Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis
Accès client

Comment choisir sa ponceuse ?

Comment choisir sa ponceuse ?

La ponceuse est un outil incontournable pour tout bricoleur. Elle est utile pour réaliser un grand nombre de travaux de rénovation. Orbitale, à bande, delta, excentrique ou encore à bras, elle s’adapte à toutes les situations. Voici nos conseils pour choisir cet outil polyvalent et pratique.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Principe de fonctionnement et usages d’une ponceuse

La ponceuse est un outil électroportatif à avoir chez soi. C’est une alliée indispensable pour les travaux de préparation des murs, rénovation des menuiseries, pour redonner vie à une vieille table, dérouiller le garde-corps qui a oxydé, etc.

Son principe de fonctionnement consiste à mettre en mouvement une feuille de papier abrasif. Il peut s’agir d’une rotation autour d’un axe, de révolutions autour de deux rouleaux ou encore de simple vibration. Le mouvement à haute vitesse de l’abrasif assure un ponçage efficace.

Choisir sa ponceuse en fonction des travaux à réaliser

La ponceuse à bande

La ponceuse à bande, comme son nom l’indique, dispose d’une bande de papier abrasif. Celui-ci fait un tour complet autour de deux rouleaux qui se trouvent dans le châssis. Elle est appréciée pour les travaux de dégrossissement, pour rénover des boiseries par exemple.

Les versions les plus puissantes prennent la forme d’un charriot doté d'un plateau qui tourne sur de grands rouleaux et d'un bras de guidage doté de commandes. Le mouvement à haute vitesse de l'abrasif et le poids de la machine assurent un ponçage redoutable.

Il s’agit d'un outil à usage professionnel, mais vous pouvez le louer. Ce type d’outil est parfait pour les gros travaux de rénovation, pour rénover les parquets par exemple. En revanche, il faut prévoir aussi une autre ponceuse maniable pour atteindre les espaces près des murs et difficiles d’accès.

La ponceuse orbitale

La ponceuse orbitale assure un mouvement de rotation, d'où son nom. Ronde et maniable, elle est parfaite pour dégrossir, poncer ou encore polir un support. Pour le polissage, il suffit d’équiper l’outil d’un disque de lustrage adapté.

Vous pouvez poncer des surfaces planes, comme les marches d’escalier, tables, portes, etc. Par contre, si le support comporte des angles ou du relief, elle ne pourra pas accéder à tous les recoins. Cela ne vous empêche pas de faire la majeure partie du travail avec !

La ponceuse excentrique

La ponceuse excentrique se ressemble à la ponceuse orbitale, le mouvement excentré en plus. Son arbre moteur dispose d'une came qui désaxe le plateau de ponçage à chaque rotation. Ainsi, pendant que le plateau tourne sur lui même, la came de l'arbre moteur augmente l'amplitude de ce mouvement.

Le papier abrasif fait des rotations autour d'un axe qui fait des mouvements excentriques. Ce double mouvement augmente la performance de l’outil. Le ponçage est alors plus rapide et plus homogène. Ce type de ponceuse est idéale pour les travaux de menuiserie et de carrosserie.

La ponceuse multifonction

Si vous souhaitez avoir une ponceuse polyvalente, la ponceuse multifonction est faite pour vous ! Il s’agit d’une ponceuse vibrante. Elle dispose d’un un plateau rectangulaire aux dimensions variables. Elle sert à bon nombre de travaux.

Cependant, elle est moins adaptée pour les travaux de finition. Pour cette raison, il convient d’avoir une ponceuse triangulaire si vous ne voulez pas finir le travail en ponçant à la main. S’équiper d’une ponceuse multifonction triangulaire est donc une option à prendre en compte.

La ponceuse multifonction triangulaire

La ponceuse multifonction triangulaire est faite pour les petits travaux et les finitions. En effet, grâce à sa forme pointue, à la manière d’un fer à repasser, vous accédez aux moindres recoins ! Elle fonctionne par vibration et est également appelée ponceuse vibrante angulaire, ou encore ponceuse delta.

Sa forme particulière et sa prise en main facile en font un outil polyvalent. Elle existe en plusieurs dimensions y compris en version mini. La ponceuse d’angle fait le bonheur des bricoleurs ! Elle est cependant moins adaptée pour les ponçages plus étendus ou les supports durs. Elle manque en effet de puissance pour ce type de travaux.

La ponceuse à bras ou girafe

La ponceuse à bras, aussi appelée ponceuse murale ou encore ponceuse girafe est idéale pour les préparations de murs et plafonds. Elle fonctionne à la manière d’une ponceuse excentrique, à la différence qu’elle possède une perche qui lui permet d’accéder à toute la surface d’un mur.

La ponceuse à bras est préconisée pour le ponçage des murs après enduisage. C’est le cas des finitions à faire après la pose de joints de plaques de plâtre. L’inconvénient de la ponceuse girafe est son poids élevé. S’agissant d’un outil professionnel vous pouvez aussi le prendre en location.

La lime électrique

La lime électrique est la version minimaliste des ponceuses. Elle est équipée d’une lame similaire à celle d’une lime, d’où son nom. Avec elle vous pouvez atteindre les interstices des grilles métalliques, les recoins des encadrements de portes, etc.

Ce petit outil rend bien de services. Maniable et pratique, c’est une vraie mini ponceuse passe-partout ! Peu encombrante et légère, si vous souhaitez bien vous outiller, elle vous rendra bien des services. C’est un complément idéal des ponceuses classiques.

Quelle puissance choisir pour une ponceuse ?

Pour les petits modèles vous trouverez des puissances de l’ordre de 100/120 watts (W). Pour les travaux de finition, cela peut être suffisant. Néanmoins, il est toujours préférable d’opter pour des modèles un peu plus puissants pour cet usage. Vous pourrez ainsi poncer de petites surfaces.

Pour les utilisations multisupport ou polyvalentes, optez pour une puissance allant de 250 à 350 W. Cela vous permettra de faire un travail plus rapide. Vous limiterez le nombre de passages par rapport à des machines moins puissantes.

Pour les travaux plus conséquents ou pour un usage régulier optez pour des puissances au-delà de 350 W et jusqu’à 750 W. Pour les grosses rénovations, il convient de s’équiper de machines de 800 W et plus. Comme évoqué plus haut, si vous avez un chantier unique, la location est une bonne option.

Quelle alimentation choisir : secteur ou batterie ?

Les ponceuses filaires sont plus puissantes que celles à batterie, mais leur fil peut s’avérer gênant. De même, pour des utilisations courantes, les modèles à batterie sont parfaitement adaptés.

Si vous optez pour une ponceuse à batterie, sachez que l’ampérage est un critère important à prendre en compte. En effet, les batteries de 2 ampères ont une faible autonomie.

Préférez un ampérage d’au moins 2.5 Ah. Vous l’aurez compris, plus l’ampérage est élevé, plus la batterie dure dans le temps avant d’être rechargée.

Il convient aussi d’opter pour une deuxième batterie. Il n’y a rien de plus frustrant pour un bricoleur qu’une batterie qui lâche au milieu d’un chantier !

Sachez également que les batteries Li-ion ont de très bonnes performances. Les batteries Ni – cd (nickel – cadmium) bien que moins chères, se déchargent plus vite.

Les options disponibles pour une ponceuse

Les options et équipements supplémentaires sont un plus non négligeable. Ils sont parfois aussi indispensables pour certains environnements de travail. Voici quelques options de ponceuses qui peuvent être fort utiles.

  • Poignée antidérapante, option importante pour une meilleure prise en main.
  • Système anti-vibrations, à prioriser pour les utilisations fréquentes.
  • Variateur de puissance, permet d’adapter la puissance en fonction des travaux.
  • Sac ou panier d’aspiration, option primordiale pour éviter de respirer les poussières.

Papiers abrasifs : des consommables essentiels

Qui dit ponceuse dit papier abrasif. Pour des travaux efficaces et propres, le choix d’un abrasif adapté est primordial. Pour les travaux de préparation d’un support avant la mise en peinture, un papier grain fin est à privilégier.

Pour des travaux de dégrossissement, un moyen ou gros grain est plus adapté. Compte tenu de la diversité de travaux, il convient de garder plusieurs grains différents. Gardez dans le coffre de votre ponceuse, ou à proximité de celle-ci, différentes feuilles abrasives.

Equipements de protection individuelle à prévoir

Pour travailler avec une ponceuse en toute sécurité, il convient d'utiliser des EPI (équipements de protection individuelle) :

  • Casque antibruit : pour vous protéger du niveau sonore élevé de la ponceuse.
  • Masque de protection des voies respiratoires : pour éviter d'inhaler des les poussières générées par l'outil.
  • Lunettes de protection : pour assurer la protection des yeux contre les projections.
  • Gants de protection : pour éviter tout risque de contusion ou de coupure des mains.

Pensez aussi à aérer la pièce concernée lorsque vous réalisez vos travaux de ponçage. Les ponceuses génèrent des poussières très fines et peuvent parfois être toxiques.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous envisagez d'investir dans de l'outillage électroportatif ? Découvrez nos guides dédiés. Ils vous aideront à réaliser vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Commandez pour chantiers et petits travaux

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne et retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer en agence ou sur chantier (à préciser au paiement)

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Un projet ? Prenez rendez-vous
en magasin

Clients professionnels, connectez-vous pour accéder à vos TARIFS PRO , et à tous vos documents : devis, commandes, BL, factures, avoirs..

Clients professionnels, connectez-vous

×