Vous êtes ici

Comment isoler des combles perdus ?

En cas de défaut d’isolation, la toiture représente 30 % des déperditions thermiques de l’habitat. Pour cette raison, les combles sont à isoler en priorité. Les combles perdus ont la particularité que l’isolation se fait par le plancher ou les solives. Dans ce guide, nous vous expliquons comment isoler les combles perdus.

 

Demandez votre devis de travaux ici

 

Isoler les combles perdus, comment procéder ?

Réaliser cette opération est à la portée de tout bricoleur. Néanmoins, l’accès y étant parfois difficile, il faut s’assurer de ne pas prendre des risques.

Pour cela, vérifiez si la structure est en bon état, et qu’elle peut supporter votre poids et celui des matériaux d'isolation.

Si ce n’est pas le cas, faites les travaux nécessaires avant d’entreprendre l’isolation des combles.

Il faut prendre en compte également la manutention des rouleaux d’isolant. Autre point important à considérer est la propreté des lieux.

Il est primordial que le support soit sec, dépourvu de poussières ou de tout autre élément préjudiciable au bon déroulement des travaux.

Etape 1 : poser le film pare vapeur

Posez le premier lé de film pare-vapeur. Il doit être suffisamment tendu sur toute la surface à isoler. Laissez-le déborder de 10 cm en périphérie.

Positionnez ensuite le deuxième lé, en le chevauchant de 10 cm sur le précédent. Procédez comme pour le premier en le laissant déborder de 10 cm sur les extrémités.

Faites de même avec les lés suivants jusqu’à couvrir la totalité du plancher. En présence de solives, la technique reste inchangée sachant que le pare-vapeur doit bien les couvrir.

Les jonctions entre lés doivent se faire au pied des solives, et le chevauchement doit être plus important si besoin (20 cm plutôt que 10 cm).

Etape 2 : étanchéifier le pare-vapeur avec de l’adhésif

Utilisez l’adhésif d’étanchéité pour coller les jonctions entre les lés. Appuyez fermement l’adhésif au fur et à mesure du collage pour obtenir des raccords parfaitement étanches.

Lorsque vous aurez étanché toutes les jonctions, munissez-vous du pistolet extrudeur et de la cartouche de mastic d’étanchéité. Réalisez à présent le cordon périphérique d’étanchéité.

Pour cela faites un cordon régulier ni trop fin ni trop épais et chargez un peux plus dans les angles.

Appuyez les lés contre le cordon de mastic pour bien les fixer, sans pour autant les écraser.

Une fois que vous aurez tout étanchéifié, procédez à la pose de l’isolant.

Etape 3 : poser l’isolant thermique sur le pare-vapeur

A l’aide du couteau à laine, ouvrez les rouleaux de laine de verre. La face en papier kraft doit être posée sur le pare-vapeur.

Posez les lés en les serrant bien les uns contre les autres. Evitez cependant de les écraser, il faut que les lés d’isolant prennent toute leur place et se dilatent complètement.

En arrivant en fin de rangée, découpez le dernier lé à la longueur restant à couvrir plus 1 cm.

Dans le cas d’une pose sur solives, mesurez les espaces entre solives à couvrir. Reportez cette mesure et rajoutez 1 cm pour la découpe de l’isolant.

Une fois toute la surface couverte, vous pouvez, si la structure le permet, poser une deuxième couche d’isolant.

Dans ce cas, utilisez de la laine minérale nue, sans papier kraft. La deuxième couche est à poser perpendiculairement à la première.

Il faut savoir que doubler l’épaisseur d’un isolant équivaut à doubler sa résistance thermique.

Outils et fournitures nécessaires à la pose

Equipements de protection individuelle

Cette liste est donnée à titre indicatif, adaptez vos EPI en fonction des spécificités de votre chantier.

 

Demandez votre devis de matériaux ici

 

Pour aller plus loin dans vos travaux d'isolation, découvrez nos guides dédiés. Vous y trouverez des conseils avisés pour la pose de vos matériaux isolants.