous forme de rouleaux ou de bâches à déplier. Ces membranes sont les plus répandues pouvant être posées dans la plupart des configurations de chantiers.

EPDM : une référence en matière de membrane d'étanchéité

L'EPDM est une membrane en caoutchouc de synthèse monocouche obtenu par un mélange d'éthylène, propylène, diène et de monomères. La membrane EPDM a l'avantage d'être à la fois souple et résistante. Elle résiste bien aux UV, aux variations de température et est appréciée pour sa longévité d'environ 50 ans.

L'EPDM est décliné en plusieurs épaisseurs, largeurs et longueurs. Il est possible également de l'obtenir sous mesure. Cette dernière option, bien que plus onéreuse, dispense de réaliser le collage entre lés. Cela se traduit par un gain de temps non négligeable lors de la mise en œuvre.

Membrane PVC : pour une étanchéité à moindre coût

La membrane PVC est un revêtement aux propriétés similaires à celles de l'EPDM. Moins répandue que cette dernière, elle a l'avantage d'être moins coûteuse et de se poser de manière simple et rapide. Plus sensible aux rayons ultraviolets (UV), elle est plutôt réservée aux toits non circulables.

Certaines membranes en PVC offrent néanmoins plus de résistance et rivalisent avec les autres étanchéités. En effet, la résistance aux UV et la robustesse du PVC peuvent être renforcées grâce à des procédés de fabrication en constante évolution. La durée de vie, estimée entre 15 et 20 ans, peut ainsi être sensiblement améliorée.

Membrane TPO : une étanchéité performante

A l'instar de son homologue en PVC, la membrane TPO, aussi appelée FPO, est une membrane plastique. Le terme TPO signifie thermoplastique polyoléfine. Il s'agit d'un plastique soumis à un procédé industriel qui confère au matériau des propriétés supplémentaires.

La membrane TPO offre ainsi une meilleure résistance au rayonnement ultraviolet (UV). Matériau souple, le TPO est aussi résistant au poinçonnement. De ce fait, il est dit anti racinaire et donc, adapté aux toits végétalisés. Sa longévité est de l'ordre de 40 ans.

Chapes bitumineuses : une étanchéité classique

Comme son nom l'indique cette étanchéité est réalisé à partir de bitume, un matériau doté d'un fort pouvoir imperméabilisant. Plusieurs types de chapes bitumineuses sont disponibles. Elles se choisissent selon la configuration du toit terrasse.

L'étanchéité bitumineuse se présente généralement sous forme de rouleaux à déplier et à coller sur le support. Le collage est généralement réalisé à l'aide d'un chalumeau, mais peut aussi être réalisé avec une colle spéciale. C'est le cas d'une application sur isolant : deux couches sont alors nécessaires.

La première couche de la chape bitumineuse est fixée avec une colle sur l'isolant, la seconde à l'aide de la flamme sur la première. Les modalités de pose changent d'un produit à l'autre. De nouveaux produits apparaissent sur le marché et font l'objet d'avis techniques délivrés par le CSTB.

Dans tous les cas, consultez attentivement la fiche produit et la documentation technique fournie par le fabricant.

Système d'étanchéité liquide : une application sur le support

Le système d'étanchéité liquide (SEL) est un type d'étanchéité liquide qui s'applique à la manière d'une peinture. Il s'agit de résines polymérisables, obtenues en mélangeant une base et un durcisseur. Au contact avec l'air ambiant le mélange est polymérisé avant d'être étalé, le plus souvent avec un rouleau de peinture.

L'application se fait en plusieurs couches selon le produit et en fonction du matériau sur lequel il est posé. L'étanchéité liquide s'applique directement sur le support, voire sur une armature en deuxième couche. Dans de nombreux cas, il faut appliquer une sous-couche spécifique pour favoriser l'accrochage.

Ce système d'étanchéité est réservé à une application directe sur le support. Elle peut ainsi couvrir divers matériaux durs comme le béton ou encore le carrelage. Le SEL est également compatible avec une toiture inversée. Après séchage, le SEL durcit tout en restant souple et élastique.

Points singuliers : des éléments cruciaux pour assurer une étanchéité optimale

Lors de la pose de l'étanchéité, un soin particulier doit être apporté aux points singuliers. En effet, le moindre interstice peut être la porte d'entrée des infiltrations et par là même, l'apparition de ponts thermiques.

Pour éviter ces désordres, il est donc essentiel de veiller à bien étanchéifier les éléments suivants de votre toiture plate :

  • liaisons toit et acrotères ;
  • évacuations et goulottes ;
  • conduits de sortie de toit ;
  • coupoles et dômes ;
  • verrières et puits de lumière.

Cette liste n'est pas exhaustive, tous les points critiques du toit doivent être traités afin d'obtenir une étanchéité satisfaisante.

Au même titre que l'isolation, l'étanchéité d'un toit plat est complexe et requiert les compétences d'un couvreur ou d'un étancheur. Il est donc judicieux de faire intervenir un professionnel qui vous proposera des solutions adaptées à la configuration de votre toit terrasse.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous envisagez de faire des travaux de toiture ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations utiles et des conseils avisés pour réussir vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Prenez rendez-vous
en magasin