Vous êtes ici

Comment choisir un caniveau ?

Publié le 11/11/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

Le caniveau est un dispositif hydraulique conçu pour évacuer eaux pluviales et eaux usées. Il se pose aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Plusieurs critères sont à considérer à l’heure du choix : utilisation, débit d’eau à drainer, matériaux et configuration des lieux. Découvrez nos conseils pour choisir un caniveau.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Définition et composition d’un caniveau

Un caniveau est une rigole qui sert à collecter et évacuer les eaux usées ou de pluie. Il peut être simple, à grille ou à fente.

Les caniveaux simples ou caniveaux bordure, disposent d’un creux sur leur axe. Ils drainent par captation du ruissellement. Ils bordent souvent chemins, allées et routes.

Les caniveaux à grille ou à fente, disposent, outre ces deux éléments, d’un corps et d’une évacuation. Connectés au réseau de collecte ou à un puisard, ils se posent en extérieur ou en intérieur.

Quels sont les principaux critères de choix d’un caniveau ?

Un caniveau doit être adapté à l’usage prévu. Le caniveau peut être destiné à une utilisation en intérieur ou en extérieur.

En intérieur, on trouve les modèles pour douche, et ceux destinés à un usage commercial ou industriel (cuisines de restaurants, poissonneries, etc.).

En extérieur, les caniveaux peuvent être prévus pour un usage domestique ou collectif. En usage domestique, on trouve des caniveaux pour allées, terrasses et piscines.

Les usages collectifs concernent les espaces publics, piscines municipales ou encore la voirie.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir un caniveau :

  • Le type de caniveau, celui-ci doit correspondre à l’usage envisagé.
  • Les matériaux. Plusieurs matériaux sont disponibles : PVC, fonte, béton, polypropylène.
  • Le dimensionnement. La taille du caniveau dépend du débit d’eau à drainer.
  • La résistance à la compression. A adapter à l’usage, suivant un classement dédié.

A ces critères fonctionnels, il existe un autre, à prendre lui aussi en compte : l’esthétique. En effet, bien intégrer un caniveau dans son environnement est tout aussi important.

Quel sont les types de caniveaux disponibles ?

Comme évoqué plus haut, les caniveaux s’utilisent en extérieur et intérieur. Voici les principaux types de caniveau disponibles.

Caniveaux à utilisation intérieure

En intérieur, les caniveaux sont généralement à grille, et plus rarement avec fente. On distingue deux principaux types de caniveaux selon l’usage :

Les caniveaux pour douche

Cette catégorie regroupe bon nombre de modèles, fabriqués en plusieurs matériaux. De par leurs dimensions, ils facilitent l’écoulement des eaux.

Dans les bâtiments collectifs, les trous ne doivent pas excéder 2 cm. Ils doivent être conformes aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Les caniveaux en milieu industriel

Dans cette catégorie, il existe de nombreux modèles qui s’adaptent à un grand nombre d’usages. Ils sont fabriqués principalement en acier inoxydable et répondent à la norme NF EN 14159.

L’acier inoxydable a des propriétés anti bactériennes et son entretien est simple à réaliser.

Caniveaux pour une utilisation en extérieur

En extérieur, on trouve plusieurs types de caniveaux :

Les caniveaux simples ou bordure

Ce type d’éléments d’écoulement des eaux ressemblent à une simple bordure. En effet, ils sont dépourvus de grilles et d’évacuation.

Ils disposent cependant d’un creux qui facilite la captation des eaux. Associés à une pente, ils drainent en toute simplicité.

Ils s’adaptent aux chemins, allées et routes. En prévision de fortes pluies, un regard doit être placé en bout d’allée.

S’ils bordent une route, des éléments de collecte d’eau, placés à intervalles réguliers, sont à poser dans leur alignement.

Les caniveaux bordure sont généralement fabriqués en béton ou en pierre reconstituée. Ces matériaux sont robustes.

Attention cependant à prendre en compte la classe de résistance à la charge. Nous aborderons plus loin cette question.

Les caniveaux à fente

Les caniveaux avec fente permettent une intégration plus discrète à leur environnement. Certains modèles se posent sous le dallage, ce qui les rend invisibles à l’œil nu.

Ils sont à privilégier dans les ouvrages d’aménagement paysager dans les espaces publics ou privés. De même, ils sont appréciés pour le drainage au pied des immeubles.

Ils permettent également la transition entre deux revêtements différents. Ils apportent une touche esthétique supplémentaire.

Les caniveaux à grille

Les caniveaux à grille sont souvent utilisés pour collecter les eaux de pluie en dessous d’une pente. Ils sont placés en bout d’une allée carrossable, au pied un portail d’entrée, par exemple.

Adaptés à une utilisation en milieu urbain, ils sont souvent posés en bordure de trottoir ou devant les bâtiments publics.

Les matériaux sont nombreux, les grilles sont à fentes, caillebotis ou à trous. En milieu urbain, il est conseillé de prévoir des dispositifs de fixation.

Les fixations sont généralement constituées d’éléments d’ancrage par serrage. Elles sont parfois livrées avec le produit, mais pas toujours. Elles protègent l’installation contre le vol et le vandalisme.

D’autres modèles de caniveaux à grille existent pour les piscines. Ils empêchent la stagnation de l’eau et se posent autour des bassins. Pour cette utilisation, les grilles doivent être antidérapantes.

Quels matériaux choisir pour un caniveau ?

Plusieurs matériaux peuvent composer les caniveaux. Ils sont plus ou moins légers, et plus ou moins faciles à mettre en œuvre et à les transporter.

Les caniveaux en béton

Le caniveau en béton est couramment utilisé en voirie. En effet, il s’agit d’un matériau traditionnel, reconnu par sa résistance et sa fiabilité. Cependant, dans les régions froides, il peut se fissurer à cause des cycles gel/dégel.

Pour cette raison, le béton peut présenter d’autres matériaux dans sa composition. On parle alors de béton polymère ou béton de résine.

Ces matériaux sont plus légers qu’un béton classique. Ils supportent bien le gel et offrent une plus grande résistance mécanique.

Les caniveaux en matériaux synthétiques

Plus légers que leurs homologues en béton, ils ont de bonnes performances mécaniques. Il s’agit pour l’essentiel de :

Ces matériaux sont appréciés par leur poids allégé et leur simplicité de pose. Traités en usine, ils supportent généralement bien les UV.

Les matériaux des grilles des caniveaux

L’acier inoxydable

Comme indiqué plus haut, l’acier inoxydable a des propriétés anti bactériennes naturelles. De même, il est très résistant à la rouille et se nettoie facilement.

Ce matériau est à privilégier en utilisation en intérieur. L’acier est préconisé pour un usage commercial, alimentaire ou industriel.

L’acier galvanisé

Ce matériau oppose une bonne résistance à l’oxydation. Bien que moins performant que l’inox, il offre des performances correctes à moindre coût.

La fonte

Ce matériau est un alliage de fer et de carbone. La fonte est solide et offre une excellente résistance à la corrosion et aux rayons ultraviolets.

La fonte est utilisée depuis longtemps en voirie et est appréciée par sa robustesse et sa durabilité.

La résistance mécanique des caniveaux

Les caniveaux doivent résister à des contraintes mécaniques. Pour une pose en extérieur, il est essentiel de vérifier leur classe de résistance.

La norme NF EN 1433 détermine les classes de résistance. Celles-ci vont du simple passage de piétons à celui de véhicules et engins très lourds. Voici les différentes classes et les utilisations concernées.

  • A 15 :  piétons ou cyclistes.
  • B125 : piétons, cyclistes et véhicules légers.
  • C250 : bordures de trottoirs dans des zones à faible trafic et vitesse réduite.
  • D400 : rues piétonnes, voies de circulation, accotements et parkings.
  • E600 : voies fréquentées par des engins lourds, zones industrielles et portuaires.
  • F900 : voies empruntées par des engins très lourds, zones militaires et aéroports.

Quelles dimensions choisir pour un caniveau ?

Le dimensionnement d’un caniveau se choisit en fonction du volume d’eau à drainer. Pour cela, il faut prendre en compte la pluviométrie, la surface à drainer, ou encore le coefficient de drainage.

Il existe de formules plus ou moins complexes pour déterminer ce débit. Toutefois, il convient de connaître les sections des profilés pour vous faciliter la tâche.

La section du profilé correspond à la largeur utile en millimètres de la grille. Ainsi, pour des utilisations domestiques (piscines, abords de terrasse ou garage, etc.), des profilés de 100 ou 120 sont préconisés.

En cas de pente prononcée devant un sous-sol par exemple, il convient de prévoir des sections de 150 voire 200 mm. Pour les piscines publiques, la section est comprise entre 150 et 300 mm.

A noter qu'il existe des caniveaux à pente intégrée. Ils s'adaptent en utilisation urbaine, pour les allées piétonnes notamment.

En voirie, les largeurs des caniveaux se situent généralement entre 150 et 200 mm. Et ce, pour des usages courants et des pluviométries moyennes.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de réaliser des aménagements extérieurs ? N'hésitez pas à consulter nos guides dédiés. Vous trouverez des informations utiles pour concrétiser vos projets.

Comment faire une allée carrossable en gravier ?

Comment réaliser une allée piétonne en gravier ?

Comment poser un stabilisateur de gravier ?

Comment poser des piliers de portail ?

Comment poser un portail à battant ?

Comment couler une dalle béton pour terrasse ?