Vous êtes ici

Quels sont les différents types de peinture ?

Publié le 29/11/2020 - Mis à jour le 05/03/2021

Il existe une grande variété de peintures, à tel point qu’il est difficile de s’y retrouver. Peintures à l’huile ou à l’eau, alkyde, bi composant, décoratives, spécifiques … la liste est longue. Pour vous faciliter la tâche, nous vous présentons, de manière résumée, les différentes peintures et leurs usages.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Les peintures selon leur formulation : peintures à l’eau et glycéro

En matière de peinture, l’offre est large. Et pour cause, leurs formulations diffèrent selon la nature de la peinture, qui peut être à l’eau, à l’huile, polymérisée, etc.

De plus, les liants et pigments utilisés en usine dépendent des utilisations auxquelles les peintures sont destinées. Mais, pour commencer, nous allons nous intéresser aux deux principales formules.

Les peintures sont essentiellement de deux types :

  • Peintures à l’eau, ou en phase aqueuse, on peut les diluer à l’eau.
  • Peintures à l’huile, ou en phase solvant, elles se diluent à l’aide d’un solvant (white spirit).

Peintures en phase aqueuse

Qu’elles soient acryliques, vinyliques ou autres, de par leur faible émissivité les peintures à l’eau sont à prioriser en intérieur. Dans cette catégorie, on trouve les peintures de décoration et les peintures dites « murs et plafonds », mais pas seulement.

Les peintures à l’eau gagnent du terrain pour de nouveaux usages. Dès qu’elles entrent dans une nouvelle gamme, elles y trouvent rapidement leur place ! Et ce, grâce à leurs nombreux atouts :

  • Faible émission de composés organiques volatils (COV).
  • Absence quasi-totale de dégagement d’odeurs.
  • Séchage rapide et bon pouvoir couvrant.
  • Entretien facile, après application, les outils sont nettoyés à l’eau.

Grâce à ces avantages, les peintures à l’eau sont les plus adaptées en intérieur. Cependant, les peintures glycéro présentent, elles aussi, plusieurs atouts.

Peintures à l’huile

Les peintures glycéro, aussi appelées à l’huile, glycérophtaliques ou encore peintures en phase solvant, sont relativement peu utilisées.

Deux raisons à cela : d’abord, les peintures en phase aqueuse atteignent les mêmes performances. Ensuite, les peintures à l’huile dégagent des composés organiques volatils (COV).

Les peintures glycérophtaliques sont souvent utilisées en extérieur, plus rarement en intérieur, principalement pour les pièces humides. Cependant, elles présentent des atouts à prendre en compte :

  • Excellent pouvoir couvrant.
  • Erreurs éventuelles facilement réparables (séchage lent).
  • Longue durée de vie et préservation de l’aspect initial.
  • Bonne résistance à l’humidité.

Dans ce groupe, on trouve les peintures spécial pièces humides ou anti-humidité. Les peintures spécifiques en font souvent partie, elles aussi.

Les peintures selon leurs particularité et usages

La classification des peintures selon l’usage concerne aussi bien les peintures glycéro que celles en phase aqueuse. Elle est basée sur le type de support à peindre et son environnement.

  • Peintures murs et plafonds. Spécialement formulées pour une utilisation intérieure, les peintures plafond ou murs et plafonds s’appliquent à deux voire trois couches selon le support.
  • Peintures pour le sol. Appliquées sur garages et parkings, elles sont particulièrement résistantes au piétinement, pneus, et aux coulées d’huile, carburant, etc.
  • Peintures pour les façades. Elles sont conçues pour résister aux UV, au froid et à la pollution. Elles peuvent être de type pliolite, acrylique ou encore siloxane.
  • Peintures spécial bois. Les peintures bois forment une couche décorative sur le support. Elles peuvent être à usage intérieur ou extérieur.

Les peintures selon leurs particularités

Dans cette catégorie, on trouve des peintures classées selon leurs propres spécificités :

  • Peinture monocouche. Conçue pour être appliquée en une seule couche, elle nécessite, sauf indication contraire, l’application préalable d’une sous-couche.
  • Epoxy. La peinture époxy est une résine polymérisée, c’est-à-dire bi composante (base et durcisseur). Utilisée pour peindre les sols, elle est très épaisse et résistante.
  • Alkyde. A mi-chemin entre la peinture à l’eau et glycéro, elle conserve les avantages de ces dernières en les associant, les inconvénients en moins.
  • Peintures de rénovation. Conçues pour un effet couvrant maximal, elles masquent les imperfections du support. A condition que ces dernières n’excèdent pas les 3 ou 4 mm.

Les peintures spéciales

Dans cette gamme de produits, on trouve des peintures « anti » et des peintures « spécial ». Leur particularité est la présence, dans leur composition, de différents adjuvants. Il s’agit, pour l’essentiel, de microbilles, résines, pigments et liants leur conférant des propriétés particulières. Ainsi vous trouverez des peintures :

  • Anti humidité, possédant des microbilles, elles sont étanches à l’eau.
  • Anti moisissures, comme les précédentes, elles intègrent aussi un fongicide.
  • Antirouille, intégrant des résines inoxydables, elles protègent les métaux.
  • Spécial fer, destinées aux métaux en général et au fer en particulier.
  • Spécial radiateurs, compatibles avec le métal, elles résistent les hautes températures.
  • Spécial carrelage, à l’aide de liants spécifiques, elles s’accrochent aux faïences et carrelages.
  • Spécial cuisine et salle de bains, comme les peintures anti humidité, elles sont peu poreuses.
  • Spécial meubles, à choisir en fonction du support : mélaminé, stratifié, contreplaqué, etc.

Les peintures décoratives

Les peintures décoratives, aussi appelées peintures à effets, sont nombreuses. Les principales étant les peintures sablées, enduits à cirer, peintures à effet béton, métallisées, nacrées, ou encore Tadelakts.

Il s’agit de peintures d’intérieur. Elles sont destinées à former une couche très épaisse sur le support. Ainsi, un mur abîmé est dissimulé derrière une belle déco. Vous l’aurez compris, les peintures à effet présentent non seulement un intérêt esthétique, mais aussi de masquage.    

Les peintures spécifiques

Les peintures spécifiques, souvent présentées sous forme d’aérosol, sont destinées à plusieurs utilisations, dont voici les principales :

  • Peintures luminescentes, véritables peintures qui brillent dans le noir, elles restituent la lumière accumulée pendant la journée.
  • Peintures thermochromiques, sortes de thermomètres à couleurs, celles-ci changent en fonction de la température.
  • Peintures haute température, elles supportent bien les températures élevées. Ainsi, elles recouvrent fours, barbecues et autres objets produisant de la chaleur.
  • Peintures aimantées, intéressantes pour orner une cuisine par exemple, elles sont appréciées par leur originalité.
  • Peintures tableau, parfaites pour agrémenter les chambres d'enfants ou les cuisines, elles peuvent être noires (acceptant les craies) ou blanches (supportant les feutres).
  • Peintures à effets, elles sont utilisées en décoration pour produire un aspect métal, béton, etc.

Les sous-couches ou primaires d’accrochage

Les sous-couches sont souvent les grandes oubliées lors de chantiers de peinture. Et c’est bien dommage ! En effet, les défauts de peinture ont souvent pour origine l’absence de sous-couche.

Pour éviter ces déconvenues, il suffit de lire les instructions sur l’emballage de peinture. Vous y trouverez les sous-couches ou primaires préconisés par le fabricant.

Certaines peintures dispensent leur usage, auquel cas vous y trouverez cette indication. Les sous-couches, primaires d’accrochage et couches d’apprêt favorisent l’accroche de la peinture.

L’application d’une sous-couche est très simple et rapide. N’oubliez pas cette étape si vous envisagez de réaliser des travaux de peinture, c’est un véritable gage de qualité.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire d'autres travaux de peinture ou de rénovation ? Découvrez nos guide dédiés, vous y trouverez des informations utiles. Elles vous aideront à réaliser vos projets.

Peinture mate, satinée ou brillante, que choisir ?

Comment choisir une peinture antirouille ?

Comment poser une toile de verre ?

Comment choisir une toile de verre ?

Comment choisir ses plaques de plâtre ?

Comment faire une cloison de séparation ?