Centre de Relation Clients : Contact
Allez au contenu
Devis Choisir mon agence
Accès client

Comment choisir des gaines électriques ?

Gaine électrique

Les gaines électriques, aussi appelées fourreaux protecteurs au sens large, sécurisent le passage des réseaux sous terre, dans les murs et à l’intérieur des cloisons. Déclinés en gaines TPC, ICTA, IRL ou encore CSA, aux couleurs différentes selon l’usage, dans ce guide, découvrez leurs caractéristiques pour bien les choisir.

Sommaire

Demandez votre devis de matériaux ici

Types de gaines électriques ou fourreaux protecteurs

Les gaines ou fourreaux protecteurs sont des tubes lisses ou annelés destinés à protéger les réseaux électriques et de télécommunications (gaines électriques), mais pas seulement. Ils protègent aussi les tubes et les conduits d’eau et de gaz installés dans les réseaux enfouis.

On distingue ainsi les fourreaux protecteurs pour les installations enterrées (TPC) et les autres pour les installations aériennes ou encastrées dans les bâtiments (gaines électriques et de télécom en général). Les gaines électriques sont classées selon leurs caractéristiques et usages principalement en ICTA, IRL, CSA et MRL.

Qu’est-ce qu’une gaine TPC ?

Fourreaux protecteurs TPC rouges

Les gaines TPC (tube protecteur de câble) sont des tubes fabriqués généralement en polyéthylène. Leur fonction principale est de protéger les réseaux enterrés. La face extérieure des gaines TPC est annelée et elles sont lisses à l’intérieur. La présence d’anneaux extérieurs permet d’augmenter la résistance à la compression que les gaines protectrices doivent subir sous terre. Leur surface lisse à l’intérieur facilite le passage de tubes ou de câbles.

Le code couleur des gaines TPC

Lorsque des travaux sont réalisés sur des réseaux enterrés, la couleur des fourreaux protecteurs indique la nature du réseau qu’ils acheminent. Pour ce faire, il existe un code couleur selon lequel chaque couleur correspond à un type de réseau spécifique :

  • Jaune : gaz.
  • Rouge : électricité.
  • Bleu : adduction d’eau potable (AEP).
  • Vert : réseau de télédistribution (téléphonie, fibre optique, etc.).

Lors de l’installation d’un réseau enterré, le code couleur doit être respecté. La couleur des TPC est donc choisie en fonction de la nature des tuyaux ou des câbles à protéger.

Les grillages avertisseurs

Un grillage avertisseur est un filet plastique long et étroit qui, posé à 30 cm d’un réseau enterré, sert à signaler sa présence et la nature de celui-ci. Pour cela, il doit respecter le même code couleur que les gaines TPC.

Il y a deux types de grillages avertisseurs : les grillages avertisseurs détectables et les grillages avertisseurs non détectables.

Grillage avertisseur détectable

Un grillage avertisseur détectable dispose de fils métalliques à l’intérieur des mailles plastiques. Leur fonction est de permettre aux opérateurs de VRD de les retrouver rapidement à l’aide d’un détecteur à métaux.

Grillage avertisseur non détectable

Contrairement à son homologue détectable, le grillage avertisseur non détectable est dépourvu de métal. Il n’est donc pas possible de le détecter avec un détecteur à métaux.

Les gaines électriques dans le bâtiment

Les gaines électriques dans le bâtiment sont régies par la norme NFC 15-100. Elles sont conçues pour supporter un certain nombre de contraintes dont le feu. Ainsi, toute gaine électrique est ignifuge. Cette caractéristique est primordiale car la résistance au feu (ininflammabilité) permet de limiter les dégâts en cas de départ d’incendie.

Une autre propriété des gaines électriques est celle de résister à la compression, au poinçonnement et à l’humidité. Ces caractéristiques leur permettent d’être posées en apparent, encastrées dans des saignées et rebouchées ou noyées dans le béton.

Les différents types de gaines dans le bâtiment

Outre les TPC, des fourreaux protecteurs pour les réseaux enfouis sous terre, il existe des gaines pour les réseaux électriques et de télécommunications du bâtiment. Sous la forme de gaines annelées ou lisses, elles sont déclinés en plusieurs catégories en fonction de leur usage et le type de bâtiment de destination. Il s’agit pour l’essentiel de gaines électriques de type :

  • ICTA (isolant cintrable transversalement élastique annelé) : son utilisation est courante dans les bâtiments en général et dans ceux d’habitation en particulier. Les gaines ICTA sont résistantes à la compression et à l’humidité (IP44).
  • IRL (isolant rigide lisse) : ce type de gaine est généralement employée pour les installations apparentes dans des pièces annexes de type garage ou cave.
  • CSA (composite souple annelé) : son usage est réservé aux installations industrielles avec parties mobiles.
  • MRL (métallique rigide lisse) : très robuste et étanche (IP68) cette gaine est principalement utilisée dans l’industrie pour une pose en apparent.

Quel diamètre de gaine pour une installation domestique

Comme vu plus haut, les gaines les plus utilisées pour les logements sont les ICTA et les IRL. Ces deux types de gaines électriques sont disponibles en plusieurs diamètres. Le choix du diamètre dépend du nombre et de la section de câbles à faire passer dans la gaine.

Les diamètres les plus courants sont de 16, 25 et 32 mm. Mais on en trouve 40, 50 voire 63 mm, réservées aux câblages plus complexes. Pour un câble RJ 45 ou coaxial, une gaine de 20 ou 25 mm est requis en fonction de son diamètre.

Dans tous les cas, il faut savoir que seulement un tiers de la gaine annelée est utilisable. A titre d’exemple, une gaine de diamètre de 20 mm peut contenir jusqu’à 3 fils de section de 2,5 mm².

Gaine ICTA nue ou préfilée : que choisir ?

Les gaines ICTA, les plus couramment utilisées dans le bâtiment, sont disponibles nues ou préfilées. Elles sont à choisir en fonction des habitudes de l’installateur, de la recherche de praticité, du budget et de la configuration de l’installation.

Gaine ICTA nue

Moins chère à l’achat, il faut prévoir de passer les fils électriques après son installation. Ce type de gaine est livrée généralement avec un tire-fil intégré, quoique souvent fragile. Pour parer au risque de casse, mieux vaut disposer d’un tire-fil à part et d’un lubrifiant de câble. Prévoyez aussi une deuxième personne pour pousser les fils pendant que vous les tirez, notamment en présence de coudes et des fils en nombre.

Gaine ICTA préfilée

Bien que plus chère à l’achat, la gaine ICTA préfilée dispose d’un grand avantage : sa praticité. A l’heure du choix, il faut prendre en compte le gain de temps qu’elle représente. L'essentiel est bien sûr de la choisir avec le nombre de fils nécessaires, car il n’est pas possible d’en rajouter.

Demandez votre devis de matériaux ici

Pour en savoir plus

Vous envisagez de faire des travaux d'électricité et éclairage dans votre logement ? Consultez nos guides dédiés, ils vous apporteront des informations utiles à la réalisation de vos projets.

Consulter nos guides

20 000 produits
20 000 produits

Pour tous vos projets : des petits travaux aux gros chantiers

Retrait 4h en agence
Retrait 4h en agence

Achetez en ligne, retirez votre commande en agence

Livraison
Livraison

Faites-vous livrer sur votre chantier ou chez vous

Centre de relation client
Centre de relation client

Une question, un devis ?
Contactez-nous