Vous êtes ici

Comment isoler le plafond d'un toit terrasse ?

Publié le 30/04/2021 - Mis à jour le 06/05/2021

Maison moderne, construction neuve, toit plat

L’isolation d’un toit plat se fait par l’extérieur ou par l’intérieur. Bien que l’idéal reste de réaliser l'isolation thermique par l'extérieur, dans certains cas, elle n’est pas réalisable. L’isolation du plafond sous toit plat devient alors une solution à mettre en place. Cependant, le pare vapeur doit être adapté et les travaux réalisés avec soin.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pourquoi isoler un toit plat ou toit terrasse par l’intérieur ?

Depuis quelques années la tendance du BTP est à la construction de toits plats ou toits terrasses. Leur part de marché a significativement augmenté. L’optimisation de l’espace, une architecture innovante et d’autres avantages sont à l’origine de cet engouement.

Côté isolation, il existe deux possibilités : isoler par l’extérieur ou par l’intérieur. De par ses nombreux avantages, l’isolation thermique par l’extérieur est vivement conseillée. Cependant, elle est parfois délaissée au profit d’une optimisation de la hauteur du bâtiment, face à des contraintes urbanistiques par exemple.

Une hauteur d’acrotère trop basse empêche, en effet, la mise en place de panneaux isolants d’une épaisseur suffisante pour être efficaces. La solution est alors d’opter pour une isolation par l’intérieur. Il s'agit d'isoler le plafond sous le toit terrasse.

L'isolation thermique d'un toit plat par l'intérieur comporte néanmoins des inconvénients. La toiture dite froide, implique de laisser une lame d'air entre l'isolant et le toit. La formation de condensation dans la couche isolante est un risque bien réel et cette technique est déconseillée.

Des membranes hygro régulables de dernière génération viennent pallier ce problème. Grâce à leurs propriétés de régulation de la vapeur d'eau, elles limitent les risques de condensation. Il convient tout de même, pour minimiser au maximum cette éventualité, de disposer d'un système de renouvellement de l'air performant de type VMC double flux.

Dans tous les cas, et avant de se lancer dans ce type de travaux, l'avis d'un professionnel du bâtiment est requis. En effet, chaque construction comporte ses propres spécificités et contraintes. La solution d'isolation est à adapter en conséquence.

Isoler un toit terrasse par l'intérieur en 4 étapes

Dans notre exemple, l'isolation se réalise avec un pare-vapeur hygro régulable et l'étanchéité par l'extérieur est déjà en place. Dans tous les cas, consultez la fiche technique des produits à poser et suivez les préconisations du fabricant. Une fois ce préalable accompli, la pose d'une isolation sous toit terrasse se fait, dans ses grandes lignes, comme suit :  

  1. Fixer les suspentes sur les solives
  2. Installer la première couche d’isolant
  3. Poser la deuxième couche d’isolant
  4. Poser le pare-vapeur sur l’isolation

Outils et fournitures nécessaires à la pose

Equipements de protection individuelle à prévoir

Etape n° 1 : fixer les suspentes sur les solives

Vissez les suspentes sur les solives de manière à ce que leur extrémité corresponde à l'épaisseur de la deuxième couche d'isolant à poser. Elles doivent être distancées entre elles de 40 à 50 cm et parfaitement alignées. Pour cela, utilisez un cordeau ou un niveau laser fixé sur une canne.

Si vous souhaitez poser un système de plafond suspendu, de manière à créer un plénum (espace vide entre le parement et l'isolation) pour y passer des gaines ou des câbles, optez pour des suspentes adaptées à cette configuration de pose.

Etape n° 2 : installer la première couche d’isolant

A l'aide d'un couteau à laine, découpez les panneaux d'isolant en laine minérale, de manière à les installer entre les solives. Pour vous assurer de leur parfaite tenue sur le support, découpez les panneaux 1 cm de plus par rapport à la distance entre solives.

Les panneaux seront ainsi légèrement comprimés et resteront en place. Lors de la pose des panneaux, veillez à ce que la face en papier kraft soit orientée vers le bas.

Etape n° 3 : poser la deuxième couche d’isolant

Une fois les panneaux d'isolant posés entre les solives, procédez à la pose de la deuxième couche d'isolation. Pour cela, enfourchez les panneaux dans les suspentes. Exercez une pression suffisante afin que les pointes des suspentes restent bien dégagées.

A l'aide du pistolet à cartouche, appliquez un cordon de mastic adhésif d'étanchéité sur la jonction des panneaux isolants avec les murs.

Etape n° 4 : poser le pare-vapeur sur l'isolation

A ce stade, il faut mettre en place la membrane pare-vapeur sur l'isolant. Pour ce faire, commencez par poser la bande de membrane adhésive et posez-la sur le contour des panneaux. Elle servira à garantir une étanchéité optimale à la membrane pare-vapeur.

Ensuite, mesurez la distance mur à mur. Reportez cette mesure sur la membrane et coupez-la aux ciseaux. Puis découpez le deuxième lé de membrane et suivants. Prenez en compte leur chevauchement sur au moins 10 cm, indispensable pour une étanchéité parfaite.

Posez le pare-vapeur en l'enfourchant sur les suspentes. Clipsez ensuite les rondelles pour assurer l'étanchéité à l'air sur les suspentes. Puis, posez les clés pour clipser les fourrures à poser. En fin de pose, appliquez la bande d'étanchéité adhésive sur les jonctions entre lés.  

La pose de l’isolation et la pose du pare vapeur réalisées, il ne vous reste qu’à poser l’ossature et les plaques de plâtre acoustiques.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire des travaux d'isolation ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous y trouverez des informations et des conseils d'experts pour réussir vos projets.

Comment isoler un toit plat

Quels isolants choisir pour la maison

Comment isoler le plafond d'un sous-sol

Comment isoler un mur par l'intérieur

Comment isoler des combles perdus

Comment isoler des combles aménagés

Poser un pare-vapeur

Poser un écran pare-pluie

Comment isoler un garage