Rénover son isolation : le meilleur moyen de faire des économies

Lorsque l’on envisage de procéder à des travaux, il est conseillé de commencer par l’isolation thermique et phonique de l’habitation. Non seulement cela permettra de gagner en confort thermique été comme hiver, de réduire les nuisances sonores, mais cela permettra aussi de faire de grandes économies d’énergie allant jusqu'à 80%.

Pourquoi rénover son isolation ?

Les bâtiments bien isolés permettent aux équipements de chauffage et de ventilation de fonctionner plus efficacement, réduisant ainsi les consommations en énergie et les rejets de CO2 dans l’atmosphère. De plus, avec les avancées technologiques actuelles, il est possible d’opter pour les énergies renouvelables. Des dernières beaucoup plus économiques à long terme bénéficient d’aides financières pouvant alléger les frais des travaux de 40% à 100% du montant final.

Procédure de rénovation de l’isolation

L’isolation concerne en général :

  • La couverture :
  • Le plancher bas ;
  • Les murs extérieurs, ou donnants sur des pièces non habitées ;
  • Les fenêtres ;
  • La toiture.

Afin de bien isoler le logement, il est primordial d’identifier d’abord les cibles prioritaires nécessitant une isolation afin d’élaborer une stratégie thermique et procéder étape par étape. En effet, pour garantir une performance technique, opter pour des matériaux et équipements performants n’est pas suffisant, il faut que la mise en œuvre de l’ensemble des systèmes d’isolation soient compatibles et adaptés.

Les systèmes d’isolation doivent être choisis avec attention, ils sont insérés au gros œuvre et second œuvre pour toute la durée de vie du bâtiment et déterminent les niveaux de performance de l’isolation.

Un bon travail qui dure doit être fait par un professionnel qualifié, il faut donc bien se renseigner avant de faire appel à un professionnel adapté à chaque type d’isolation :

  • Un plâtrier-plaquiste pour l’isolation par l’intérieur ;
  • Un couvreur, un charpentier, un menuisier pour l’isolation par l’extérieur ;
  • Un plombier ou un électricien pour la VMC.

Les aides financières

Le prix des travaux de rénovation n’est pas donné, c’est un véritable investissement. A titre d’exemple :

Heureusement, afin d’aider les ménages français à atteindre leurs buts, plusieurs organismes facilitent le financement de ces travaux tels que :

  • Le crédit d’impôt : de 15 à 25% du montant ;
  • L’Anah : jusqu’à 50% ;
  • Prime énergie Calculeo : jusqu’à 20% ;
  • Aides locales.

Ces primes et crédits  sont cumulables sous certaines conditions.