Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Comment poser un carrelage avec une natte de drainage ?

Comment poser du carrelage avec natte de drainage

Notre guide pose SAMSE vous explique comment installer les matériaux dans le cadre de votre projet de construction ou de rénovation. Il y a certains éléments que vous pouvez poser vous-même, sans faire appel à un professionnel. À la fin de ce guide, vous saurez comment poser un carrelage avec natte de drainage.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Pourquoi poser une natte de drainage sous le carrelage ?

La natte de drainage assure l’évacuation des infiltrations d’eau et évite les remontées d'eau par capillarité. Elle est imputrescible et perméable afin de laisser passer l'eau et la vapeur.

Il existe 2 techniques pour la pose d'un carrelage sur votre terrasse ou balcon. La première est la pose scellée qui consiste à installer les carreaux sur une chape de mortier. La deuxième, c’est la pose collée qui consiste à fixer les carreaux avec un mortier-colle directement sur un support (dalle, carrelage existant ou autre).

Lorsqu’il s’agit d’un espace extérieur soumis aux intempéries, il est préconisé de poser une natte de drainage sous le carrelage. Pour ce faire, il est obligatoire de réaliser une pose scellée.

Pour poser votre carrelage avec une natte de drainage, la pente du support doit être de 1,5 % au minimum. C'est essentiel pour l’évacuation de l’eau. Si les différences de niveaux sont très importantes, vous devez les combler avec un mortier de ragréage avant la pose de la natte de drainage.

Outils et fournitures nécessaires à la pose

Équipements de protection individuelle à prévoir

Cette liste vous est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI (Équipements de Protection Individuelle) en fonction des spécificités de votre chantier. 

Poser du carrelage sur natte drainante en 6 étapes

Pour aménager un drainage de l'eau avec la technique de la pose scellée, la natte de drainage doit être mise en place avec le non-tissé vers le haut. La pose du carrelage avec natte drainante se déroule en 6 étapes :

  1. Appliquer le mortier de scellement
  2. Poser les bandes de natte de drainage
  3. Protéger la natte de drainage
  4. Préparer la pose du carrelage
  5. Poser le carrelage sur la natte de drainage
  6. Jointoyer les carreaux et faire les finitions

Étape 1 : appliquer le mortier de scellement

Vous vous êtes bien assuré de la planéité et de la pente du support ? Le support ne présente aucune aspérité ? Vous allez pouvoir appliquer un mortier-colle à prise hydraulique (ou mortier de scellement). Celui-ci doit être compatible avec votre support et la natte drainante.

Commencez par préparer le mortier de scellement.

Versez le sac de mortier dans une auge de maçon, ajoutez de l’eau progressivement tout en remuant le mélange à l’aide d’un mélangeur monté sur une perceuse visseuse. Respectez le dosage préconisé par le fabricant. Laissez reposer et procédez à son application.

Pour appliquer le mortier-colle, utilisez une spatule crantée de 6 X 6 mm 4 X 4 mm ou encore 3 X 3 mm selon la natte à poser. L’épaisseur du mortier de scellement doit être constante et d’au moins 6 cm.

Étape 2 : poser les bandes de natte de drainage

Cette opération requiert une attention toute particulière, la pose doit être réalisée avec soin. Vérifiez le sens des bandes de natte et placez le non tissé blanc vers le haut. Il est perméable et doit recevoir le mortier-colle du revêtement. Les multiples creux du dessous font office de queues d’aronde et s’accrochent sur le mortier-colle posé sur le support. Procédez comme suit.

  • Découpez votre natte de drainage en bandes sur-mesure puis déroulez celles-ci dans le sens de la pente. Les bandes doivent baigner dans le mortier de scellement.
  • Lors de la pose, il est judicieux de les tendre légèrement. Marouflez-les à l'aide de la taloche ou d'un rouleau. Posez les bandes bord à bord, en faisant chevaucher le non-tissé en débord.
  • Vous pouvez avoir recours à l’utilisation de chutes pour ne pas entamer un nouveau rouleau. Si tel est le cas, collez les lés à l’aide de la bande de pontage autocollante pour éviter que le mortier-colle ne vienne s’infiltrer dans le drain de la natte.
  • Utilisez cette bande adhésive pour réaliser tous les raccords entre deux lés de la natte de drainage.

Étape 3 : protéger la natte de drainage

La pose du carrelage doit intervenir le lendemain au plus tôt, et deux semaines au plus tard. En attendant, pensez à protéger la natte drainante avec des planches par exemple. C'est d'autant plus important si vous réalisez la pose en extérieur car la natte est alors exposée au soleil et aux intempéries.

Cependant, si la surface à revêtir est inférieure à 10 m², il est possible de poser du carrelage immédiatement après la mise en œuvre de la natte drainante. A condition cependant qu’elle intervienne avant la prise du mortier colle (respectez le temps d’utilisation de ce dernier). Reportez-vous aux préconisations indiquées dans la fiche technique du produit.

Étape 4 : préparer la pose du carrelage

La pose des carreaux se fait par double encollage. Il existe trois techniques de pose :

  1. La technique droite, c’est la plus répandue et plus facile à mettre en œuvre.
  2. La pose en diagonale, est plus esthétique mais nécessite des découpes plus nombreuses.
  3. La pose décalée est un compromis entre les deux précédentes, mais elle est préconisée pour les carreaux imitation parquet.

Bon à savoir : avant la pose, il est important de bien choisir les croisillons, leur largeur doit correspondre à celle de la largeur des joints. Pour les carreaux de 120 cm² ou moins, la largeur à prévoir est de 2 mm. Elle est de 5 mm pour les carreaux de plus de 120 cm².

Dans le cas des carreaux en terre cuite, la largeur des joints doit être au minimum de 6 mm. La largeur des joints doit être de 10 mm minimum en périphérie de la terrasse.

Étape 5 : poser le carrelage sur la natte de drainage

Voici comment procéder pour poser le carrelage, la pose est dite de double encollage, c’est-à-dire, il faut encoller la natte puis le dos des carreaux.Pour préparer le mortier-colle, procédez comme indiqué plus haut.

  • Commencez par appliquer le mortier-colle sur les bandes de natte, par petites surfaces (pour 2 ou 3 carreaux),  avec une truelle.
  • Etalez le mortier-colle avec une spatule crantée. Procédez de la même manière sur un carreau, posez-le en l’appuyant fermement puis tapotez légèrement à l’aide d’un maillet en caoutchouc.
  • Placez les croisillons sur les bords du carreau et posez le suivant.
  • Au fur et à mesure que vous posez les rangs de carreaux, vérifiez leur planéité en posant la règle de maçon et le niveau à bulle en diagonale.
  • Si besoin ajustez les carreaux en ajoutant ou en ôtant de la colle. Dans tous les cas, veillez à ce que celle-ci soit toujours répartie de manière homogène.
  • Sur les contours de l’ouvrage, il est nécessaire de poser un profil de finition compatible avec la natte, laissant à celle-ci un espace de 5 mm pour l’évacuation de l’eau de drainage.
  • Posez le profil en périphérie préalablement découpé aux bonnes dimensions et couvrez l’aile de fixation avec du mortier colle.
  • Fixez les derniers carreaux. Lorsque des découpes sont nécessaires, utilisez un coupe-carreaux ou carrelette.
  • À l'aide du pistolet extrudeur muni de la cartouche de silicone, réalisez un joint d’étanchéité en bordure du mur.

À noter que la mise en œuvre des profils de finition varie en fonction du produit choisi. Suivez les instructions de pose données par le fabricant.

Étape 6 : jointoyer les carreaux et réaliser les finitions

Attendez le temps de séchage indiqué par le fabricant et procédez au jointoiement du carrelage. Les joints de carrelage sont présentés sous forme de poudre ou prêts à l’emploi.

  • A l’aide de la truelle, garnissez sommairement le mortier joint de carrelage sur les jonctions des carreaux et étalez-les ensuite à l’aide du couteau à enduire.
  • Retirez le surplus en appliquant la raclette de carreleur en diagonale. Lorsque le produit commence à sécher, passez un chiffon sec pour dépoussiérer le carrelage.
  • Passez ensuite une éponge humide, en la rinçant au fur et à mesure que vous l’utilisez. Procédez de la même manière le lendemain. Ceci vous évitera la formation d’une laitance, qui est très difficile à enlever.

Votre carrelage est prêt et protégé durablement contre les problèmes liés à l’humidité.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous voulez poser vous-même d'autres éléments au sol ou pour votre extérieur ? Parcourez nos différents guides de pose et prenez les rênes de votre projet de construction ou de rénovation.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

RDV avec un expert
RDV avec un expert

Prenez rendez-vous
en magasin

!! VENTE FLASH - Lames de terrasse Padouk à prix spécial !!

!! VENTE FLASH - Lames de terrasse !!

×