Vous êtes ici

Mate, satinée ou brillante : quelle peinture choisir ?

Publié le 29/11/2020 - Mis à jour le 14/01/2021

Après le choix du type de peinture, la question de sa finition se pose. En effet, celle-ci donnera l’aspect final au support. Autant dire que bien sélectionner la finition est essentiel pour réussir ses travaux. Alors, entre mate, satinée, brillante, quelle peinture choisir ? Nos conseils dans ce guide.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Qu’est-ce qu’une finition de peinture ?

La finition d’une peinture est son rendu visuel après application et séchage. Celui-ci dépend essentiellement du reflet de la lumière.

Ainsi, une finition mate restitue peu la luminosité. Inversement, une finition brillante la reflète fortement. La peinture mate absorbe un grand pourcentage de rayons lumineux alors que la peinture brillante, une infime partie.

La peinture satinée se trouve entre les deux, tirant légèrement plus vers la finition brillante. A ces trois finitions nous pouvons citer une quatrième : la finition velours. Entre les deux, comme la satinée, la peinture velours tire plus vers la finition mate.

Finitions mate, satinée et brillante : caractéristiques et usages

Le comportement des peintures face à la lumière détermine l’aspect du mur ou du plafond. Il s’agit donc de déterminer la finition la plus adaptée pour chaque support. De cette manière, il est courant de choisir une finition de peinture pour les murs et une autre pour le plafond.

La peinture mate : un aspect sobre pour masquer les défauts

Les peintures mates ont un aspect crayeux, voire velouté. Et pour cause, des pigments pâles et rugueux entrent dans sa composition. Parmi eux, le blanc de craie ou blanc de Meudon, un pigment connu pour son aspect blafard, est souvent utilisé.

Comme indiqué précédemment, la finition mate ne reflète quasiment pas la lumière. Pour cette raison, le relief du support devient presque invisible à l’œil nu. Conséquence : les éventuelles imperfections du mur ou du plafond sont imperceptibles ou peu visibles.

Vous l’aurez compris, la peinture mate est à privilégier pour masquer les défauts. De la même manière, elle dissimule les coups de rouleau pas assez ou trop chargés. Autrement dit, la finition mate vous dispense de voir les erreurs éventuelles commises lors de la mise en peinture.

Il en va de même pour ce qui concerne la régulation de la luminosité. Si vous préférez une ambiance peu illuminée, la peinture mate est faite pour vous !

La finition brillante : le choix d’un rendu éclatant

Contrairement aux peintures mates, les peintures brillantes se caractérisent par leur éclat. Les pigments utilisés sont généralement à base d’oxyde de titane. Ce matériau confère une texture lisse et dense à la couche de peinture.

Ainsi, la peinture brillante restitue intensément le rayonnement lumineux. Résultat : le support a un aspect éclatant et tout ses détails sont mis en évidence. C’est pourquoi, avant d’appliquer une peinture brillante, il faut s’assurer que la surface à peindre est parfaitement lisse.

La finition brillante est privilégiée pour conférer davantage de luminosité à une pièce. Elle est aussi une bonne option pour mettre en valeur des boiseries telles que des poutres apparentes. Un autre atout de la peinture brillante est le fait qu’elle est lessivable.

Pour résumer, une peinture brillante est à privilégier pour mettre en valeur une pièce et obtenir plus d’éclat et brillance. La préparation du support doit cependant être irréprochable pour un résultat optimal.

Finition satinée : l’équilibre entre éclat et sobriété

La finition satinée est un compromis entre les peintures mates et brillantes. Elle confère un certain éclat au support, sans excès. Comme les peintures brillantes, les peintures satinées sont lessivables. Et, comme les peintures mates, elles autorisent, en moindre mesure, les imperfections du support.

Les peintures satinées sont souvent préconisées pour peindre salles de bains et cuisines. Les pigments qui entrent dans leur composition, souvent à base d’oxyde de zinc, leur rendent résistantes à l’humidité. Et, pour une résistance accrue, des additifs peuvent être ajoutés.

Les additifs peuvent être des fongicides, ou encore, des microbilles résistantes à l’eau. Les peintures ainsi obtenues sont de type anti humidité ou encore anti moisissures. De même, elles sont non seulement lessivables, mais il est possible, en plus, de les brosser.

Les peintures satinées sont donc polyvalentes et confèrent une brillance mesurée au support. Elles sont une bonne option pour les séjours et les chambres que pour les pièces humides.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Vous envisagez de faire d'autres travaux de peinture ou de rénovation ? Découvrez nos guides dédiés, vous y trouverez des informations utiles. Elles vous aideront à réaliser vos projets.

Comment choisir une peinture antirouille ?

Quels sont les différents types de peinture ?

Comment poser une toile de verre ?

Comment choisir une toile de verre ?

Comment choisir ses plaques de plâtre ?

Comment faire une cloison de séparation ?