Les aides financières pour accéder à l'énergie renouvelable

Primes énergie 2016

Le système des certificats d’économie d’énergie (CEE) est une aide financière sans condition de ressources. Il est possible d’accéder à un bonus sous une certaine condition de ressources dit "prime énergie solidaire". Pour profiter de cette prime, il faut réaliser des travaux permettant d’économiser de l’énergie. Cette prime est payée avec un chèque en euros sans condition de consommation.

Crédit d’impôt (CITE) 2016

Jusqu’au 31 décembre 2016, le taux de crédit d’impôts est de 30%, seule condition d’accès : que l’entreprise prenant en charge les travaux soit qualifiée RGE pour être éligible au Crédit Impôt Transition Energétique 2016.

L’Eco Prêt à Taux Zéro 2016

Cette aide vise essentiellement à encourager la réalisation de travaux importants permettant de faire des économies d’énergie. Prolongée jusqu’au 31 décembre 2018, elle est accordée sans condition de ressources à condition que le logement soit antérieur au 1er Janvier 1990. Il est possible de bénéficier d’un micro-crédit à taux zéro, cela concerne les ménages dont les revenus sont modestes. La valeur du prêt varie entre 8 000 et 10 000 euros.

TVA réduite de 5.5%

Tous les travaux concernant l’installation d’équipements et matériaux permettant d’améliorer les performances énergétiques auront droit à une TVA à taux réduit de 5.5%.

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Sous certaines conditions de ressources, il est possible de bénéficier des aides de l’anah. Pour ce faire, le logement doit être vieux de 15 ans ou plus à la date où est faite la demande. Par contre, il est impossible de cumuler les aides de l’anah avec le prêt à taux zéro.

Le label « Energie-Carbonne »

Inspiré des labels HQE, Effinergi et BBCA qui ont connu un certain succès, Energie-Carbonne aura pour but d’encourager la construction de bâtiments à la fois à énergie verte et à bas carbone.

Les aides régionales et locales

Les aides régionales et locales 2016 pour l’énergie sont un complément aux aides étatiques. Chaque commune, région ou département dispose de la possibilité d’aider le financement des travaux de rénovation visant à réduire la consommation d’énergie. Le montant diffère selon le dossier et performances réalisées.

Aides pour les cas spécifiques (ADEME)

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie octroie des subventions pour la maitrise de l’énergie pour des maisons individuelles si le crédit d’impôt ne s’applique pas, des aides pour l’investissement et le pré-diagnostic.