La rénovation des sols

Rénover le sol d’une habitation parce qu’il est trop vieux, trop abimé ou trop démodé est une décision à ne pas prendre à la légère. Plusieurs critères sont à prendre en considération avant d’entamer des travaux de rénovation.

Nature du support et capacité de charge 

La première étape dans la rénovation du sol consiste à déterminer la nature du support du revêtement et du poids qu’il pourra supporter. A titre d’exemple : les vieux immeubles ne pourront pas supporter la charge dûe à un sol en carrelage. En effet, les vieilles poutres en bois ne supporteront pas ce poids.

Gestion de l’humidité 

L’humidité est un point essentiel à prendre en compte. Elle peut avoir des conséquences désastreuses sur le nouveau revêtement de sol. Il faut donc prévoir des solutions de lutte contre l’humidité.

Résistance du matériau pour le sol 

Avant de choisir le nouveau revêtement, enduits ou vernis de protection, il faut prendre en compte le type de pièce, l’utilisation de cette dernière mais aussi la fréquence de passage. Ce critère déterminera la durée de vie de votre revêtement, il faut donc choisir un sol résistant pour les pièces communes, et des matériaux plus précieux pour les chambres à coucher par exemple.

Le coût de la pose et de la rénovation des sols 

Avant d’entamer des travaux, il est judicieux d’établir un plan budgétaire à suivre. Pour ce faire, vous devez bien vous renseigner sur les prix des revêtements de sol est indispensable. 

Type de revêtement à rénover 

Il est possible de rénover le sol sans pour autant effectuer de gros travaux :

Rénovation d’un sol en bois

  • Rénovation du sol en bois basique : pour rajeunir le parquet, il est pratique de procéder à un ponçage puis une finition ;
  • Rénovation de parquet abimé : il est possible d’appliquer de la pâte à bois puis poncer le parquet, ou simplement poser de nouvelles lames à la place de celles abimées ;
  • Rénovation du bois par teinture : pour changer de style, il est possible de vieillir le bois, lui appliquer une teinte ou de le peindre, chacun de ces procédés offre un résultat diffèrent. 

Rénovation d’un sol carrelé 

  • Décapage d’un sol carrelé : permet de retirer toutes les graisses et les salissures et de redonner un coup de neuf au carrelage ;
  • Changer un carreau : pour ce faire, il faut avoir des carreaux supplémentaires à placer avec soin à la place des carreaux cassés ;
  • Peindre son carrelage : très à la mode dernièrement, il est possible de peindre le carrelage pour lui changer de style. Toutefois, il faut bien dégraisser le sol puis appliquer une sous-couche spéciale deux jours avant de le peindre.