Vous êtes ici

Comment choisir un projecteur de chantier ?

Publié le 08/10/2020 - Mis à jour le 08/12/2020

A défaut de lumière, les projecteurs de chantier sont indispensables pour réaliser vos travaux. Pour cela, il faut les choisir adaptés à l’utilisation envisagée, à l’espace qu’ils doivent éclairer et aux besoins en éclairage. Halogène ou LED, à poser ou sur pied, suivez nos conseils pour choisir un projecteur de chantier.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Définition et caractéristiques d’un projecteur de chantier

Un projecteur de chantier est un dispositif d’éclairage portatif. Il est destiné à apporter de la lumière à un lieu qui en est partiellement ou totalement dépourvu. Il est composé d’une coque, d’un support et d’une ou plusieurs ampoules. Il peut fonctionner sur secteur ou à l’aide d’une batterie.

Les projecteurs de chantier ont des caractéristiques qui diffèrent selon les modèles :

  • L’alimentation. Ils sont filaires ou à batterie.
  • Le mode d’éclairage. Ils disposent d’ampoules halogènes ou de diodes électroluminescentes (LED).
  • La puissance, exprimée en watts.
  • La puissance lumineuse, exprimée en lumens.
  • L’autonomie, exprimée en heures. Cette caractéristique concerne les modèles à batterie.
  • L’angle du faisceau.
  • Le type de support, sur pied ou trépied.

Quel type de projecteur pour quel chantier

Pour bien choisir un projecteur, il convient de prendre en compte plusieurs critères. La puissance est importante, mais ce n'est pas le seul élément à prendre en compte. Pour vous faciliter la tâche, voici les principaux aspects à considérer pour faire votre choix.

Utilisation en extérieur

Pour des interventions dans de grands espaces, optez pour des projecteurs dont la puissance en lumens est élevée. Préférez également des projecteurs dont l’angle d’éclairage est important.

Pour travailler en autonomie, les projecteurs à batterie sont une bonne option. Cependant, cela implique d’avoir à vérifier systématiquement le niveau de charge de la batterie.

En outre, il faut s’assurer que l’autonomie est suffisante pour le chantier à réaliser. Pour cette raison, il convient de posséder un ou plusieurs appareils de substitution.

Pour des chantiers en intérieur

Choisissez le projecteur en fonction de la surface à éclairer et du manque de lumière à pallier. Vous trouverez plusieurs modèles à éclairage intense. Ils sont utiles pour des espaces importants ou en cas de travail de nuit.

Vous pouvez également disposer de plusieurs éclairages de puissance moyenne. Cela peut s’avérer plus efficace par l’obtention de plusieurs points lumineux. Ainsi, la luminosité est plus homogène avec, à la clé, un meilleur confort d’utilisation.

Quel mode d’éclairage choisir : halogène ou LED

La plupart des projecteurs disponibles sur le marché sont à ampoule LED. En effet, les avantages de ce mode d’éclairage sont nombreux. A commencer par une consommation très basse et une durée de vie exceptionnellement longue.

Un autre atout des projecteurs LED est qu’ils chauffent très peu. Dans un chantier, c’est un gage de sécurité car cela limite le risque de brûlures. Inversement, une exposition directe de l’œil à un éclairage LED intense peut produire des lésions.

De leur côté, les projecteurs à halogène affichent un moindre prix que ceux à LED. En revanche, la durée de vie des ampoules halogènes est inférieure. Elles sont aussi plus gourmandes en énergie et chauffent plus que les éclairages à LED.

Côté luminosité, les projecteurs à halogène diffusent une lumière de chaude à neutre. Cela se traduit par un éclairage qui ne fatigue pas et qui est agréable à l’œil.

Puissance en watts et puissance en lumens : quelles différences

Au moment du choix de la puissance d’éclairage, prenez en compte la luminosité en lumens. Il faut savoir qu’à puissance égale (en watts), le rendu lumineux diffère selon la nature de l’éclairage.

En effet, en moyenne, pour un watt de puissance les ampoules halogènes génèrent 20 lumens. Alors que ampoules LED produisent 100 lumens par watt.

Quel indice de protection choisir pour un projecteur

Les indices de protection sont des indicateurs de la résistance d’un projecteur aux corps liquides et solides. Il s’exprime par le code IP XX. IP pour indice de protection. Le premier chiffre (X_) correspond aux corps solides et le deuxième (_X) aux corps liquides.

Par exemple, un IP 44, signifie :

  • IP 44 = indice de protection de niveau 4 pour les corps solides et 4 pour les corps liquides.

Voici un tableau pour vous éclairer davantage sur la question

IP

Premier chiffre (X_) Protection contre les corps solides

Deuxième chiffre (_X) Protection contre les corps liquides

0

Pas de protection

Pas de protection

1

 De plus de 50 mm de diamètre

Chute de gouttes d’eau verticales

2

De plus de 12 mm de diamètre

Chute de gouttes d’eau jusqu’à 15° de la verticale

3

De plus de 2,5 mm de diamètre

Chute de gouttes d’eau jusqu’à 60° de la verticale

4

De plus de 1 mm de diamètre

Projections d’eau provenant de toutes directions

5

Protégé contre les poussières

Projections de jets d’eau de toutes directions

6

Etanche à la poussière

Protégé contre les jets d’eau puissants provenant de toutes directions

7

 

Protégé contre l’immersion temporelle jusqu’à 1 m

8

 

Protégé contre l’immersion prolongée à plus de 1 m de profondeur

 

Caractéristiques complémentaires et options à prendre en compte

Plusieurs caractéristiques complémentaires et options sont utiles pour un projecteur. Voici les plus importantes à prendre en compte :

  • Présence d’un trépied. Les trépieds permettent d’éclairer en hauteur et de mieux répartir la lumière sur les lieux où ils sont posés.
  • Longueur du câble d’alimentation. Bien que cela puisse paraître anodin, un câble suffisamment long est toujours utile. Cela vous évite d’utiliser une rallonge à chaque fois.
  • Grille de protection. Equipement fort utile qui vous protège contre les brûlures.
  • Variateur d’intensité. Option très intéressante pour pouvoir régler la luminosité du projecteur.
  • Plusieurs puissances d’éclairage. Alternative économique au variateur, cette option est tout aussi utile.

 Les équipements d’éclairage complémentaires

Les projecteurs de chantier peuvent être accompagnés d’autres dispositifs tout aussi indispensables comme le sont la baladeuse et la lampe torche.

Leur utilisation est complémentaire à celle du projecteur de chantier. Pour certaines petites interventions, une baladeuse peut suffire.

La lampe torche est toujours un allié indispensable en cas d’imprévu : coupure de courant, accès à une pièce non éclairée, etc.

 

Demandez votre devis de travaux ici

 

Vous avez des projets pour améliorer l'électricité et l'éclairage de votre maison ? Découvrez nos guides dédiés, ils vous accompagneront à concrétiser vos projets.

Comment choisir sa lampe torche

Comment choisir ses ampoules

Comment choisir une rallonge électrique et un enrouleur

Choisir ses parafoudres, parasurtenseurs et multiprises